AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   Mar 23 Juil - 20:43






If you’re looking for Jesus then get on your knees !  


Longue journée, tout cela pourquoi ? Toujours le travail, il fallait bien ivre de quelque chose, il faisait régulièrement des déplacements à Vancouver dans les casses de la ville pour trouver des pièces détachées de bon marché, c'était assez régulier, épuisant pour lui, ennuyant surtout... La mécanique était en quelque sorte son refuge et si le gardien de la casse était un lycan également, il lui avait rapidement fait comprendre qu'il ne voulait pas en entendre parler. Loup dominant, le second l'avait tout de suite senti et n'avait pas cherché la bagarre avec le plus âgé, sage décision... Cloud comme à son habitude à chaque allé à Vancouver se rendait dans ce petit café très réputé en centre ville ; c'était toujours assez agréables d'y venir aussi la nourriture y était très bonne et les serveuses très agréables. L'ambiance importait peu notre solitaire bien que l'une des serveuses avait toujours été des plus sociables envers sa personne bien qu'il fut assez réticent à la base. Autant dire qu'à chaque fois qu'il se rendait au médina café, il avait une véritable faim de loup (et cela sans jeu de mots), il lui était toujours agréable de venir dans cet endroit où il n'était jamais que de passage une fois toutes les semaines, parfois quinze jours... Il n'était rien à Vancouver, juste un américain parmi tant d'autre, bien que cet américain ait un délicieux accent Anglais. Après avoir verrouillé son 4X4, Cloud se dirigeait vers le café en question, mais quelque chose avait changé depuis deux semaines...

Cette odeur lui prenait aux narines, c'était écoeurant... Masquant la délicieusement odeur qui s'échappaient des cuisines, ses yeux azurés trouvaient sans problème la source de ce problème. Deux vampires installés à une table, ils se retournaient alerter par l'odeur de chien de l'homme de la quasi quarantaine, réajustant sa veste en passant discrètement sa main devant son nez tout en dépassant l'emplacement des deux choses pourrissantes. S'installant au bar le plus loin possible des cadavres ambulant, mais l'odorat sur développé de Cloud le faisait particulièrement souffrir. Si ce don c'était souvent avéré utile, dans ses moments là il haïssait plus que dans les autres moments sa nature animale. Jusqu'au moment où la jolie serveuse l'abordait avec ce magnifique sourire qu'il n'arrivait pas à lui rendre. Cette odeur de pourriture lui avait clairement coupé l'appétit, demandant d'une voix aussi calme qu'il le pouvait « Bonjour, sers moi un café s'il te plait. ». Il ne l'observait pas s'éloigner, laissant son regard plonger à travers la vitre pour observer la vie dehors, les vampires en plein jour... C'était de mieux en mieux. Elle n'avait pas fait de bruit, mais il avait senti cette odeur malgré les deux morts, le bellâtre relevait son regard vers Lou qui tenait une tasse de café bouillante qu'elle posait sous son nez, l'odeur forte du café lui était agréable. Esquissant un léger sourire à l'adresse de la petite brune très sympathique « Merci beaucoup... De nouveaux clients à ce que je vois... lui soufflait-il en jetant un regard en coin au couple vampirique avant de se pencher vers elle et de lui dire discrètement « Les trois amis sur la terrasse ont décidé de partir sans payer, je serais toi je me dépêcherais... » Pourquoi est-ce qu’il faisait cela ? Il venait de les entendre décider de la chose, il les avait entendus grâce à sa partie animale, probablement qu’elle se poserait des questions après cela, mais qu’importe il ne souhaité pas d’ennui et cette fille, c’était vrai dans le fond physiquement elle lui rappelait bien l’une de ses sœurs, c’était étrange de se dire qu’elles ne lui manquaient pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 369
● Avatar : Willa Holland
● Multi-compte(s) : //
● Humeur : Bien bien ^^
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : Vivre la vie, c'est voir les choses du bon côté !
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   Mer 24 Juil - 15:35





If you’re looking for Jesus then get on your knees !




Aujourd'hui, je travaillais donc en soirée, comme je le faisais presque toujours depuis 2 ans. Mon emploi du temps scolaire était assez inexistant pour le moment puisque l'année n'avait pas encore commencée pour moi, nous sommes début septembre, et je commence à la fin du mois. J'avais travaillé d'arrache pied tout l'été pour mes petites vacances que je prendrais dans une semaine environ, à la mi-septembre, comme l'an dernier. J'avais réussi à économiser quelques peu pour partir à l'autre bout du pays pour parfaire mon français qui était un peu rouillé, je dois bien l'avouer. Oui, ici, même s'il y avait pas mal de francophone, la proximité des Etats-Unis faisait en sorte que vous devez parler anglais, rien de plus. Je savais parler français, je m'efforçais de pratiquer un peu la langue quand je voyais des canadiens principalement francophone, mais ces derniers temps, j'avais été un peu trop laxiste à ce niveau. Mes vacances au Québec me ferrait donc le plus grand bien. Mais ce n'était pas pour tout de suite, là, immédiatement, je devais me rendre au boulot après un début d'après-midi à me faire bronzer dehors. Oui, nous sommes début septembre, mais il fait encore bon, très bon même dehors, du coup, je me lis un petit bouquin et avec un chapeau et des lunettes de soleil, je pourrais rester des heures dehors. Je ne peux pas le faire pleinement, puisque je devais me rendre au Medina pour 17h, jusqu'à la fermeture, mais j'en avais l'habitude, depuis plus de 2 ans que je faisais ça. Enfin, parfois, je fais l'inverse, j'ai un jour de repos et suivant mon emploi du temps, je suis là le matin de bonheur. Bref, aujourd'hui semblait donc être une journée comme une autre, enfin selon les apparences. Il y avait des clients réguliers et des clients que je ne connaissais pas du tout. Il faut bien avouer que si je suis souvent ici, je ne le suis pas non plus en permanence, et puis, je ne peux pas connaître tout le monde non plus, c'est comme ça, même en ayant une bonne mémoire. Je prenais donc ma place, il y avait un peu de monde, mais sans plus. Je vis alors Monsieur Rushbury arrivé, il ne semblait pas être de très bon poil. Oui, je crois qu'il s'appelle Cloud, mais nous ne sommes pas encore assez intimes pour que je l'appelle par son prénom. Il vient ici en général une fois par semaine, parfois, il loupe une semaine, il faut dire que son lieu de villégiature se trouve sur Seattle, alors même si la ville n'est pas si loin que ça, on ne vient pas à Vancouver par plaisir. Je lui faisais un petit sourire en m'approchant de lui, mais ça n'allait clairement pas. Il me demanda alors un café noir, comme bien souvent d'ailleurs, mais il n'est pas un client qui prends toujours la même chose donc, je préfère demander. Je retournais donc derrière le comptoir pour lui faire son café que je posais discrètement sur sa table. Il me remercia avant de me dire qu'il y avait de nouveaux clients là-bas dans le coin. Effectivement, je ne les avais jamais vu avant, mais il n'était pas là tout le temps comment pouvait-il le savoir ? Je ne sais pas, il ne semblait pas bien les apprécier en tout cas.

" Oui, je ne me souviens pas les avoir vu auparavant, vous les connaissez ? "

Je ne sais pas, s'il m'en parlait peut être qu'il les connaissait, ou alors que j'étais complètement à côté de la plaque, ça m'arrivait souvent de ne pas arriver aux bonnes conclusions quand je n'avais pas tout les éléments en face de moi. Il était clair que quelques choses m'échappait là maintenant tout de suite. Puis il me dit que les trois jeunes sur la terrasse avaient décidés de partir sans payer. Peut être qu'il les avait entendu avant de rentrer.

" Oh, je vais y aller tout de suite alors, merci de l'info. "

Je lui faisais un petit sourire amical avant de sortir dehors en direction des trois jeunes qui semblaient être sur le point de partir. Je leur demandais si tout allait bien pour eux, s'ils ne voulaient pas autres choses et je leur donnais l'addition. Ils se regardaient bêtement, comme si je les avais choppé en train de tricher à un examen. Merci Cloudy pour ça. Je ne sais pas comment il avait fait mais bon. Ils me réglèrent ce qu'ils me devaient puis s'en allèrent l'air penaud. Je revenais à l'intérieur, glissant à l'oreille de monsieur Rushbury.

" Vous aviez raison, ils voulaient partir sans payer, mais finalement, ils ont payés plus que ce qu'ils devaient. "

J'avais envie d'ajouter un " c'est bien fait pour eux " mais je ne pouvais pas me le permettre même si je croisais Rushbury depuis plusieurs mois déjà par ici.








©C.Jacks'Lamiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   Ven 26 Juil - 11:08






If you’re looking for Jesus then get on your knees !  


Les connaitre ? Cloud n'avait rien répondu, il avait préféré enchaîner sur les ennuis qu'elle encourait sur la terrasse si les jeunes partaient sans payer, probablement serait-elle renvoyée. Il l'observait partir puis son regard se posait sur les corps de pourriture qui discutaient de choses sans intérêt, c'était indiscret de sa part, mais il savait qu'ils en faisaient de même lorsqu'il ouvrait la bouche. Soupirant faiblement, il reniflait l'odeur de son café qui était d'un soulagement pour ses neurones olfactifs de sa fosse nasale bien trop stimulé par cette odeur de cadavre en suspension dans l'air. Il en but une délicieuse gorgée sans quitter sa boisson du regard, il n'avait pas besoin de se retourner pour savoir qu'elle arrivait, elle avait toujours eut cette odeur particulière, quelque chose d'intéressant à vrai dire... C'est alors qu'elle pénétrait sa sphère intime pour lui glisser quelques mots à l'oreille, l'odeur de ses cheveux venait chatouiller ses narines et le parfum de a peau éveillait tous ses sens, parcouru d'un frisson, jamais il n'eut ressentie une telle envie... Pas quelque chose de banal non, pas une envie de la visiter (bien qu'elle soit très jolie, elle était horriblement jeune même si dans le fond ce n'était qu'un détail), c'était une envie folle de plonger ses crocs sans sa peau tendre qui sentait divinement bon, comme si cette fille dégageait une phéromone qui l'attirait comme une abeille par le miel. Finalement, il s'était toujours demandé pourquoi il revenait toujours dans ce café qui était toujours plein à craquer, il avait sa réponse désormais. Elle avait été là, sous son nez, attisant sa convoitise sans qu'il ne s'en rende compte. « Tu pourrais peut-être me tutoyer, j'ai l'impression d'être ton grand-père. » soufflait-il avec un léger sourire en coin, alors qu'elle s'éloignait pour regagner sa place derrière le bar. Il exagérait peut-être mais il était en âge d'être son père s'il avait enfanté à 17 ans, mais il n'aurait jamais plus de famille. Jamais.

Peut-être ferait-il mieux de partir maintenant qu'il avait conscience du danger qu'il représentait pour elle, mais il ne le pu. C'était comme si son corps ne voulait rien entendre, il la fixait de ses yeux azurés, peut-être avec un peu trop d'insistance, il fallait dire que l'homme était quelque peu perturbé par cette découverte. Décrochant son regard en esquissant un sourire navré, il approchait de ses lèvres la tasse pour boire quelques gorgées de cette boisson caféinée. C'était étrange, son odeur masquait presque celle de la pourriture qui planait, ou peut être y faisait-il davantage attention ? Peut-être qu'inconsciemment son don se focalisait sur elle, juste sur elle et cette attirance ou plutôt cet appétit qui lui faisait autant peur que cela le fascinait. Il était un monstre doté d'une conscience, peut-être la dernière chose qui lui restait pour ainsi dire... Soupirant faiblement, il était plutôt doué pour éviter les questions dérangeantes ; aussi il n'ajoutait rien au sujet du trio qui avait voulu faire une expérience douteuse ou à propos des nouveaux clients, comme si les vampires avaient besoin de boire autre chose que du sang... Ceci étant dit, il se voyait assez mal discuter à propos des vampires avec cette fille, ni avec personne d'autre.

C'est alors que l'un des cadavre s'approchait du bar pour venir passer une commande supplémentaire, Cloud en eut presque des hauts le coeur en jetant un regard en coin agressif à celui-ci qui semblait pas vraiment dérangé par l'odeur animale que lui-même pouvait dégager, passant du rose au blanc très pâle, Cloud avait prit des couleurs de vampire tellement celui-ci se sentait nauséeux. Soulagé par le départ du mort vivant, il fixait la jolie brune avant de lui servir un beau mensonge « Je suis quelque peu malade, mais ce n'est pas contagieux rassures toi. » esquissant un énième sourire menteur, il buvait une gorgée de café pour faire passer la pilule. Cloud n'avait jamais vraiment été quelqu'un de bavard, solitaire il n'était pas rare non plus qu'il s'installe à la table dans le coin de la pièce mais celle-ci était déjà occupé, le regard des autres lui était devenu pesant, il se sentait un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 369
● Avatar : Willa Holland
● Multi-compte(s) : //
● Humeur : Bien bien ^^
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : Vivre la vie, c'est voir les choses du bon côté !
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   Dim 4 Aoû - 14:58





If you’re looking for Jesus then get on your knees !




Cloud ne semblait pas les connaître, il avait juste traîner l'oreille au bon moment. C'est ça aussi de ne pas faire payer les gens tout de suite quand il n'y a pas trop de monde. Quand c'est la cohue je les fais payer tout de suite mais là, non. Après, s'ils partaient sans payer, je n'en ferrais pas une maladie, j'étais ici depuis suffisamment longtemps pour qu'on me fasse pleinement confiance, et puis l'erreur est humaine malheureusement, non ? Mais je n'étais pas du genre à faire beaucoup d'erreur, donc c'était bien pour ma pomme. En général, j'étais souvent complimentée pour mon travail même si on ne me le disait pas tout les jours. Quand on me le disait, j'étais contente. Bref, je m'étais donc rendue sur la terrasse dans un timing plus que parfait, les jeunes gens semblaient être tellement surpris qu'ils n'ont même pas réagit qu'ils payaient un peu plus, en laissant même un pourboire. Bref, je revenais vers Rushbury lui glissant quelques mots au passage. Il me dit alors qu'il voulait que je le tutoie, car il pensait être mon grand père avec ce vouvoiement. Mais je vouvoyais tout le monde, je faisais ça pour me détacher du client, mais s'il le désirait, je pouvais le tutoyer même si ça ne serait pas forcément très naturel pour moi. Je lui lâchais alors une petite pique, rien de méchant, pour le faire réagir.

" Vous êtes canon pour mon grand père, je sais pourquoi je suis aussi belle. "

Et je lâchais un petit rire, je ne suis pas trop du genre à me glorifier mais là, je lui lançais aussi un petit compliment, cela ne pouvait pas lui déplaire. Quel âge avait-il ? Il ne pouvait pas être mon grand père quoiqu'il arrive, il aurait fallu être très précoce sinon. Mon père ça passerait sans doute et encore, il avait sans doute une petite quarantaine, alors que je n'avais que 20 ans. Je regagnais déjà ma place sans attendre véritablement sa réponse. Et je faisais bien, un des clients déjà servis vint vers moi pour prendre une nouvelle commande. Je le servais donc le plus rapidement possible, voyant que Cloud semblait être mal en point. Serais-ce le café bien serré qui passait mal ? Je ne savais pas trop, en tout cas je donnais l’entièreté de la commande à mon client. Quand celui-ci fut assis à sa place, le commercial me dit qu'il était un peu malade mais que cela n'était pas contagieux.

" Tu es sur que tu ne veux pas une aspirine, parce que tu es devenu aussi blanc qu'un cachet. "

J'aimais bien plaisanter avec lui, même si ce n'était pas le plus bavard que je connaisse. Personne ne semblait vouloir de commande alors je me servais à mon tour un petit café et je prenais ma pause. Je me mettais à sa table, l'espace d'un instant, il semblait retrouver quelques couleurs, aussi étonnant que cela puisse paraître.




©C.Jacks'Lamiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   Mer 7 Aoû - 10:35






If you’re looking for Jesus then get on your knees !  


Elle le complimentait sur son allure, il n'avait guère cette sensation d'être un modèle que l'on puisse voir dans les magasines, un peu trop mince... Pourtant dieu savait que sa forme lupine était imposante, c'était à se demander s'il n'était pas à l'étroit dans ce corps d'homme. Elle se disait belle, souriante comme toujours, ce serait être un odieux menteur que de prétende que cette fille n'était pas délicieuse à regarder, à moins d'avoir des gouts plus que douteux. Elle avait un rire magnifique et il n'arrivait pas vraiment à détacher son regard de la jeune femme, il ne disait rien à part un petit « Flatteuse. » accompagné d'un leger sourire en coin. Cette odeur si délicieuse lui chatouillait les narines et stimulait sa part animale excitée d'avoir un met aussi délicieux sous le nez, elle prenait tout à coup un visage de tentatrice. Il l'observait s'éloigner avant d'avoir la politesse de détourner le regard, de toute façon avec les cadavres ambulants il aimait mieux ne pas trop attirer l'intention tant ceux-ci le mettaient mal à l'aise. C'est alors qu'elle lui proposait une aspirine, le lycan ne pu réprimer un sourire amusé. C'était amusant que cette fille si jeune soit si attentionnée. Les gamines de son âge sont habituellement des petites pestes égoïstes qui ne pensent qu'à s'amuser. Elle était une nature douce et agréable, bien sur elle devait en remettre une couche parce que c'était son métier, mais elle n'avait pas de mauvais fond, cela se voyait. Souriant, bienveillant malgré cette envie de se jeter sur elle sous sa forme bestiale, Cloud devait se maitriser n'est-ce pas ? L'observant s'installer à sa table sans vraiment y avoir été invité, mais elle avait toujours été la bienvenue. « Non, ça ira. Ce n'est que passager. » beau mensonge, mais ce serait si mal venu d'annoncer à cette fille qu'il n'arrivait à supporter l'odeur des vampires. Parfois, vaut mieux se taire. Un conseil peu tenue en règle générale, les gens parlent trop quitte à se mettre en danger. Dans certaines situations, le mensonge par le silence est l'option la plus appropriée.

Il buvait une gorgée de plus de son café avant de se détendre enfin, jetant coup d'oeil à son 4X4 dehors dans un triste état, mais ce n'était jamais qu'un véhicule de transport, à quoi bon réparer la carrosserie puisqu'il sera toujours abimé. Puis mine de rien, ça avait un prix ce genre de choses là. Il reposait son regard azuré sur la jeune femme avant de poursuivre ce début de conversation qu'elle avait lancé « Tu ne vas pas passer ta vie dans ce café, tu fais des études, non ? » C'est alors qu'il le sentait, tournant lentement son regard vers son automobile, il trouvait l'un des vampires en train de tourner autour, juste pour le plaisir de le défier, juste pour le pousser au delà de ses limites. Mais Cloud n'était pas un exemple de patience et sans se soucier d'avantage de l'avenir de Lou il se dirigeait vers la sortie en laissant son café encore chaud sur la table. Agressif, il attrapait le vampire par le col sous le regard choqué des passants qui observaient la scène de loin. Secouant le cadavre en retenant sa respiration pour ne pas sentir son odeur écoeurante, le type semblait s'amuser de la colère du loup qui envoyait valser la chose sur le trottoir dans un excès de colère avant de relever le regard vers sa serveuse sortie alarmée par les dires des clients. Alors que le vampire satisfait plaidait l'innocence, Cloud laissait son regard balayer l'assemblée qui le fixait comme s'il était un monstre. Il l’était. Jamais il n’avait fait démonstration de violence devant un si large publique, il ne se sentait pas mal à l’aise. Cloud était un être digne, ce qu’il ressentait c’était une colère intense ; alors il restait figé là à les dévisager à son tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 369
● Avatar : Willa Holland
● Multi-compte(s) : //
● Humeur : Bien bien ^^
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : Vivre la vie, c'est voir les choses du bon côté !
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   Mar 20 Aoû - 17:29





If you’re looking for Jesus then get on your knees !




J'aimais bien plaisanter avec lui, il était un client cool et sympathique, autrement dit pas forcément comme tous. Certains veulent tout, tout de suite et malheureusement ce n'est pas forcément possible quand il y a beaucoup de monde. Je sais de quoi je parle, je me suis souvent fait incendiée mais je sais aussi calmer la situation en offrant par exemple quelques spéculoos en plus avec le café quand les personnes ont attendue longtemps. Oui, je crois que ces petits gâteaux ne nous coûtent presque rien alors autant leur en faire cadeau. En tout cas, Cloud ne fut pas insensible à ce que je disais, me traitant de petite flatteuse. Bon d'accord, il n'était peut être pas l'homme le pus beau que la terre a donné, mais il avait un sacré charme quand même, un regard divin et une classe hors norme. Autrement dit, même s'il avait presque deux fois mon âge, il était très séduisant, mais il ne m'était jamais venu à l'idée de faire plus que sympathiser avec lui. Après tout, il faut fidéliser le client, mais pas non plus être trop proche. Après, j'ai des amis qui viennent ici au Médina Café, mais c'est différent. Je ne connais pas Cloud en dehors d'ici, alors que mes amis et bien je les connais en dehors d'ici sinon ce ne serait pas mes amis. C'est terriblement logique me direz-vous mais je préfère le préciser. En tout cas, je répondais par un petit sourire à son "flatteuse" qui m'allait bien dans l'instant. J'allais donc derrière le comptoir à la recherche d'une aspirine pour mon client préféré qui était juste là. Je décidais de m'asseoir quelques instants à sa table, lui proposant donc le médicament alors qu'il était devenu d'un coup tout blanc, comme un linge, c'était presque cadavérique. Bon, j'exagère un petit peu, mais je ne sais pas, peut être que le café passait mal, mais s'il me sourit alors à ce moment là, il me dit que ça irait. Il me disait que c'était passager. Je le croyais, après tout pourquoi me mentirait-il ? Et puis, je lui proposais, il disposait, je n'allais pas le forcer à boire un verre d'eau avec un comprimé effervescent s'il ne le désirait pas, je ne suis pas quelqu'un qui force à la consommation. Il me demanda alors si je comptais rester ici toute ma vie. Heureusement, ce n'était pas le cas, je faisais effectivement des études, et ce boulot me permettait de me les payer et d'avoir un petit peu d'argent pour m'amuser à côté. Je n'étais pas encore dans la phase où je gagne de l'argent pour en économiser une partie. Mais je n'eus pas le temps de lui répondre qu'il se leva sortant dehors. Tant pis, peut être qu'il avait vu quelques choses qui n'allait pas. Je n'avais pas de clients à servir pour le moment, alors je regagnais mon comptoir.

Mais j'entendais un murmure dans la salle, les regards étant penchés dehors vers Cloud et un homme qui semblait lui en vouloir, à moins que cela ne soit l'inverse. Mon petit loup semblait s'énerver contre l'homme qui jouait avec son carrosse. Si Cloud était dans un état pareil cela devait être justifié. Cela était néanmoins embêtant qu'il fasse cela devant le Médina même si ça ne le dérangeait pas le moins du monde. Comme les clients m'avaient vus discuter avec lui, ils me regardaient un peu pour me dire que je devais faire quelques choses. Personnellement ce n'était pas mon business, mais je sentais les regards en direction de ma petite personne, alors je me devais d'intervenir, de faire acte de présence. Certains m'avaient suivis comme si voir une personne se battre avec une autre était quelques choses qu'on ne voyait jamais. Je leur disais simplement mais clairement qu'ils pouvaient retourner à leur place et que je prenais la situation en main. L'homme a terre semblait signifier qu'il n'avait rien fait, mais je ne le croyais pas. En même temps, je connaissais un peu Cloud, mais lui, pas le moins du monde. Cloud nous regardait tous, car certains clients étaient encore là. Je ne voulais pas trop insisté mais bon, j'aurais préféré réglé ça en petit comité.

" Qu'est ce qu'il se passe ici ? Vous avez énervé mon client préféré, je peux le sentir. Ne faites pas l'innocent ! Vous pourriez me regarder quand je vous parle au moins ! "

Ce type se disait innocent, mais il n'en avait rien à faire de ce que je pouvais lui dire et je n'aimais pas cela. Il ne me regardait pas, il avait le regard plein de malice à l'encontre de Cloud. Je ne sais pas s'ils se connaissaient, mais en tout cas, l'homme que Rushbury avait violenté semblait être tout heureux d'avoir été la victime sur le coup.

" Très bien. Cloud, je vous laisse lui régler son cas. "

Et je n'en disais pas plus, tournant les talons retournant à l'intérieur du Médina. Cloud ferrait ce qui lui chantait. Je refermais la porte et redisait aux clients encore debout que le spectacle était fini, qu'ils pouvaient retournés à leur table. J'espérais simplement que Cloud ne tue pas l'autre homme, ça ferrait quand même tâche.




©C.Jacks'Lamiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   Mar 24 Sep - 7:12






If you’re looking for Jesus then get on your knees !  


Le petit shérif était sorti, tout le monde l’avait regardé avec insistance, quand le shérif allait-elle sauver le monde bonté divine ?! Elle ne manquait pas à son devoir en réagissant d’une façon assez normale. Elle sortait dehors rejoindre la scène, inspectait les yeux, demandaient au civils de s’éloigner parce que leurs regard empêchait probablement l’avancé de l’enquête, cependant il y aura toujours et quoi qu’il arrive : des curieux. Puis elle se renseignait en interrogeant le suspect. Le hic ? Le Shérif avait l’air d’être ce qu’il y avait de plus corrompu en ce monde puisque la « victime » était « son client préféré », le procès risquait donc de tomber en sa faveur ! Le suspens était à son comble car dans le Far West tout est possible. Surtout que la potentielle victime semblait être justement ce suceur de sang et Cloud, une fois de plus la brute. Mais ce vampire était loin d’être innocent comme le disait la jolie brune et si Cloud avait eu la politesse de regarder la jeune femme, elle ne semblait pas exister aux yeux de ce type. Au Far West, la galanterie n’était pas encore à la mode, l’était-elle d’ailleurs de nos jours ? Pas certains... Les gentlemen comme on dit, c’était là une foutaise pour faire rêver les jeunes filles.

Le shérif avait une drôle de façon de faire respecter la loi, il autorisait l’agresseur d’achever sa tache, qu’au moins il y est crime avant de crier scandale ! Le loup fut cependant assez étonné bien qu’il n’en montrait pas grand-chose. Une fois la jeune femme repartis dans ses quartiers avec certains de ses clients, le loup attrapait le vampire par le col pour le conduire derrière la café et lui faire subit un très mauvais quart d’heure. Un excès de violence qui n’était pas rare chez notre homme malheureusement. Il avait laissé le cadavre pour mort à coté des poubelles même s’il savait que d’ici dix minutes il serait à nouveau là à gambader sous son nez pour enrager le loup. Retournant sur ses pas, il poussait la porte du bar tandis qu’on le dévisageait, il soupirait en approchant du comptoir et demandait à la petite serveuse « Je te dois combien ? » Et bien, ça sentait définitivement meilleurs ici sans les cadavres et il pouvait à nouveau jouir de cette odeur attractive de cette humaine. Une attraction malsaine... Sanguine si vous voyez... Il se lançait malgré ses réticences vis-à-vis de ses propres intentions envers cette fille « Et... Merci. Tu serais partante pour sortir en compagnie d’un vieux loup un de ses jours ? » seigneur dieu, combien de fois c’était-il répété d’éviter ce genre de jeu de mot ? Il espérait bien que cela ne mettrait la puce à l’oreille de personne (sans autre jeu de mot)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup   

Revenir en haut Aller en bas
 

If you’re looking for Jesus then get on your knees ! ▬ Lou & Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BARAK OBAMA : NI JESUS-CHRIST, NI FIDEL CASTRO
» [A faire] Pastorale de Jesus-2
» Jesus Navas (Photoshop CS3)
» Jesus take the wheel
» [Haute trahison] Jesus (22/09/1459) [coupable peine de mort]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ Le Coin Commercial :: [ Le Medina Cafe ]-