AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Nicholas M. Abercrombie # Carnets de voyage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 27
● Avatar : Armie Hammer
● Multi-compte(s) : Nope.
● Humeur : On ne peut mieux, mais les choses changent si vite.
● Age du perso : 26ans.
● Ce que que tu es : Ouh! Qu'il a l'air vilain le grand méchant loup.
● Citation : Parce-que parfois l’homme n’était pas du tout un homme, c’était le petit garçon... Le petit garçon qui avait échappé au loup, un animal du crépuscule, invisible, silencieux vivant dans un monde inconnu des autres. Un monde de luciole que l’on entrevoit comme d’un éclair du coin de l’œil mais qui a déjà disparu le temps qu’on se retourne. Le petit garçon retournera à sa forêt pour retrouver ses lucioles...


MessageSujet: Nicholas M. Abercrombie # Carnets de voyage.   Sam 31 Aoû - 17:10

New-York 28/09/..

« Aujourd'hui, le bateau a accosté dans le port de New-York, c'était un long voyage où je me suis chargé de diverses tâches sur le navire. J'y ai par ailleurs découvert que si j'avais une certaine soif de voyage, je n'avais pas tant le pied marin que je l'eus espérer. J’enchaînais dès lors crise de vomissements, et autres malaises qui rendirent mon périple assez insoutenable, d'autant plus quand la lune ronde et blonde fit son apparition dans le ciel. Enfermé dans ma cabine, il me fut difficile de réprimer cette envie irrésistible de laisser aller mon instinct de chasseur, mais ma volonté allié à cette conscience de l’exiguïté des lieux, me permirent de garder un contrôle tout le long de notre voyage.
Quoi qu'il en soit, je suis plus qu'heureux de retrouver la terre ferme et de découvrir une vie différente de mon Écosse natale, de cette Europe que j'ai quitté et de l'orient que je visitais il y a de ça quelques mois. Tout semble, ici, plus rapide, plus intense, et les gens se massent dans des rues trop larges sans jamais faire attention à leurs voisins. Ils se frôlent, se rentrent dedans, mais ne s'échangent jamais plus qu'un mot ou un regard. Je prendrais volontiers cette ville pour nouvelle demeure s'il n'y régnait, néanmoins, une odeur putride constante de la pollution des humains et une puanteur émanant de la population du monde obscur. Je peux sentir grouiller leur présence au travers des rues, vampires, sorciers, et autres créatures bien moins recommandables, pas même moi je ne m'y risquerais.
Demain, déjà, je reprendrais la route, j'ai décidé de prendre la direction du nord. Les hautes latitudes me rapprocheront certainement de cet univers qui m'a vu grandir, et je ne serais pas contre la découvert des grands espaces canadiens, de la froideur du temps, des brumes incertaines. Je me languis de ces découvertes après la déconvenue New-yorkaise. »


Frontière Canada/Etats-Unis 17/11/..

blablabla


Vancouver 30/11/..

blablabla


Affrontements 03/12/..

blablabla



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nicholas M. Abercrombie # Carnets de voyage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✎ L'intendance :: [ Journaux intimes ]-