AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !
Partagez
 

 trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) EmptyJeu 29 Aoû - 20:47

Dur la journée, vraiment trop dur. Le lycée, les cours, en plus en cours de sport j'ai du courir doucement pour pas me faire remarquer. J'aime pas ça, c'est plus épuisant pour moi de faire semblant d'aller doucement que de courir vite. Allez comprendre, enfin toujours est il que je suis rentré crevé au loft. J'ai ouvert la lourde porte coulissante en métal de l'entrée et j'ai déposé mon sac juste à coté. Je tendis l'oreille et j'ai entendu que Wayne était sous la douche. Poua moi aussi j'aurais bien envie d'une douche. Mais avant ça je me suis dirigé vers le coin cuisine et j'ai sortis une bouteille de lait du frigo. J'ai bu quelques gorgées à même la bouteille avant de laisser la bouteille sur la table. J'aurais peut être du prendre un verre et remettre la bouteille au frigo sans quoi je risquais de me faire engueuler vu que Wayne détestait ça mais j'avoue que sur le moment sous la fatigue j'y avais pas pensé. J'ai récupéré mon sac puis je suis monté à l'étage vers nos chambres pour poser le tout. En redescendant je suis tombé nez à nez avec Wayne dans les escaliers qui remontait surement pour se changer. J'eus un temps d'arrêt, Wayne sortait de la douche, encore humide et surement nu sous la serviette qu'il avait autour de la taille. Seigneur... C'est dur de vivre avec un homme comme lui. Je sais depuis un moment que j'aime les hommes et j'avoue que Wayne me fait beaucoup d'effet. Je lui fis un petit sourire et remonta les quelques marches que j'avais déjà descendu pour le laisser passer.

-Pardon... tu as passé une bonne journée?

Wayne était pas toujours très bavard, parfois même on peut dire que c'était un vrai ours mal léché. Enfin... un loup plutôt. Mais moi je l'aimais bien comme ça, il m'a sauvé, il m'a aidé à m'en sortir après la mort de mon père, il s'occupe de moi. Je lui dois tout. Je le suivis jusqu'à l'encadrement de sa porte de chambre pour continuer à lui parler, m'adossant au montant de la porte et tournant la tête pour ne pas le voir nu lorsqu'il se change.

-Le lycée c'était chiant, le sport tout ça... j'ai encore du faire attention à ne pas courir trop vite pour pas attirer l'attention sur moi. Dit quand tu m'as transformé t'aurais du me dire que je deviendrais plus rapide que le champion universitaire de course à pied du coin...

J'eus un petit rire sur ma dernière phrase, je m'attendais à sa réponse, je sais qu'il voudrait que je parte à l'école de Black Moon pour éviter justement que je me force à cacher mes capacités. Quand à me prévenir avant de me transformer vu l'état où il était ce soir là il m'aurait plutôt grogné dessus et moi j'aurais rien compris. Mais de toute façon j'avais pas envie de partir d'ici. Laisser Wayne seul. J'avais besoin de lui je me sens mal dehors si je sais qu'il est pas là pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 25
● Avatar : Tyler Hoechlin
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : Blasé
● Age du perso : 35 ans
● Ce que que tu es : Loup Garou
● Citation : /


trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: Re: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) EmptyVen 30 Aoû - 9:50

❝ Oliver & Wayne❞


J'avais passé la journée à travailler au garage, à essayer de réparer la voiture d'un client. Foutue bagnole sur laquelle j'avais passer plusieurs heures mais j'avais finalement réussi à la réparé. Fier de moi, je décida de profiter du début de soirée pour me détendre. Et cela commençais par une bonne douche. Je passa plus d'un quart d'heure sous l'eau chaude, prenant bien le temps de détendre mes muscles. Ce n'est que lorsque je me sentis totalement bien et détendu que je sortis, enfilant rapidement une serviette autour de ma taille avant d'en prendre une autre pour me sécher les cheveux. Cela ne dura que quelques minutes, et je pris ensuite soin de la remettre à sa place pour qu'elle sèche, sortant ensuite de la salle de bain pour me diriger vers ma chambre. A peine avais-je passer la porte qu'une odeur que je connaissais bien m'envahit les narines. Oliver était rentré. J'eu un faible sourire, puis monta les escaliers, me retrouvant nez à nez avec mon louveteau qui lui voulait descendre. Je le regarda de haut en bas, m'arrêtant sur son visage. A chaque fois que je le regardais, la même pensée me venait à l'esprit. Ce gamin avant vraiment une gueule d'ange. Etait-ce ça qui m'avait poussé à m'approcher de lui il y a maintenant un an de cela ? Je n'en savais rien, mais ça avait du sûrement y contribuer. Il me sourit, puis s'empressa de remonter les quelques marches qu'il avait descendu pour me laisser passer, s'excusant au passage tout en me demandant si j'avais passer une bonne journée. Je grogna légèrement pour lui répondre, montant le peu de marches qu'il me restait pour ensuite aller dans ma chambre. Ce n'était pas que je n'étais pas de bonne humeur, au contraire même, mais il savait très bien que je n'étais pas très bavard, surtout pour des choses aussi basique. J'enlevais ma serviette lorsque j'arrivais devant ma garde robe, ouvrant ensuite celle-ci pour y prendre des vêtements propre que j'enfilais à la hâte. Pendant ce laps de temps, Oliver me racontais sa journée, me disant qu'il en avait marre de devoir cacher ses véritables capacités. Il savait très bien ce que j'en pensait, on en avait déjà parler plusieurs fois. Je n'arrêtais pas de lui répété qu'il serait bien mieux à Black Moon, que là au moins il n'aurait plus à se cacher, mais non, Monsieur refusait de m'écouter. Une vraie tête de mûle. Sa dernière phrase me fit sourire. En même temps, ont ne pouvait pas dire que les humains de cette ville étaient très doués. Niveau sport, ils ne pouvaient pas rivalisé contre nous, c'était certain. Je me retourna alors pour lui répondre, terminant de m'habiller par la même occasion.

« Tu sais, si tu allais à Black Moon, tu n'aurais plus à te cacher. Tu y a réfléchis ? »

Je préférais tout de même lui poser la question, des fois qu'il aurait changer d'avis. Le connaissant, j'en doutais, mais bon, qui ne tente rien n'a rien comme dis le discton.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: Re: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) EmptyVen 30 Aoû - 11:59

Wayne me parla de Black Moon, je m'en doutais un peu, en même temps j'avais un peu cherché le sujet. Je fis une petite grimace. Et le pire c'est qu'il avait raison, en fait il n'y aurait que du bien pour moi si j'allais à Black Moon. Je serais suivit, je serais moi même, et puis je rencontrerais d'autres loups avec qui je pourrais sympathiser. Mais la vraie raison qui me poussait à rester ici c'est que je ne voulais pas laisser Wayne, depuis un an que je vis avec lui je n'ai jamais passé plus de 24h sans lui. Il m'a toujours protégé et sans lui je serais surement bien moins bien dans ma tête. J'ai peur de rester sans lui. Dehors qui sait ce qui peut m'arriver. Je donne l'impression d'aller bien mais la vérité c'est que si je ne sentais pas la protection de Wayne autour de moi je flippais. Dans les premiers moments où on vivait ensemble un jour il m'a retrouvé en pleine crise d'angoisse dans la rue. Parfois ça m'arrive ce genre de chose. Je me met à avoir peur et d'un coup je fais une crise d'angoisse.

-Ouais je sais... mais tu sais que je serais pas à l'aise là bas. Je me sens pas encore prêt à partir d'ici.

Même sans avoir quelqu'un qui m'agresse parfois je prend peur. Il suffit qu'une situation me rappelle mon père et ça suffit. La nuit souvent je fais des cauchemars où mon père m'enferme ou me bat. Je releva les yeux vers Wayne tristement, aujourd'hui j'avais un peu lancé le sujet mais parfois il le lançait spontanément au point qu'une idée avait germée dans ma tête. L'idée qu'il n'avait peut être plus envie que je sois là avec lui. Et si Black Moon était une excuse pour se libérer du poids que je lui imposait. Je savais pas trop comment lui poser la question.

-Wayne? ... Tu pense vraiment que c'est une solution de m'envoyer là bas? Et si je le vis mal?

Finalement après un petit temps d'hésitation je me jetais à l'eau. Il fallait que je sache si il tenait à m'envoyer là bas pour moi ou pour pouvoir être tranquille. Je le comprendrais un peu en même temps ça fait un an que je suis là à vivre à son crochet et lui il a jamais vraiment voulu avoir de famille il me l'avait dit alors moi j'étais un peu le gamin adopté dont il voulait pas. Mais alors pourquoi m'avoir transformé? Il ne pensait peut être pas que mon père se serait tué dans un accident de voiture aussi.

-Je t'embête c'est ça? Tu veux plus de moi ici?

Cette idée me faisait mal quand même. Mes yeux se mirent à briller de larmes. Wayne avait toujours pris soin de moi et j'aurais pu rester avec lui aussi longtemps qu'il l'aurait accepté. Jusqu'à ce que je rencontre Wayne et qu'il me transforme j'ai toujours vécu dans la douleur, le mal être, la violence. Et maintenant que je vivais avec Wayne je me sentais si bien. J'avais enfin l'impression d'avoir la vie que j'aurais du avoir. On m'aidait, on me protégeait, même si Wayne ne savait pas encore tout sur moi il s'occupait de moi du mieux qu'il pouvait. Mais pour le moment j'ose pas lui parler de mon homosexualité. Au fond de moi je sais que c'est pas normal pour un loup garou d'être comme ça. Nous avons un instinct de meute, un instinct de conservation de l'espèce. Nous existons pour étendre l'espèce. Je sais pas comment Wayne prendrait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 25
● Avatar : Tyler Hoechlin
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : Blasé
● Age du perso : 35 ans
● Ce que que tu es : Loup Garou
● Citation : /


trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: Re: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) EmptyVen 30 Aoû - 19:04

❝ Oliver & Wayne❞


Lorsque je lui répondis, je vis le visage d'Oli changer du tout en tout. Non, il n'avait pas changer d'avis, et il en avait même sans doute marre que ce sujet revienne sur le tapis sans cesse. Il me répéta alors ce qu'il m'avait déjà dis, à savoir qu'il ne serais pas à l'aise là-bas, qu'il ne ce sentait pas encore près... Je devais avouer que moi non plus, dans un sens, je n'étais pas sur d'être près. Cela faisait déjà un an que nous vivions ensemble, et même si parfois j'en avais marre, que j'avais juste envie de l'étrangler, dans le fond je tenais à lui. Je tenais à tout cela, je m'y était habituer. Vivre seul à nouveau, ne pas savoir ce qu'il fait, ne pas pouvoir lui venir en aide si jamais il se passait quelque chose... J'allais avoir du mal, mais je ne devais pas penser à moi, je devais penser à lui, à son avenir, à son bonheur. Ce n'était pas une vie de rester avec un homme comme moi, je le savais bien. Il fallait qu'il refasse sa vie, qu'il se fasse des amis, qu'il trouve une petite amie, enfin, une vie normale d'adolescent en d'autres termes. Après tout, c'était pour cela que je l'avais transformer à la base, non ?

J'étais toujours dans mes pensées lorsqu'il repris la parole, me faisant lever les yeux sur lui pour rencontré les siens. Je leva un sourcil en l'entendant. Où voulait-il en venir au juste ? Il savait que si ça n'allait pas je ne l'obligerais pas à rester, je l'accueillerais à bras ouverts ici. Enfin, il est vrai que je ne lui ai jamais dis, mais c'est évident non ? Ses questions suivantes me confirmèrent que non. Il pensait réellement que c'était une manière de me débarrasser de lui. Je leva les yeux au ciel. Qu'est ce qu'il pouvait m'agacer lorsqu'il pensait ce genre de choses ! Ne lui avais-je pas déjà prouver par A + B que je tenais à lui ? Il fallait que je garde mon calme, ce n'était pas le moment de s'énerver. Je m'approcha alors doucement de lui, puis, une fois à sa hauteur, plaça ma main sur son épaule pour qu'il me regarde dans les yeux, la passant ensuite sur sa mâchoire. Je respira un coup pour me calmer totalement, puis pris un timbre de voix qui se voulait rassurant.

« Arrête... Ce n'est pas ça du tout. Si je veux que tu ailles là bas, c'est pour toi, parce que je sais que tu y sera bien. Ne crois pas que c'est parce que je veux que tu t'en ailles, car c'est totalement faux. »

Je fini ma phrase par un petit sourire, puis retira ma main avant de passer la porte, commençant ensuite à descendre les escaliers.

« N'en parlons plus. Tu as faim ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: Re: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) EmptyMer 4 Sep - 19:46

Wayne chercha à me rassurer. Il me releva le menton pour que je le regarde droit dans les yeux, et bon sang les yeux qu'il a. Je ne bougeais plus, je le laissais faire. Le seul moment où Wayne peut vraiment me faire fléchir c'est quand il me regarde dans les yeux comme ça. Et suivant le cas ou j'étais terrorisé ou j'étais rassuré au possible. Et là j'étais détendu, mes peurs s'envolaient. Wayne m'expliqua qu'il voulait ça pour moi et non pas pour m'éloigner. Il commença à s'en aller en direction du rez de chausser, il me proposa au passage de me faire quelque chose à manger. Faim? Bah ouais, quand est-ce que je n'avais pas faim de toute façon? Depuis que je suis loup garou je bouffe comme 8 c'est impressionnant. Alors j'ai dis oui tout bêtement, quand à savoir ce que je mangeais je pense que Wayne s'en doutait, côte de boeuf bien sûr. Toute façon je mangeais de tout comme viande mais j'avais une très grosse préférence pour le boeuf. Je suivis alors Wayne dans la cuisine mais m'installa à la table du salon pour le regarder préparer à manger. J'irais me doucher après. J'observais Wayne faire, malgré tout ce qu'il venait de me dire une question subsistait: pourquoi moi? Pourquoi est-ce qu'il m'avait transformé? Je l'avais déjà vu m'observer avant qu'il me morde mais je ne lui avais jamais parlé. D'ailleurs pourquoi me suivait il? Tant de question qui me traversaient la tête et moi qui n'osait pas en poser une. Pourtant je voulais savoir mais j'avais peur de mettre Wayne en colère si je lui demandais ce genre de trucs. C'est vrai quoi après tout parfois même juste à lui parler de ma journée il s'énervait contre moi. Et j'aime pas quand il crie ou quand il s'énerve. Je le laissais donc faire à manger tranquillement et le remercia quand il me posa mon assiette devant moi à table. Je commençais à manger presque tout de suite après et avala la moitié de la côte avant de reprendre la parole.

-Au fait? Un... un ami de ma classe m'a proposé d'aller passer la nuit chez lui, on ferait une petite soirée tout les deux, films, jeux vidéos.... est-ce que tu serais d'accord que j'y aille? C'est juste pour la soirée.

La première soirée que je passerais pas chez nous depuis qu'on vit ensemble lui et moi. D'ailleurs je savais même pas si je tiendrais cette soirée. Qu'est-ce qui me dit que j'allais pas piquer une crise d'angoisse là bas en plein milieu de la nuit. En plus mon ami habite l'autre coté de la ville, si jamais j'ai un soucis Wayne mettre un petit moment pour venir. Mais bon j'avais bien envie de cette soirée, histoire d'être un peu comme tout les garçons de mon âge. En plus le garçon en question est mignon, mais hétéro, et puis de toute façon il arrive pas à la cheville de Wayne. Lui personne peut le surpasser à mes yeux. Même en face de moi à table en train de manger il me plait. Quand à tout à l'heure quand il se changeait j'avoue que j'hésitais entre le regarder et respecter tout de même son intimité. Mais la tentation était grande. Vraiment grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 25
● Avatar : Tyler Hoechlin
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : Blasé
● Age du perso : 35 ans
● Ce que que tu es : Loup Garou
● Citation : /


trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: Re: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) EmptyVen 6 Sep - 20:48

❝ Oliver & Wayne❞


J’avais tenté de le rassurer, de lui dire que mon intention n’était pas qu’il s’en aille, bien au contraire même, et finalement, je vis dans son regard qu’il me croyait. Pour mettre définivement fin à cette conversation, je lui demandais si il avait faim tout en me dirigeant vers la cuisine. Bien sur, la réponse était positive. Je m’attela de suite à la préparation de deux bonne côtes de boeuf, souriant légèrement en voyant Oli me rejoindre pour me regarder faire. Je ne mis pas très longtemps à préparer notre repas, servant son assiette à Oli avant d’aller m’installer devant lui pour déguster le mien.

Je m’arrêta net lorsqu’Oli commença a me parler de sa soirée. C’était la première fois qu’il me parlait de ça. Enfin, de ce genre de choses, de sortir, de voir des amis, de passer la nuit dehors... J’étais surpris, c’était certain, mais, au final, je m’en doutais un peu. C’était de son âge, et puis, il en avait certainement marre de passer toutes ses soirées avec moi à la maison. Alors, je me remis à manger, me concentrant sur mon dîner tout en lui donnant ma réponse.

«Pas de problème.»

J’avais beau dire ça, dans le fond, et avec toute la plus grande compréhension du monde, ça me faisait de la peine. Je le comprenais, j’avais été à sa place à son âge, mais, enfin, ce n’était pas la même chose. J’avais peur, même si je ne me l’avouerais jamais. Je ne savais même pas où il allait, ni qui était cet «ami», mais j’hésitais à le lui demander. Je n’étais pas son père après tout, et puis, il était assez grand pour savoir où est-ce qu’il mettait les pieds non ? En théorie, oui, mais seulement en théorie. Et puis, je savais parfaitement qu’au moindre problème, il m’appelerait, donc je n’avais pas à m’en faire. Perdu dans mes réflexions, je fini mon repas et débarrassa ensuite machinalement la table, remplissant ensuite le lave vaiselle que je lança par automatisme. J’alla ensuite me servir une bière, m’appuyant ensuite contre la table pour poser mes yeux sur Oli. Je le détailla quelques secondes, laissant toujours mes idées vagabonder dans mon esprit. A chaque fois que je posais mes yeux sur lui, je ne pouvais pas m’empêcher de lui trouver un «truc». Vous savez, ce satané «truc», qui fait en sorte qu’à chaque fois que vous voyez quelqu’un, vous ne pouvez pas vous empêcher de sourire, même intérieurement, de vous demandez ce que vous feriez si il n’était plus là, il on vous l’arrachait, de vous dire tout bêtement qu’il à un sourire d’ange, et un regard qui vous calme directement. C’est ça, qui me passait par la tête lorsque je regardait Oli. Je faisais comme si de rien n’était, j’essayais de faire en sorte que tout cela s’en aille, mais il n’y avait rien à faire. En tout les cas, il était hors de question que je le lui dise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: Re: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) EmptyMer 25 Sep - 20:34

Pas de problème? Sérieusement? Il déconnait pas? Je m'attendais qu'il m'impose de lui dire où j'allais exactement ou un couvre feu. En fait ça en était même pas drôle du coup. Mais j'étais content de pouvoir sortir et d'avoir la confiance de Wayne. Mais en même temps j'aurais aimé qu'il se sente un peu plus concerné. Après tout si il se serait montré jaloux ça aurait pu vouloir dire qu'il se préoccupait un peu plus que ça de moi. Je lui offris alors un petit sourire et un merci. Mais d'un coup ma faim était coupée. Je grimaçais devant mon assiette à peine entamée. Il fallait que je me force un peu sinon Wayne allait comprendre que quelque chose ne tournait pas rond. Mais plus j'y réfléchissais plus je me sentais mal. Ma respiration se fit un peu plus forte, de plus en plus. Ma poitrine se serra, je me sentais mal. Je commençais à faire une crise d'angoisse, un rien m'en déclenchait parfois. Et là je me suis trop pris la tête au sujet de Wayne, du coup voila où ça me menait. J'attrapais mon t-shirt d'une main alors que je repoussa ma chaise et me laissa tomber au sol. Ma respiration empirait, je me sentais de plus en plus mal. Mes yeux virèrent au doré, je commençais à me transformait. C'est un truc qui arrivait quand mes crises étaient trop fortes. Mais je voulais pas me transformer. Mais repousser la transformation me faisait angoisser encore plus et n'aidait pas à passer la crise. Pourtant c'est ce que je voulais, passer cette crise. J'essayais de me concentrer sur ma respiration. Mais c'était compliqué. Wayne me rejoignis, il semblait se faire du soucis. Il s'assis derrière moi, m'a mis en position assise également et m'a gardé dans ses bras en m'aidant à retrouver ma respiration normale. Je fermais les yeux et me concentra sur la respiration de mon alpha, je calquais mon rythme de respiration sur le sien et petit à petit la crise se faisait plus discrète jusqu'à disparaître. Je me laissa aller contre Wayne, mes yeux reprirent leur couleur normale. Je restais un moment blottit contre Wayne avant de me séparer de lui, j'avais peur de le mettre mal à l'aise. En regardant autour de moi je m'aperçus que dans ma chute j'avais aussi fait tomber mon assiette par terre, elle était brisée et ma viande était sur le sol. Merde, je sais que Wayne m'engueulerait pas pour ça mais quand même je me trouvais con.

-Pardon Wayne. Merci pour... la crise. Je... Je crois que ça m'angoisse de... en fait je suis peut être pas prêt pour cette soirée. Je vais peut être appeler mon ami pour lui dire que je resterais que l'après midi.

Oui c'est vrai que ça me fait un peu peur, en fait je serais peut être un peu plus tranquille si Wayne venait mais de toute façon il viendrait pas je le sais. Ou alors il râlerait toute la soirée. Et puis à vrai dire je préfère être la soirée avec lui. Je le regardais, sur le moment je le trouvais encore plus beau que d'habitude, c'est dire. Je lui offris un petit sourire pour le rassurer. Je sais pas à quoi je joue avec lui. Il me plait, en fait depuis la première fois que je l'avais vu au lycée même si il m'avait fais un peu flippé je l'avais trouvé superbe. Et maintenant que j'étais son protégé, son louveteau, que je l'avais à mes cotés tout le temps. Je me sentais bizarre non stop. Qu'est-ce qu'il me plaisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Vide
MessageSujet: Re: trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)   trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

trop crevé j'en ai plein les pattes (Wayne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A trop jouer avec le feu, l'aigle va se brûler les ailes [Sawyer&Cassie]
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» nos amis a quatres pattes
» Plein le cul de palpatine et de son sénat de mes deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ Le Coin Résidentiel :: [ Les appartements ] :: [ Oliver & Wayne's loft ]-