AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 16
● Avatar : Garrett Hedlund
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : LYYYYCCCCAAAANNNNNSSSS
● Age du perso : 25 ans
● Ce que que tu es : Loup-garou
● Meute & Rang : Anicen Oméga - Loup solitaire
● Citation : Un peu de chagrin prouve beaucoup d'amour, mais trop de chagrin montre trop peu d'esprit - W. Shakespeare


MessageSujet: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 0:21





Aldric Deemond Delaney




« Passeport »




NOMS :
Delaney, un nom de famille que je suis fier de porter malgré mon triste passé.
PRENOMS :
Aldric est mon premier prénom, celui que je préfère. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui portent ce patronyme et ça me va parfaitement. D'ailleurs, ma mère avait un goût prononcé pour les prénoms peut communs, si bien qu'elle m'offrit le prénom de Deemond en second lieu. En principe, mes amis m’appellent Al' ou Aldi', sinon, quelques personnes m'appellent D. (qui se prononce Di), bien qu'elles soient peu à me nommer ainsi.
AGE :
J'ai 25 ans en ce jour.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE :
Le 21 mars 1988, dans le village de La Roque Gageac, dans le département de la région d'Aquitaine en France. C'est un magnifique village très chaleureux. Je me souviens qu'avant de découvrir ma véritable nature, je m'aventurais souvent dans les bois tôt le matin. C'est un lieu qui mérite d'être visité avec son architecture moyenâgeuse ainsi que son fleuve miroitant qui descend le long de la colline verdoyante. Je regrette de ne plus pouvoir y retourner...  
NATIONALITE & ORIGINES :
Français aux origines écossaises. Et cela ne sert à rien d'imaginer les deux clichés réunis en un seul. Non, je ne suis pas un jeune homme avec une jupe écossaise muni d'un accordéon (cliché d'écosse), avec un air bougon et mécontent qui brandit de son autre main une baguette de pain tout en ayant sur la tête un béret gris (cliché français). A vrai dire, mon père était un pur écossais qui avait décidé de déménager en France et ma mère était moitié-moitié (son père était écossais, sa mère française). On peut donc dire que j'ai 75% de sang écossais dans les veines et 25% de sang français.
ESPECE :
Si je vous dis pleine lune, aconit, argent et crocs ? Bien que la plupart de ces informations soient majoritairement erronés, je suis effectivement une de ces créatures qui a la fabuleuse capacité de se métamorphoser en loup. Teen Wolf ? Twilight ? Indiana Teller ? En fait, notre description se rapproche plus de ce dernier. Sauf que l'argent ne nous empoisonne pas comme dans les tomes de Sophie Audouin-Mamikonian. Ensuite, nous ne nous transformons pas en mi-homme mi-loup mais en un loup un peu plus gros que la normale (comme dans son bouquin). Pour finir, nous ne devenons pas féroce et avide de sang à la pleine lune... (comme les semi dans ce-même ouvrage). A vrai dire, j'admire cette auteure dont j'ai pu me procurer les deux premiers tomes de sa trilogie fascinante sur les loups-garous. Bref, je suis un lycanthrope, plus communément appelé loup-garou.  
AFFECTATION :
Je suis affecté à Black Moon, en tant que simple étudiant malgré mon âge. Je suis conscient qu'il y en a des plus jeunes que moi autant que des plus vieux. Mais je ne représente pas l'âge moyen des étudiants. Je suis probablement au-dessus.
ANNEE D'ETUDES :
Cela fait maintenant trois années que j'arpente les couloirs de cette école qui me fascine autant qu'elle me fait peur. Au départ, je me méfiais de cet établissement. Surtout à causes de ces satanés buveurs de sang si arrogants et prétentieux dont je ne supporte pas la présence (en partie pour leur répugnante odeur de cadavre).
STATUT SOCIAL :
On peut me définir comme un loup solitaire, même au sens propre. Ce n'est pas que je n'aime pas la compagnie, au contraire mais la plupart des personnes que je côtoie sont des amis. Je ne pense pas être encore tombé sur l'âme soeur. Mais peut-être qu'elle est là, tout près sans que je le sache. Peut-être même qu'elle fait parti de mon entourage. Il ou elle d'ailleurs. Ouais, je suis bi. Et je n'ai pas honte de l'être...
AVATAR :
Garrett Hedlund.



« Interview »



QUESTION N°1 - Quels sont tes points forts ? {Un point particulier qui vous rend plus fort}
Chalereux - attachant - observateur - tenace - protecteur - aimant.

Ne vous méprenez pas sur moi, je ne suis pas une de ces personnes arrogantes et perfides que vous avez pu rencontrer dans votre vie. En fait, je préfère plus passer inaperçu (même si c'est difficile en raison de ma taille, parce que, un mètre quatre-vingt dix, ce n'est pas tout à fait discret). J'ai des qualités comme tout le monde (ou presque). Celle qui est la plus frappante chez moi est sans doute mon naturel attachant envers les personnes que j'aime et apprécie. Sans doute à cause de cette maudite sensibilité. Ouais, parce que ça touche sentimentalement la plupart des gens que je croise. Aussi loin que remontent mes souvenirs, je n'ai jamais eu besoin de faire le premier pas, c'était toujours les autres qui se sentaient attirés par moi comme un aimant. Je ne m'en plein pas, en fait, j'adore avoir cette qualité ! Et puis, cela marche surtout de mon côté. A cause de ma sensibilité, je m'attache vite aux autres pour différentes raisons. Comme si ils entraient en quelque sorte, dans ma meute (même si je n'en ai pas).
Même si je suis impulsif (pour plus d'informations, se référer à la question suivante), je ne reste pas moins un homme observateur qui est capable de réfléchir quand les situations l'exigent. Ma ténacité combiné à ça, elles font de moi un grand combattant (mais pas le meilleur) capable d’observer rapidement afin d'agir efficacement. Je me relève presque toujours. Cela va sûrement bien avec mon côté têtu (voir plus bas).

QUESTION N°2 - Quels sont tes points faibles ? {Votre grande faiblesse, ce peut être une personne, une attirance, ...}
Impulsif - sensible - têtu - curieux - secret - méfiant.

Mes points faibles les plus présents chez moi sont ceux qui me valent souvent beaucoup. A cause d'eux, je fais parfois des gaffes ou alors, je suis trop réticent. Mon impulsivité est celle qui est la plus poussée. Depuis que ma mère est morte et que mon père m'avait obligé d'entrer dans sa meute cinq ans plus tôt, je suis devenu impulsif, réagissant au quart de tour. Même si j'aime sincèrement mes amis, je réagis toujours avec trop de spontanéité. Je ne m'emportais pas toujours avant. Mais, depuis quelques mois, je ne sais pas pourquoi, j'agis toujours sans réfléchir. Je suis de plus en plus réactif, ou emporté si vous préférez. Je répond brusquement, je m'étonne même parfois quand je m'énerve pour un rien.
Mont deuxième gros point faible est ma sensibilité. Certaines filles définissent cela comme une qualité "trop mignooooooone" ou bien elles disent "Moi je trouve que c'est trop gnon d'être sensible, tu devrais t'en  réjouir !". Ah la la la la, les filles, les filles... je crois que vous n'avez rien compris aux hommes. Pour nous, la sensibilité, c'est un truc de faibles et de tapettes. Si tu oses faire preuve d'un tel comportement devant un autre mec, tu es un looser. Et c'est encore cent fois pire quand tu es un loup-garou en meute !! On te traite de larbin, de nul, de fillette ! C'est très humiliant vous savez. Alors oui, je suis un mec sensible qui pleure devant des films à l'eau de rose, oui je suis un de ces types qui verse une larme quand il voit un petit chiot blessé. Mais même si ça vous fait craquer, c'est vraiment très humiliant et très embarrassant ! C'est pour ça qu'en principe, j'essaie de camoufler ce côté de moi au grand jour.
Enfin pour finir, quand je me colle une idée dans le crâne, rien ne peut me la décoller. Je ne suis pas une tête de mule, mais plutôt un vrai têtu. Celui qui vous harcèle lorsqu'il à quelque chose en tête. Celui qui s'obstine sur ses opinions et ses idées. Bref, le gars qui ne veut rien entendre lorsqu'il est sûr et certain que son opinion est vraie. Néanmoins, quand je montre ce côté de moi, je dis presque toujours pour clore rapidement ; "Oui, si tu veux, tu peut dire ce que tu veux en tout cas, j'en suis persuadé alors ça ne sert à rien de continuer sur cette lancée...". Ce qui marche. Presque toujours.

QUESTION N°3 - Quelles est ta plus grande peur ? {Ce que vous craignez le plus, une chose qui vous angoisse ...}
J'ai beaucoup de peurs, dont certaines qui sont typiquement humaines ; devoir perdre un être cher, perdre la raison ou m'écarter de mes objectifs par exemple. Mais, pour être honnête, j'ai surtout peur de voir souffrir ceux que j'aime. Cela m'affecterais beaucoup. Vous comprenez, mes proches sont un peu comme ma meute, leur moral m'affectent tout particulièrement tel un alpha et ses sbires. Sauf qu'en l’occurrence, ce sont eux qui sont les alpha et moi le sbire. J'ai peur qu'à cause de cela, je perde le peu de choses qu'il me reste dans ma triste existence. J'ai déjà perdu ma mère, je n'accepterais pas de devoir voir encore quelqu'un souffrir par ma faute.

QUESTION N°4 - Qu'est-ce que tu aimes faire dans la vie ? {Loisirs ; Activités ; Passions ; ...}
La plupart du temps, je tente de mener une existence de simple étudiant sans vraiment d'occupations. Néanmoins, j'ai toujours été beaucoup attiré par la musique, le chant ainsi que les livres. J'aime tout simplement me plonger dans des histoires palpitantes tout en écoutant des musiques avec mon casque sur les oreilles (ou chanter sous la douche, ou à la pleine lune). A part cela, j'apprécie également les balades en forêt, le sport et le dessin. Oui, je dessine beaucoup, la majeure partie de ces dessins sont contenus dans un petit livret à la reliure de cuir, j'y esquisse les traits d'un corps d'homme ou la silhouette gracieuse d'une jeune femme aux cheveux noirs, parfois il m'arrive d'y dessiner des paysages, un loup hurlant à la pleine lune et même des écureuils courant sur les branches d'arbre.

QUESTION N°5 - Qu'est-ce qui te plait chez les gens ? {Ce qui fait que tu vas plus ou moins facilement leur parler ; Ce qui fait que tu ne peux pas te les saquer ; ...}
Tout d'abord, s'il y a bien un seul type de personnes que je hais, ce sont ceux qui sont arrogants, prétentieux et trop fiers d'eux pour ficher la paix aux autres. En fait, la majeure partie des buveurs de sang en font parti, ce qui explique le fait que je ne les côtoie que très peu. Ensuite, j'avoue que les sorciers me font un peu peur, le type mystérieux qui cache son côté obscur au publique. Bien que certains ne soient pas du tout comme ça.
Pour moi, il n'est pas très bien compliqué de devenir mon ami, du moment que tu ais un peu de jugeote, que tu es assez aimable et digne de confiance, ça me va. Je m'attache facilement aux autres alors, je n'ai pas forcément besoin de conditions. Du moins, une seule condition peut faire que cette personne saura se montrer digne de confiance : la méfiance. Cela peut paraître un peu étrange dit comme ça mais quand on vit dans un monde comme le notre, la méfiance vis-à-vis d'un inconnu est primordial. Si je décide de faire le premier pas vers une personne inconnue, en lançant une conversation par exemple, si la personne que j'aborde se montre en premier lieu méfiant à mon égard, je saurais au moins qu'elle n'ai sûrement ni trop naïve, ni trop réticente.

QUESTION N°6 - Comment envisages-tu ton avenir ? {Plans de carrière ; Relations amoureuses - amicales ; Des enfants? ; ...}
Pour le moment, le seul but que je me fixe est d'apprendre un maximum en cours tout en essayant de m'amuser quand je ne travaille pas. Pourquoi ? Pour pouvoir survivre une fois sorti de cette île invisible. J'apprends aussi nécessairement à contrôler ma colère et ma transformation, à aiguiser mes sens et à développer mon agilité, mes réflexes et ma force au maximum. Toujours dans le but de survivre. Pour dire la vérité, quand je quitterais cette école, je voudrais partir à la recherche de mon paternel et de sa meute. Oh, n'allez pas imaginer que je veuille en faire parti ! En fait, je veux la dissoudre et au passage, arracher la tête de mon géniteur pour lui faire comprendre à quel point l'acte qu'il a commis quand j'ai été adolescent a été la plus grosse erreur de sa vie. Je veux venger ma mère, et surtout ne pas prendre la tête de cette meute une fois que mon père se sera fait ouvrir les entrailles par mes griffes. Oui parce qu'en fait, je suis effectivement la progéniture d'un loup-garou alpha et d'une humaine...

QUESTION N°7 - Qu'est-ce que tu n'arrives pas encore à maîtriser ? {Parmi les dons de ton espèces, qu'est-ce qui te pose problème?}
Ce qui me pose le plus de problème c'est encore et toujours mon défaut que je déteste le plus. Mon impulsivité. Depuis plus d'un an déjà, je réagis de plus en plus violemment ce qui me fait perdre mes moyens. Et toute personne qui me connaît sais très bien que je hais perdre mes moyens. Alors, il y a deux issues possibles dans ces circonstances. Mes yeux commencent à se teinter de la couleur de l'or et une aura imposante s'échappe de moi, mes sens se mettent alors à faire des siennes et des crocs menaçants pointent le bout de leur nez. La deuxième issue est un peu plus douloureuse et particulièrement agaçante, c'est le stade où j'explose de rage et où je ne peu m'empêcher de prendre ma forme lupine, ce qui me cause des douleurs particulièrement cuisantes aux muscles et aux articulations. Le pire, c'est que je ne parviens pas à reprendre ma forme humaine de suite. Je dois attendre que ma colère s’apaise. Donc, je maîtrise encore mal le contrôle de ma colère.





« Histoire »



CHAPITRE PREMIER - Ton enfance et ta vie avant que tu découvres qui tu étais

Tout commençe à ma naissance, il y a de ça vingt-cinq ans.
Carla Delaney, une jeune humaine orpheline depuis enfant, rencontra un certain Rowàn Greetaner, un jeune écossais d'une famille très riche. Ces deux êtres tombèrent éperdument amoureux tel un roman à l'eau de rose classique. Trop classique. Ils engendrèrent tous deux un fils qu'il nommèrent Aldric Deemond. Mais un jour, l'homme amoureux partit avec pour seul message, un compte ouvert d'une centaine de milliers d'euros ainsi que quelques mots "Je suis désolé..." à sa bien-aimée. Elle était bouleversée mais masquait ce sentiment sous un masque de joie de vivre qu'elle ne ressentait pourtant pas. Elle éleva son enfant seule, dans une grande maison au sommet d'une colline qui se situait au-dessus du village de La Roque Gageac. Chaque mois, son amour perdu lui envoyait plus de dix mille euros. C'est ainsi qu'elle put avoir une vie agréable et paisible dans sa demeure, avec l'aide de ses serviteurs et de la gouvernante.
Je menais cette vie avec la femme qui m'avait donné la naissance. Elle n'était pas comme toutes ces riches femmes prétentieuses et ingrates. C'était une mère pleine de gentillesse, de bonté et qui souriait toujours, tout en m'apprenant les choses qu'une mère se devait d'apprendre à son enfant. Elle était si aimable, polie et bienveillante qu'aucune personne qui habitait à La Roque Gageac ne répugnait à la voir. Durant toute mon existence, je n'avais jamais connu une seule personne qui avait détesté ma génitrice. Elle était merveilleuse. Pour moi, c'était celle qui représentait la vie. Quelques fois, je la voyais qui avait l'air triste mais elle s'empressait toujours de retrouver son fidèle sourire en me frottant la tête tout en me disant "Tu sais que je t'aime mon petit Aldi" et je répondais "Oui maman, je sais, et je t'aime aussi". Pour ce qui était de mon père, je lui posait souvent des questions. Mais jamais elle ne me donnait une réponse convainquante. Au bout d'un temps, je me lassais donc de poser des questions, alors, je décidais que je ne voulais pas le connaître.
D'ailleurs, ma seule famille que j'avais, c'était ma maman. Elle était orpheline, n'avait jamais connu ses parents et avait vécu dans un orphelinat avant de rencontrer l'homme 'soi disant' "charmant" qu'était mon paternel.

J'allais à l'école comme tous les autres enfants de mon âge. Je m'étais fait des amis. Au collège, j'avais toujours eu les meilleures notes en musique et en sport. Pour tout dire, j'étais incroyable dans ce domaine. La plupart des professeurs que j'avais eu avaient remarqués à quel point j'étais plus agile, plus rapide et plus fort que mes camarades. J'en étais enchanté. Toutefois, je n'avais aucune idée d'où pouvaient provenir toutes ces choses que j'étais capable de faire. Car je ne me contentais pas que de mes capacités physiques. Je pouvais entendre et sentir plus que mes amis. Mon odorat et mon ouïe étaient bien plus développés qu'eux. J'avais toujours su que j'étais étrange par rapport aux autres filles et garçons de mon entourage. Plus... différent. Car à cette époque, je ne savais pas ce que j'étais.
Jusqu'à ce que ma mère tombe amoureuse de cet homme...


CHAPITRE SECOND - Comment s'est révélée ta nature

La première fois que je l'avais vu, j'avais ressentit une chose bizarre. D'abord, un frisson dans le dos, puis une étrange intuition et enfin, une odeur de... cadavre. Il avait la peau pâle, les cheveux châtains coupés courts, des traits gracieux et des yeux... des yeux... que je n'avais jamais vu. Ils étaient rouges. D'un rouge sombre mais toutefois chaleureux. Il se nommait Geoffray Brindenoi et était un pur français. Ma mère et lui s'étaient rencontrés lors d'un mariage. Geoffray était l'étincelle qui raviva le feu presque éteint de ma tendre mère. Elle était tombée sous son charme. C'était la première fois en quinze ans qu'elle avait de nouveau été submergée par ce qu'on appelle l'amour. J'aimais bien Geoffray, c'était un homme gentil et charmant au sourire étincelant. Pendant quelques mois, c'était lui qui tenait le rôle de père que je n'avais jamais eu. Mais, il y avait quelque chose de très mystérieux chez lui.
J'avais l'impression qu'il ne dormait jamais. Et pourtant, ça devait être impossible ! Autre chose, il ne nous rendait visite que quant le soleil se couchait. Pas une fois je ne l'avais vu le jour, à part peut-être quand le ciel était nuageux et que le soleil était caché. J'avais fait part de cela à mes amis et tous me sortait la même réponse qui était plus qu'improbable à mes yeux ; "Les gens comme ça, on les appelle les vampires Al' ! Tu devrais essayer de mettre de l'ail discrètement dans ses plats lorsqu'il viendra dîner chez toi"
Je ne pouvais pas croire une telle chose. D'une part, parce que j'étais persuadé que les vampires et autres créatures fantastiques n'existaient que dans les contes pour faire peur aux enfants. D'autre part parce qu'il était très gentil et qu'il aimait aussi beaucoup ma maman.
Seulement, je ne m'attendais pas à ce que mes camarades aient raison.

Un soir, alors que je rentrais à la maison comme chaque jour, je fus pris de panique lorsqu'en ouvrant la porte, je vis Geoffray penché sur Carla, des canines acérées plantées dans sa gorge. Puis tout se passa à une vitesse hallucinante. Un homme imposant me bouscula, et se changea... en loup. Un gros loup au pelage brun aux pointes blanchies. Il se précipita sur le vampire qui retira ses canines et se fit mordre à son tour. Un peu plus violemment que ce qu'il avait fait. En quelques secondes, sa tête se décrocha de son corps et rebondit contre le mur en rependant son sang, le moignon de son cou dépassant de sa boîte crânienne. Puis sous mon regard impuissant, il se retransforma en humain (nu) et se précipita sur le corps de ma mère. Elle était prise de convulsions violentes et je sentais cette même odeur qui émanait de celle de Geoffray. Cette répugnante odeur de mort. L'homme demanda pardon à la femme puis, leva un peu de bois et le planta dans son coeur.
"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNN !!!!!!"
J'étai submergé. Des sentiments de toutes sortes explosaient dans mon âme. De la colère, de l'impuissance, de la confusion, du chagrin, de la tristesse, du désespoir. Puis, j'eu mal. Affreusement mal. Je sentais tout mon corps brûler, comme si on me plongeais dans une bassine d'eau bouillante. J'avais une douleur cuisante. aux bras, aux jambes, à la tête, au dos, au ventre. C'était douloureux. Très douloureux. Comme si on vous torturait en vous étirant à l'aide d'une machine. Comme si on vous fouettait à l'aide d'un fouet enflammé. J'hurlais. De douleur, de désespoir, de colère. Je tombai à genoux. Mes bras semblaient s'étendre. Mes doigts me faisaient terriblement souffrir. Ma vue se brouilla, un sifflement sourd emplit mes oreilles, si bien que je n'entendais plus que le sifflement. J'avais l'impression qu'on me marchait sur la poitrine. J'avais de plus en plus de mal à respirer. Je m'évanouis.

Quand j'avais ouvert les yeux, je n'étais plus le même. J'avais changé. Complètement. J'étais à quatre pattes, mes mains s'étaient vraiment changés en pattes. Des pattes de canin dotés de griffes acérés. Ma morphologie n'était plus du tout celle d'un être humain. C'était celle d'un loup. J'étais un loup. Un loup félin pour être plus précis. C'est à ce moment-là que je compris. Mes sauts d'humeurs à la pleine lune, mes sens développés, mes capacités physiques améliorés. Il n'y avait aucun doute possible. J'étais un lycanthrope...


CHAPITRE TROISIEME - Ta vie depuis lors.

Tout me fut expliqué. Je le haïssais ! Celui qui les avaient éliminés. Il se nommait Rowàn Greentaner. C'était mon paternel. Croyez-moi, si on ne m'avais pas ligoté avec ces chaînes solides, je lui aurait sauté au cou, et l'aurais étouffé jusqu'à son dernier souffle de vie. Il m'avait tout expliqué pendant que je me démenais afin de m'échapper. Lorsqu'il avait abandonné ma mère, il était retourné en écosse car ses parents avaient étés assassinés par le clan vampire avec lequel ils étaient rivaux. Il était donc le seul héritier qui pouvait les succéder, n'ayant pas de frères et soeurs. Il était maintenant à la tête d'une grande meute. Il était devenu l'alpha. Celui qui régnait. Il avait voulu éloigner ma mère de tous ça. C'était la raison pour laquelle il nous avait abandonnés. J'étais donc le fils d'un loup-garou alpha. Il était revenu car d'après un des espions envoyé pour veiller sur sa tendre aimée, un des vampires de ce clan avait infiltré la ville et s'était éprit d'elle. Apparemment, il voulait la transformer afin qu'elle lui appartienne et donc, qu'elle devienne un pion dans le camp du clan Bloodivay. Il avait été obligé de la tuer. Pour ne pas qu'elle devienne l'une des leur. Pour ne pas qu'elle soit mêlée à ce futile jeu et pour éviter qu'on ne joue avec ses sentiments et sa vie. Je ne le croyais pas. J'avais envie qu'il meure pour ce qu'il avait fait. Mais c'était trop tard, il m'avait maintenant. Il avait la ferme intention de m'intégrer à sa meute. Et j'y fus contraint malgré tout mes efforts. J'avais cédé à son pouvoir d'alpha.

Cinq ans. Cinq années durant lesquelles j'avais travaillé contre ma volonté avec mes semblables. J'en avais appris beaucoup sur mon père. Mais je voulais sa mort quand même. Je voulais le tuer. Lui planter une lame dans le coeur comme il l'avait fait avec ma défunte mère. Je voulais qu'il souffre autant que j'avais souffert au fil de ces cinq dernières années. J'étais un simple oméga. Mais j'avais tout de même hérité de mon père de ce don puissant d'alpha. J'avais de l'autorité. Même si j'étais jeune, la plupart des autres oméga craignaient que je me mette en rogne. Puis, un soir, je m'enfuis.

Abandonnant cette foutue meute. Laissant tomber mon connard de géniteur. J'étais devenu un loup solitaire, parcourant l'écosse.
J'avais finalement décidé de m'installer à Édimbourg. J'y gagnait ce que je pouvais, effectuant des petits boulots comme serveur ou concierge, toujours en prenant garde de m'inventer des fausses identités afin que mon paternel et ses loups ne puissent me retrouver. Un samedi, alors que j'avais revêtit mon costume de serveur, une conversation a éveillée ma curiosité. C'étaient des jeunes filles de 18-19 ans qui parlaient vivement mais pas assez discrètement. Elles ne se doutaient sûrement pas qu'un loup-garou les écoutait.
- J'ai hâte d'y retourner cette année !
- Ouais tu m'étonne, vivre avec ces futiles humains n'est pas une vie très palpitante.
- Il y en a des mignons quand même, tiens, regarde ce grand garçon là avec ses cheveux châtains en bataille et ses beaux yeux verts ! Il est pas craquant ?

En entendant ça, je rougis un peu, je savais qu'elles parlaient de moi. Premièrement parce que j'étais le seul gars qui était grand et deuxièmement car, du peu de personnes qui étaient présentes, j'étais aussi le seul à avoir les yeux verts.
- Non, celui-là c'est pas un humain.
- Quoi ?
- C'est pas un humain je te dis. Je le sens, il a une odeur... Exactement comme la mienne en fait.
- C'est un loup-garou tu crois ?

Je nettoyais les derniers verres puis, me dirigea vers les deux jeunes filles.
- Effectivement mademoiselle, j'en suis un. Bon, que diriez-vous d'un marché, je vous offre deux sodas gratuits et vous me parlez de ce dont vous étiez en train de discuter.

Il fallait que je trouve un moyen d'y aller. Il fallait que j'y aille point. C'était indiscutable. J'avais donc demandé avec toute gentillesse s'il m'était possible de franchir un de ces fameux portails avec l'une d'elles. Elles furent d'abord surprises mais l'une d'elles accepta. Celle qui m'avait défini de mignon. Seulement, il fallait que j'y aille en douce. J'avais donc pris (avec le peu d'argent qui me restait), un vol direct pour Vancouver.

Au début, tout le monde croyait que j'étais une de ces personnes qui franchissait un portail par hasard. Mais je voulais y aller. Mon arrivée clandestine avait fait parler de moi à mon arrivée. Mais, je me fis invisible à partir de ce moment. Et l'année pouvait commencer. J'étais prêt.

Tous ce passa pour le mieux durant ces trois dernières années. Je m'étais vite fait à cette nouvelle vie. J'étais vraiment heureux de ne plus avoir à me camoufler ou à échapper à des loups qui voulaient que je rejoignent leur cause. Surtout Rowàn. Je suis bien là où je suis. Je me suis fait des amis. De toutes sortes, d'ailleurs, je dois dire que j'ai été surpris de devenir un ami d'un suceur de sang. Je ne pleurais pas la mort de ma mère mais j'en était quand même profondément touché, même pendant ces dix ans, je n'avais pas fait complètement mon deuil. Je me débrouille très bien dans la plupart des matières, plus particulièrement  dans les matières sportives telles que les Arts martiaux ou l'Education sportive. Les seules dans lesquelles j'ai des lacunes sont sans aucun doute l'Histoire ainsi que la divination. Deux matière où je ne me débrouille pas aussi bien que les autres. Tout simplement parce qu'elles ne plaisent pas trop. Je trouve l'histoire barbante (à part quand les espèces surnaturelles en sont le centre d’intérêt) et je ne crois pas que l'on puisse lire dans l'avenir en regardant une boule de cristal ou en regardant dans les tasses de thé. Oui, j'ai lu les Harry Potter. Je suis conscient que le professeur de divination n'est pas tout à fait comme cette chère Trelawney, c'est-à-dire folle, excentrique et folle... Mais, je ne crois pas en cet art. Peut importe ce que les autres en pensent. Je suis un grand têtu, souvenez-vous ! Vous ne me ferrez pas changer d'avis de si tôt ! Jusque là, tout vas bien. Pendant les vacances, je me réfugie chez la jeune fille qui m'avait proposé de passer par son portail. Elle est très gentille. Ses parents aussi d'ailleurs. Sinon, je ne crois pas que je puisse vivre chez eux. Ils sont un peu devenus comme ma famille. Ils ont même été jusqu'à faire signer des papiers pour devenir mes tuteurs légaux, mon père ayant autrefois totalement oublié cette démarche.

Ah, les humains ! Et dire que je croyais être l'un d'entre eux il y a de ça une dizaines d'années. Il faut avouer qu'ils ne sont pas très malins. Ils n'auraient pas dû se trouver là, en plein milieu des couloirs de l'école. Et pourtant... Ils sont si imprévisibles. Cela pourrait être dangereux pour eux de rester ici. Surtout quand on sait qu'une bande de charmeurs aux dents aiguisées se lèchent les babines à l'odeur de leur sang si frais... Je sais, j'ai tendance à trop rejeter les malheurs du monde sur ces êtres vampiriques. Je suis comme ça j'y peux rien. Non plus sérieusement, je pense qu'ils n'auraient jamais dû atterrir ici. Pour leur bien et pour ceux des autres. Très franchement, l'idiot qui a laissé les portails ouverts devrait être exilé de notre monde. Celui du surnaturel, je veux dire. Il n'a pas été très prudent. Depuis, je croise souvent ces humains dans les couloirs. Je les reconnais grâce à leur odeur.  Je dois dire qu'ils ne sont pas si bête que ce que les autres essaient parfois de prouver. La plupart sont intelligents en fait, même si à mon avis ils sont terrorisés. J'essaie juste de ne pas trop leur faire peur et de tenter une approche 'normale'. Je sais ce que veut dire ce mot pour eux, je vous signale que j'ai quand même vécu pendant quinze ans parmi les leurs sans me douter ce que j'étais.







« Derrière l'écran »


#1 - Prénom/Pseudo : Fishy.
#2 - Age : 15 petites années Wink
#3 - Passions : Lecture, Dessin, Théâtre, Jeux de rôles et l'écriture aussi =, parce que sinon, je ne serais pas là ;p
#4 - Comment avez-vous connu le forum? Complétement par hasard figurez-vous o.o mais je ne me souviens plus très bien :o
#5 - Qu'en pensez-vous ? C'est un forum vraiment intrigant, avec une ambiance que j'adore ! ET DES LYYYYYYCCAAAANNNs !!!! Ainsi qu'avec un contexte croustillant Crunch... Crunch... !!
#6 - Code du règlement ? Code validé par Cassy



©C.Jacks'Lamiche


Dernière édition par Aldric D. Delaney le Ven 30 Aoû - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 8:22

bienvenu parmi nous.
Très bon choix d'avatar j'adore =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 42
● Avatar : Taylor Swift
● Multi-compte(s) : -
● Humeur : Joyeuse
● Age du perso : 20 ans en apparence mais 112 ans en réalité
● Ce que que tu es : Vampire - Etudiante
● Citation : De quoi j'ai l'air ? Du magicien d'Oz ? Te faut-il un cerveau ? Te faut-il un cœur ? Tiens, prends les miens. Prends tout ce que j'ai...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 10:54

Bienvenue & bonne chance pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 320
● Avatar : Eliza Dushku
● Multi-compte(s) : Nope
● Humeur : Indifférente
● Age du perso : 28 ans
● Ce que que tu es : Sorcière & Professeur
● Citation : "On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !" Antoine de Saint-Exupéry
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 11:38

Garreeeeeeeeeeeeeeeeett *o*

Bienvenue sur le fofo & très bon choix d'avatar  

_________________

U n b e n t.   U n b o w e d.  U n b r o k e n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 192
● Avatar : Sasha Pitierse
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : Zuper !
● Age du perso : 21 ans
● Ce que que tu es : Loup-garou
● Meute & Rang : Vanellopée & Alpha
● Citation : Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fou l’un de l’autre...~ N'oublie jamais






Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 12:26

Bienvenue sur le forum :) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 16
● Avatar : Garrett Hedlund
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : LYYYYCCCCAAAANNNNNSSSS
● Age du perso : 25 ans
● Ce que que tu es : Loup-garou
● Meute & Rang : Anicen Oméga - Loup solitaire
● Citation : Un peu de chagrin prouve beaucoup d'amour, mais trop de chagrin montre trop peu d'esprit - W. Shakespeare


MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 13:04

Maaaaarciiiii Les filles !!!  
Pour l'avatar, j'ai mis du temps à le faire, mais je suis content du résultat !  

J'ai hâte de toutes vous rejoindre en Rp  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 13:33

ouh j'adore ton vava **
Bienvenue sur le forum, je veux un lien *pan*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 270
● Avatar : Brittany Robertson
● Multi-compte(s) : Nope.
● Humeur : Excellente !
● Age du perso : 21 ans
● Ce que que tu es : Sorcière - Etudiante
● Citation : Faites confiance à votre instinct. Il vaut mieux que les erreurs soient les vôtres, plutôt que celles de quelqu'un d'autre. [Billy Wilder]
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 14:34

Bonjour ! Bienvenue sur le forum !

Je suis passée hier à une heure du matin et j'ai vu que tu avais déjà terminé ta fiche, mais je n'avais aucune motivation pour la lire à cette heure-là, excuse-moi (a) En tous cas, tu as très rapidement fait ta fiche, c'est impressionnant, surtout qu'elle est très bien écrite, et très bien ficelée, j'adore.

Confirme-moi que tu l'as terminé par contre, vu que tu ne l'as notifié nul part :o
Serait-il possible, vu que tu es en troisième année, que tu rajoutes un paragraphe sur ta vie depuis que es à Black Moon, et aussi depuis l'arrivée des petits égarés parmi nous ? Ce serait super Wink

Je valide également ton code du règlement !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-moon-calling.forumactif.com

● Messages : 369
● Avatar : Willa Holland
● Multi-compte(s) : //
● Humeur : Bien bien ^^
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : Vivre la vie, c'est voir les choses du bon côté !
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 14:34

Garrett !!!!
Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Mer 28 Aoû - 22:07

hmmm un beau jeune loup  Bienvenue à toi Aldric.

Wayne à du soucis à se faire ^^ (meuh non Wayne je rigole)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 25
● Avatar : Tyler Hoechlin
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : Blasé
● Age du perso : 35 ans
● Ce que que tu es : Loup Garou
● Citation : /


MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Ven 30 Aoû - 11:35

Welcome home ! Très bonne fiche, excellent choix d'avatar, enfin, la totale quoi.

J'ai du soucis à me faire ? Attends d'être à la maison toi tu vas voir  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 157
● Avatar : Ian Somerhalder
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : Diabolique
● Age du perso : 25 ans (apparence) 30 ans (Réellement)
● Ce que que tu es : Vampires
● Citation : u.c
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Ven 30 Aoû - 12:24

Bienvenue parmi nous et très bon choix  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 16
● Avatar : Garrett Hedlund
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : LYYYYCCCCAAAANNNNNSSSS
● Age du perso : 25 ans
● Ce que que tu es : Loup-garou
● Meute & Rang : Anicen Oméga - Loup solitaire
● Citation : Un peu de chagrin prouve beaucoup d'amour, mais trop de chagrin montre trop peu d'esprit - W. Shakespeare


MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Ven 30 Aoû - 18:02

Merci à tous pour vos messages de bienvenue ! En fait, quand j'ai posté ma fiche, je l'avais déjà terminée (je fait toujours ma fiche avant de m'inscrire par pure précaution ^^), j'attendais juste qu'on me souhaite un petit coucou. Je rajoute de ce pas les deux paragraphes demandés dans ma fiche puis, j'irai annoncer que je l'ai terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 118
● Avatar : Troian Bellisario (ava' freckles sloth)
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : Joyeuse
● Age du perso : 17 (apparence) 142 (réel)
● Ce que que tu es : Vampire
● Citation : I am a part of all that I have met. [Alfred Lord Tennyson]
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Ven 30 Aoû - 18:09

Bienvenue sur le forum !
J'adore ton avatar ! Il est franchement magnifique, bravo 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 270
● Avatar : Brittany Robertson
● Multi-compte(s) : Nope.
● Humeur : Excellente !
● Age du perso : 21 ans
● Ce que que tu es : Sorcière - Etudiante
● Citation : Faites confiance à votre instinct. Il vaut mieux que les erreurs soient les vôtres, plutôt que celles de quelqu'un d'autre. [Billy Wilder]
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   Ven 30 Aoû - 19:18

Parfait !








Tu es validé(e) !

Merci de ton inscription parmi nous !

Black Moon est un forum assez complet qui te propose une partie ville comme une partie école, mais avant tout, tu devrais recenser ton avatar dans le bottin, poster ta fiche de lien et celle des topics qu'il te faudra recenser également dans leurs répertoires respectifs. Si tu as besoin d'un scénario n'oublies pas non plus de recenser son avatar. Tu peux également te rendre dans la partie demandes si ton personnage exerce un métier ou doit rejoindre un meute. Il ne faut pas non plus oublier de demander un logement (sauf pour les étudiants de Black Moon qui vivent là bas, ainsi que les professeurs qui désirent se loger à l'école) et de jeter un œil au tableau d'affichage. Tu peux aussi venir papoter sur le flood, participer aux jeux ou encore nous montrer ta p'tite bouille dans le trombinoscope !

Bien sûr nous t'invitons également à nous rejoindre dans la chatbox (si ce n'est pas déjà fait) pour faire plus ample connaissance !

Nous espérons tous te croiser rapidement sur l'un ou l'autre des topics du forum,

Le staff de BMC qui vous aime.

©C.Jacks'Lamiche



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-moon-calling.forumactif.com



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aldric && Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre - W. Shakespeare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» [SORTIE] Fissure du Malheur [Terminé]
» Superstitieuse, moi ? Non ça porte malheur...
» Le malheur rapproche les gens / ZADIG & ENORA
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✎ Le bureau des inscriptions :: [ Présentations validées ]-