AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 320
● Avatar : Eliza Dushku
● Multi-compte(s) : Nope
● Humeur : Indifférente
● Age du perso : 28 ans
● Ce que que tu es : Sorcière & Professeur
● Citation : "On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !" Antoine de Saint-Exupéry
● Mon image du moment :


MessageSujet: Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia   Sam 24 Aoû - 16:20

    Je finissais de donner mes consignes à mes élèves pour le cours suivant avant de les libérer finalement. Voilà déjà quelques séances depuis la rentrée, et on avait finalement commencé la phase pratique. Aujourd'hui, je leur avais offert avec plaisir les grandes joies d'une longue séance de renforcement musculaire et d'entraînement. Puis j'avais finalement annoncé les binômes pour les semaines à venir, et seulement après ils pourront avoir le choix de leurs partenaires. C'était une de mes activités favorites, choisir des partenaires de combat. Afin d'exploiter leurs capacités au maximum, je faisais souvent en sorte que mes élèves se retrouvent avec la dernière personne qu'ils auraient pensé avoir en compagnon. Ainsi je voyais se développer des pulsions et des techniques nouvelles. Ils me détesteront bien sûr pour leur avoir affligé ça, mais ils finiront par comprendre en voyant la vitesse de leur progression. Me connaissant un minimum, la majorité d'entre eux avait abandonné l'idée de protester, et il faisait bien, parce que j'étais implacable et ma décision était irrévocable. Négocier avec moi s'avérait aussi ardu que négocier avec le diable, et l'issue était toujours la même, je gagnais plus que ce qu'ils pensaient gagner.

    Mes élèves ne se firent pas prier pour partir, et il fallut moins de trois minutes pour que la salle soit vide... enfin presque vide. Seule une élève se tint debout encore au milieu de la classe, attendant sûrement que je finisse de ranger mes affaires. J'aurais dû préciser que le bureau des plaintes n'était pas ouvert, et qu'il était inutile de venir demander un changement. J'avais précisément étudié les binômes selon les dossiers de chacun, et aussi par rapport à leurs comportements en classe. Je voulais insister sur le fait que mon cours n'acceptait pas les préjugés, n'acceptait pas les antécédents de haine raciale et tout ce bordel qui faisait souvent des histoires dans l'école. Et puis finaliser mes choix de groupe m'avait permis de ne presque pas dormir hier soir, m’épargnant ainsi de rêver encore de Cloud. L'avant veille je lui avais annoncé sa mort, et il n'avais pas bronché, n'avait même pas voulu en savoir plus, acceptant son sort sans contester. Mais moi je n'étais pas satisfaite de sa décision, quelque chose dans tout ça sonnait faux. Ce loup résigné aurait changé d'avis d'ici là, car dans mes prémonitions il semblait fermement décidé à se battre pour vivre. Tant que je n'aurais pas découvert comment et pourquoi, je n'allais certainement pas le lâcher. Et puis je devais avouer que la nuit folle que j'avais passé avec lui jouait aussi dans ma décision de le sauver... sûrement par pur égoïsme encore.

    Constatant qu'elle ne quittait toujours pas la salle, je levai finalement les yeux vers elle. "Oui Aloyssia ? Il y a quelque chose qui ne va pas ?" Si mon caractère naturel était tenté de l'envoyer paître sèchement, je devais faire preuve de douceur et de pédagogie de temps en temps pour ne pas brusquer mes élèves. Et puis j'étais déjà assez méchante comme ça en classe pour ne pas en rajouter en dehors des cours. Je sentais que la toute jeune sorcière venait me parler de mon choix de binôme, puisque je l'avais mise avec un loup garou, une race que vraisemblablement elle avait en horreur.

_________________

U n b e n t.   U n b o w e d.  U n b r o k e n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia   Dim 25 Aoû - 18:37

Voilà maintenant une semaine que j'étais arrivé dans ce château, je ne savais pas du tout ce qui allait m'arriver maintenant que j'étais ici, mais au moins j'étais avec des personnes qui ne me voulaient aucun mal et surtout qui allait surement pouvoir m'aider. Au début je pensais n'y trouver que des loups-garous, mais la surprise que j'ai eue quand je me suis retrouvé face à face avec un étudiant loup-garou. Je me souviens très bien de cette journée, une telle colère était monté en moi et il l'avait bien vu. Je n'avais pas pu la contenir, mais au dernier moment je suis partis prendre l'air. J'ai voulu partir du château ce jour-là, je ne voulais pas rester dans un endroit où on pouvait trouver ces monstres qui tuaient des humains, on leur apprenait quoi ici, à savoir se transformer pour ensuite attaquer des innocents, je ne connaissais pas encore toutes les règles du château et c'est pour ça que je pensais ça. Mais j'étais tellement en colère contre eux et je n'arrivais pas à me calmer à chaque fois que j'en voyais un . Je devais rester ici pour contrôler mes pouvoirs, mais ce n'était pas tous les jours faciles.

Je venais d'avoir cours de self défense, un cours que j'aimais beaucoup, on apprenait à se défendre mais aussi à muscler notre corps pour combattre ensuite. Voilà un cours que j'aimais bien, par contre c'était tout autre chose de la professeur qui était vraiment spéciale et surtout dure à serner, elle ne se laissait pas faire et surtout elle avait un fort caractère que je n'aimais pas beaucoup. J'étais prête à faire un tour en forêt jusqu'à ce qu'elle nous donne les noms des binômes et je me retrouvais avec un loup-garou, j'avais senti mon coeur s'arrêter quand elle m'avait dit ça. Mais elle le faisait exprès ou quoi, pourtant elle avait bien vu que je faisais tout pour fuir cette race-là. Mais non elle voulait nous mettre ensemble. Je ne supportais pas ça et c'est pour ça que j'attendais que tout le monde parte, je restais en retrait. Je n'étais pas une élève exigeante et souvent je restais dans mon coin tranquillement sans me faire trop remarquer. Mais là c'était au-dessus de moi cette situation. Je croisais les bras jusqu'à ce qu'elle relève le visage et me parle. Je ne savais pas du tout comment lui dire ça, surtout que ce n'était pas dans mon caractère de me plaindre.

-Oui il y a un problème, j'ai un souci avec le binôme que vous m'avez donné. Je suis désolé mais je ne peux pas faire binôme avec cet élève.

Je savais bien qu'elle n'allait pas du tout aimer ce que je venais lui demander et vu son caractère, je n'allais pas avoir le dernier mot. Mais je restais calme quand même, je voulais lui faire comprendre que c'était comme ça, c'était plus fort que moi et je voulais réussir à me contrôler. Et donc faire binôme avec lui risquait de très mal se dérouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 320
● Avatar : Eliza Dushku
● Multi-compte(s) : Nope
● Humeur : Indifférente
● Age du perso : 28 ans
● Ce que que tu es : Sorcière & Professeur
● Citation : "On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !" Antoine de Saint-Exupéry
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia   Lun 26 Aoû - 12:14

    'Voyez-vous ça !" répondis-je simplement, sans m'énerver, ni céder au sarcasme. La petite et innocente sorcière qui se rebellait contre la méchante prof. Quel acte de courage, quel héroïsme... dommage que j'y sois entièrement insensible. Oh bien sûr, elle n'avait pas eu une vie facile, orpheline à cause de loups garous puis privée du peu de famille qu'il lui restait à cause d'un vampire, elle multipliait les déboires avec les différentes races. Elle avait développé ses pouvoirs en retard et ne les maîtrisait pas, d'où sa présence plus que légitime dans cette école. Mais elle était dans une école de créatures surnaturelles, et en général personne n'avait eu une vie facile ici. Les CESS n'avaient pas le luxe de grandir dans l'insouciance d'une cage dorée, comme les humains le pouvaient. Je ne pouvais pas citer un seul élève qui n'en avait pas bavé au moins une fois dans sa vie. Elle allait devoir s'y faire, et peut-être qu'elle ne s'en rendait pas compte mais je lui donnais un coup de main en la mettant en binôme avec un loup. Plus vite elle devra affronter son hantise, plus vite elle s'en débarrassera. Et peut-être que ma méthode pouvait paraître radicale, mais c'était comme ça. J'enseignais les arts martiaux, pas la danse classique, et une telle discipline demandait d'être rude. Tant pis si ma réputation en souffrait ensuite, je n'étais pas venue ici pour me faire aimer des élèves, je préférais largement qu'ils me craignent, ça forçait plus facilement le respect.

    Je descendis de l'estrade, laissant tous mes papiers à l'abandon sur mon bureau et avançai lentement vers Aloyssia. J'avais la démarche d'une prédatrice prête à fondre sur sa proie, ce qui en soi ressemblait un peu à la réalité. Je sentais bien qu'elle faisait tout pour rester digne, pour ne pas se laisser intimider. Un bon point pour elle, parce que si elle s'était laissée aller à peur, je l'aurais englouti en moins de deux. Mon Dieu, c'est fou comme parfois je parlais et pensais comme une vampire... Mais c'était bien sûr le fruit de mon éducation qui faisait ça, éducation vampirique qui m'avait donné une telle estime de moi-même et si peu d'estime des autres. Tous ceux qui m'entouraient avaient l'allure de pauvres créatures à bien y réfléchir, jusqu'à ce qu'ils m'offrent une raison de penser le contraire. En général, très peu étaient ceux qui arrivaient ainsi à réviser mon jugement. "Eh pourquoi donc ? Tu as un problème avec cet élève ?" Je plongeais mes yeux noisettes dans son regard si innocent. Pas la peine de la sonder pour voir ce qu'elle ressentait. "Ou tu as un problèmes avec ce qu'il est ?"

    Avant de céder au non catégorique, qui viendrait de toute façon ensuite, je préférais la faire parler, voir jusqu'où elle irait pour défier mon autorité. J'aimais bien quand mes élèves se révoltaient un peu, je pouvais ensuite mieux les écraser.


_________________

U n b e n t.   U n b o w e d.  U n b r o k e n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia   Mar 27 Aoû - 21:04

Je ne savais pas du tout comment j'allais pouvoir lui que je ne voulais pas faire équipe avec ce loup-garou, je n'aimais pas cette espèce c'était plus fort que moi. Je n'étais pas capable de faire la différence entre les gentils loups garou et les méchants c'est comme ça. En plus j'avais bien vu lors de notre premier cours qu'elle n'était pas du tout à prendre avec des pincettes, donc je devais y mettre les formes. Et elle ne semblait pas surprise que je vienne la voir, je croisais les bras en continuant de la regarder, je savais très bien que j'étais assez mal barré mais pas grave. Je pouvais bien lire dans ces yeux qu'elle n'allait pas me laisser partir et encore moins me changer de binôme. Je ne comprenais vraiment pas sa méthode, me mettre avec un loup, je ne savais pas si elle connaissait mon dossier, je ne parlais pas beaucoup de mon passer c'était comme ça, je n'avais pas envie qu'on me juge. Donc je ne savais pas du tout si elle était au courant, en tout cas si elle l'était, je trouvais ça vraiment dure de me mettre tout de suite avec un loup-garou, pourquoi elle serait tant sadique. Surtout que je voulais avant tout réussir à maitriser mes pouvoirs avant d'affronter l'espèce des loups.

Je la regardais marché vers moi, une démarche vraiment pas rassurante, j'avais l'impression qu'elle allait me sauter dessus. Et pourtant ce n'était qu'une sorcière et non un de ces vampires qui avait la même démarche, silencieuse avec ce regard qui jugeait sa proie et moi j'étais devenu la proie de cette prof ce qui ne me rassurais pas. Mais je n'allais pas partir pour autant, au non j'allais continuer de lui tenir tête le plus possible. Enfin ce que je pouvais car c'était une professeur et je n'avais pas envie qu'on me vire de ce château pour ça, j'avais besoin de ses cours. Et elle commençait à me demander où était le problème et très vite elle cernait le problème ce que je n'aimais pas du tout. J'avais l'impression qu'elle allait rentrer dans ma tête.

-Je n'ai rien contre cet élève, enfin oui j'ai un problème avec ce qu'il est. Je n'en ai pas un bon souvenir, et pour le moment je ne me sens pas encore capable de pouvoir côtoyer un loup-garou. Je n'ai qu'un mauvais point de vue sur eux pour l'instant, je préfère mieux les connaitre avant de faire équipe.

J'essayais bien de me justifier mais je sentais que tout ce que j'étais en train de dire allait servir à rien et que de toute façon elle ne changerait pas avis. J'avais entendu parler d'elle, personne n'osait aller contre son autorité, mais moi si je le faisais quand même. Pas pour lui prendre la tête, mais je m'y sentais incapable pour le moment, c'était trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 320
● Avatar : Eliza Dushku
● Multi-compte(s) : Nope
● Humeur : Indifférente
● Age du perso : 28 ans
● Ce que que tu es : Sorcière & Professeur
● Citation : "On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !" Antoine de Saint-Exupéry
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia   Sam 7 Sep - 17:27

Je continuais à la jauger du regard, à évaluer son taux de confiance en elle. Pour l’instant elle s’en tirait plutôt bien et elle campait sur ses positions, fermement décidée à me défier encore. Très bien, elle avait lancé le jeu et je ne faisais qu’y participer. Il n’y avait pas de règles, pas de limites dans ce jeu et c’était à celle qui cèderait la première. Honnêtement, je savais qu’elle n’avait aucune chance de gagner, puisque ma décision était irrévocable. Je ne faisais pas ça pour l’accabler de peine et de mauvais souvenirs, mais justement pour l’aider à canaliser sa colère et ce désir de vengeance qui si on ne le freinait pas pouvait faire plus que des ravages. Je savais moi-même de quoi je parlais, ayant autrefois été animée par la vengeance puis l’errance, ou l’errance et la vengeance, je ne sais plus vraiment dans quel ordre. Oh c’est vrai, elle ne comprendrait pas maintenant et continuerait à me considérer comme cette prof abjecte qui n’a de dessein que de faire souffrir les élèves, mais un jour elle se rendrait compte de sa méprise.

Je m’arrêtai devant elle, les mains derrière le dos dans une position sévère. Ma posture trahissait déjà mon intention de ne pas donner suite à sa demande. Je ne pouvais de toute façon pas faire autrement, puisqu’aucun traitement de faveur n’était donné dans mon cours. Enfin… aucun mis à part Juno qui excellait dans ma matière. J’hésitai tout d’abord à lui dire que je savais tout, et que c’était précisément la raison pour laquelle je lui avais choisi ce binôme. Mais elle comprendrait encore moins, alors je préférai approcher autrement, de matière plus subtile et surtout, pour qu’elle en dise le plus possible. « Tu as été à mon premier cours n’est-ce pas ? Je me souviens très bien avoir expliqué que dans cette classe, il ne sera faite aucune distinction et que les préjugés sur les races devaient rester sur le pas de la porte. Peu importe tes problèmes avec cette espèce, tu dois les oublier pour mieux te maîtriser toi. » Je marquai une pause et lui tournai le dos pour remonter sur mon estrade et m’asseoir sur mon bureau. « Ici il s’agit d’un cours où on apprend à maîtriser sa force, à utiliser ses forces et ses faiblesses au mieux, à ne pas se laisser trahir par ses émotions face à un adversaire. » Je plantai encore une fois mon regard froid dans ses petits yeux de biche effarouchée. Les élèves qui essayaient de jouer de leur statut de victime, ça m’énervait au plus haut point. « Ce que je vois en toi Aloyssia, c’est beaucoup de colère mal placée. »

Finalement, son cas s’avérait bien plus intéressant qu’il ne se présentait au départ. J’allais suivre son évolution avec intérêt, jusqu’à ce qu’elle comprenne, et croyez-moi qu’elle allait comprendre. De toute façon, je ne lui laissais que très peu de choix, soit elle faisait ce que j’avais prévu pour elle, soit elle ne le faisait pas et se retrouverait à la porte du château. Peut-être qu’on n’obligeait pas les élèves à rester, mais s’ils venaient c’était pour travailler, pas pour se la couler douce. Alors elle allait bosser la petite, et elle allait le faire avec ce loup, point barre.


HJ : C'est pas terrible, je l'ai rédigé entre deux nuits sans sommeil x)

_________________

U n b e n t.   U n b o w e d.  U n b r o k e n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia   Jeu 26 Sep - 15:17

Je n'avais pas l'habitude de faire face à des professeurs qui faisait partie du monde de la magie, donc je ne savais pas du tout comment m'y prendre et surtout comment lui dire que je ne voulais pas faire équipe avec un loup. Elle pouvait comprendre que ça me rappelait trop de mauvais souvenir non. J'espérais surtout qu'elle avait un coeur même si lors de notre premier cours elle avait mis les choses au clair en disant clairement qu'elle n'allait pas être douce. Quand on la voit on peut croire que c'est une sorcière normale et gentille, mais en fait elle avait un fort caractère et ça me déstabilisait un peu. Mais je n'allais pas me laisser faire et j'allais lui montrer que je n'aimais pas ça, même si je me demandais si ça allait servir à quelque chose. Au moins je lui montrais que même si j'étais nouvelle et assez dans mon coin, je pouvais lui montrer que pour certaines choses je ne restais pas dans mon coin. Elle semblait tellement sévère quand elle me regardait. Si je devais écouter ma conscience, je partirais en courant ce que je ne faisais pas, je tenais bon. Je comprenais bien vite qu'elle n'allait pas accepter et donc elle allait me mener la vie dure ce qui ne m'enchantait pas du tout. Déjà qu'à l'origine je ne voulais me retrouver dans ce château, je ferais tout pour ne pas avoir ses pouvoirs. Je voulais une vie normale, je ne demandais pas grand-chose, juste une vie normale avec une famille. Et quand je l'écoutais j'avais l'impression qu'elle comprenait que ce qu'elle voulait, que j'étais contre les loups garou juste parce qu'ils ne sont pas comme moi ce qui est faux.

-Ce n'est pas ça, je ne les juge pas... Mais j'ai eu des problèmes avec eux voilà...

Je n'avais pas le temps de dire autre chose, elle revenait s'asseoir à son bureau en continuant de me regarder. Je regardais un point dans le vide en l'écoutant, elle n'avait pas tort, on devait apprendre à maitriser nos émotions, mais là ça allait trop vite pour moi. Me mettre direct avec un loup-garou n'était pas la bonne solution. Je la laissais parler avec un silence aussi en réfléchissant à tout ce qu'elle me disait, ce n'était pas fausse.

-Apprendre à contrôler mes émotions d'accord, mais pas au premier cours en équipe. Je veux apprendre à maitriser mes émotions, mais je n'y arriverais pas d'un coup.

Je levais les yeux au ciel quand elle me disait qu'il y avait de la colère mal placée en moi, comment elle pouvait me juger comme ça sans me connaitre et ça m'énervaient tellement. Elle n'avait pas le droit de me juger de la sorte. Je continuais de la regarder dans les yeux sans me laisser abattre.

-Vous ne me connaissez pas et vous ne savez pas ce qui m'est arrivé. Donc non ma colère n'est pas mal placée, il y a une raison.

Je croisais les bras en continuant de la regarder. Je savais pourquoi j'étais là, pour apprendre à contrôler mes pouvoirs, mais surtout mes émotions. J'avais eu de mauvaises expériences et je devais vivre avec et surtout ne pas rester basée sur ce qui m'était arrivé, mais c'était dur. Par contre une chose était sûr, je n'y arriverais pas au premier cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Legend has it : the devil is a teacher † Aloyssia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bye bye little legend.
» The legend of Zelda : Spirit tracks
» Legend of the burning sands
» Dessin animé "The Legend of Zelda"
» Urban Legend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ Sous-sol :: [ Cours d'Arts Martiaux ]-