AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Nightmare ♦ Ft. Aloyssia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 339
● Avatar : Gaspard Ulliel
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : Mauvaise
● Age du perso : 24 - 705
● Ce que que tu es : Vampire
● Citation : ♦️ I read somewhere...How important it is in life
not necessarily to be strong, but to feel strong.
♦️ Maxima res effecta viri, timor omnis abesto quod superes.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Nightmare ♦ Ft. Aloyssia   Mar 20 Aoû - 22:17




    Les doigts d'Aloïs jonglèrent avec sa chevalière, la faisant rouler le long du dos de sa main de manière presque automatique. Un bijou d'or orné d'un A et d'un M entremêlés et qui avait appartenu autrefois à un homme qui l'avait conduit à vendre son âme pour acquérir assez de force afin l'éliminer. Seul vestige d'un bien triste et sombre passé trop lointain qui hantait trop souvent les journées du brun. Randall, Aloïs, peu importe les nom, ce n'était plus ça qui lui manquait à force d'avoir vécu de nombreuses vies et d'avoir été de nombreuses choses. Pourtant dans chacune des vies qui ont succédées à la première, il n'avait jamais été un saint ou proche de l'être très loin de là. Massacre, torture, tuerie, disparitions était un lot qui ne l'avait jamais quitté et cette fois il était réellement tombé sur la tête: professeur. S'il y avait bien un métier à ne pas exercer sous peine de tuer une vingtaine de personne et ne plus avoir de boulot c'était bien celui-là. L'attachement aux autres était tout simplement une aberration qui ne menait qu'à la perte purement et simplement, fréquenter les autres l'était tout autant selon lui.  Encore heureux qu'il y avait une bonne raison derrière, puis ce n'était que pour deux trois ans tout au plus, puis l'histoire était un sujet qu'il maitrisait pour en avoir vécu une bonne partie. Par chance, la direction n'avait pas eu ouïe-dire de ses méfaits et autres aventures où c'est sur les banc de l'école qu'il aurait put finir à ne pas savoir boire du sang synthétique après plus de sept siècles.

    Quoi qu'il en sois, pour la énième nuit consécutive depuis des semaines, Aloïs était au bar du club, avalant vodka sur vodka tout en attendent la première proie de la soirée. Il envoya paître les demoiselles aux décolletés plongeant. De son temps les femmes étaient beaucoup plus silencieuse et moins...dénudées. Il avait autre chose à faire que de passer du bon temps et il n'était pas de ceux là, car oui, aussi abominable put-il être, Aloïs respectait les femmes. Au bout de sa quatrième vodka, le brun fini par repérer un de ses dragueurs on ne peut plus énervant qui passait d'une femme à l'autre pour acquérir leurs numéros de portable. Ni une ni deux il fit mine d'aller lui parler en prétextant lui offrir un verre contre quelques conseil niveau drague. Tous deux se rendirent alors dans la petite rue derrière le club pour "discuter".

    La lune d'argent était presque ronde, c'était bientôt la pleine lune, la nuit où les loups chantent leur ignoble mélodie. Mis à part l'astre, le ciel était couvert, comme d'habitude. Cette ville n'avait décidément rien pour plaire niveau température. Le type, un blondinet au sourire très blanc, s'avança vers Aloïs pour lui faire une accolade. Geste qui ne lui plut pas du tout. Aussitôt le brun esquissa un sourire en coin, dévoilant à peine l'un de ses crocs ressortit sous la soif. Les battements du cœur de l'humain commençaient à cogner, semblant raisonner dans toute la rue. Lorsqu'il vit les crocs du vampire, il tenta de pousser un cri qui fut stoppé par la main de l'immortel. Les cognements augmentaient, se rapprochaient de plus en plus dans un bruit assourdissant. Tout ce sang, ce sang pompé par ce muscle cardiaque qui circulait dans ses veines. un sang délicieusement rouge et qui ne serai pourtant pas de la meilleure qualité vu le nombre de centilitre d'alcool qu'il avait dut ingurgiter. Et d'un geste sec et vif, Aloïs enfonça ses crocs dans sa gorge, avalant son fluide vital à grande gorgée. La brûlure de son œsophage s’apaisait, laissant place à une douce frénésie meurtrière. Un bruit de pas se fit entendre au loin, quelqu'un s'approchait. Visiblement une autre victime à ajouter à son tableau de chasse. Les pas se rapprochèrent alors que la vie du jeune homme disparaissait. Le corps désormais inerte tomba sur le sol devant les pieds du vampire qui s'essuya la bouche d'un revers de la main. Son regard cyan et on ne peu plus impassible se posa sur la jeune femme qui venait d'arriver. Tiens, il la connaissait. Enfin surtout de vue. Une de ses futurs élèves dont il avait vu une photo, mais aussi cette pauvre gamine dont l'oncle avait mystérieusement disparu sous ses crocs. Quelle coïncidence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Nightmare ♦ Ft. Aloyssia   Mar 20 Aoû - 23:17


Parfois je me demandais comment un monde pouvait contenir autre chose que des humains. Quand j'étais jeune je me croyais humaine comme tout le monde, mais ça n'avait pas duré bien longtemps, j'avais compris le danger qui se trouvait en forêt le soir même où mes parents ont été attaquer par un loup, à mon âge je ne pensais que c'était que l'animal, un simple le loup. Mais en grandissant mon oncle à bien essayer de me faire comprendre qu'il y avait des créatures méchantes et horribles dans ce monde, je pensais qu'il parlait des animaux, je ne voulais pas me faire à l'idée que la magie existait. Puis ce soir-là il y a eu cet homme qui s'en est pris à mon oncle, et là toute innocence et tout refus sur le monde de la magie avaient disparu, j'étais sorcière, il y avait des loups garou et des vampires, des espèces qui normalement ne devraient pas exister, mais c'est ainsi et j'avais mis beaucoup de temps à me convaincre que ma vie avait été créer ainsi, devoir surmonter ma tristesse, la disparition de mon frère et surtout faire face à ce genre de créatures qui me répugnait au plus profond de moi. Je n'arrivais pas à f airer autrement même si dans le livre de ma mère, elle avait bien dit qu'il y avait des gentils et des méchants dans tous les camps, malheureusement je n'arrivais pas à y croire. Comment on pouvait laisser de telle personne tuer d'autres. C'était quoi la logique dans tout ça, personne n'avait essayé de retrouver celui qui s'en était pris à mes parents ou encore à mon oncle, pour mes parents personnent ne voulaient me croire, et pourtant je savais bien ce que j'avais vu.

Mais bon maintenant je suis passé à autre chose, enfin j'ai bien grandi surtout, je ne suis plus cette petite fille innocente, maintenant je me méfie de tout le monde, un homme en face de moi pouvait surement être un vampire ou encore un loup-garou, donc oui je ne me mêle pas aux gens aussi facilement, je préfère être seule et ensuite me faire ma propre opinion sur une personne et bien la connaitre avant de lui faire confiance. Je préfère donc agir toute seule, même si maintenant que j'étais dans cette école je devais me mêler aux autres, mais je me disais que j'étais ici pour apprendre et surtout pour réussir à contrôler mes pouvoirs pour que le jour où je rencontrerais les créatures qui s'en ont pris à mes proches le payent à leur tour. Mais ce n'était pas facile, tellement physique, se concentrer et à chaque fois que j'utilisais mon pouvoir je sentais mon corps s'affaiblir d'épuisement, j'avais tellement de haine en moi, combien de fois mes professeurs m'avaient dit de rester calme et que cette colère ne m'aiderait pas. Mais ce n'était pas facile à faire, loin de là même, j'avais tellement besoin de trouver quelqu'un en qui avoir confiance, j'avais besoin de ma mère, j'avais tellement de questions à lui poser, mais malheureusement elle n'était plus là et j'allais devoir faire sans.

Ce soir je n'en pouvais plus de rester dans cette école, j'avais entendu parler de cette chasse au loup-garou, tout le monde aurait pu croire que j'aurais pu participer à ce genre de battut, mais non je ne voulais pas tuer tous les loups garou, mais les loups garou qui avaient tué mes proches, je voulais laisser une chance aux autres de s'arrêter, et oui j'avais encore l'espoir d'un monde en paix mais encore une fois je devais demander encore bien trop. Donc je préférais aller me balader un peu, prendre l'air dans cette ville que je ne connaissais pas beaucoup. Je prenais donc ma veste, capuche sur le visage et écouteur avec musique à fond dans les oreilles. Pourquoi ne pas courir un peu, voilà de quoi me faire un peu de bien et c'est ce que je commençais à faire, aller jusqu'au bout de mes forces, c'était un très bon moyen pour oublier tout ce que j'avais en tête et c'est ce que je finissais par faire. J'arrivais près d'un bar tranquillement, je ne savais pas du tout depuis combien de temps je courais mais ça m'avait fait du bien jusqu'au moment où je tourne à une ruelle, je pensais que tout était calme, enfin avec cette musique dans mes oreilles je n'ai rien vu venir et encore moins entendu. Cette scène tellement horrible défilait sous mes yeux, mon regard se baissait sur ce corps sans vie sur le sol, comment c'était possible et surtout pourquoi. Je finissais par tourner le regard vers l'homme qui avait fait ça, un vampire, c'était la première fois que j'en voyais, enfin cet homme il me disait quelque chose, pourquoi ce visage m'était familier. Je reculais d'un pas alors que je retirais mes écouteurs. J'étais pétrifié sur place, je ne savais pas quoi faire, essayer de fuir, essayer de me défendre, mais pourquoi à chaque fois que je voulais fuir tout ce monde il revenait au galop. Je reculais encore et encore, mon corps me disait de fuir le plus loin possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 339
● Avatar : Gaspard Ulliel
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : Mauvaise
● Age du perso : 24 - 705
● Ce que que tu es : Vampire
● Citation : ♦️ I read somewhere...How important it is in life
not necessarily to be strong, but to feel strong.
♦️ Maxima res effecta viri, timor omnis abesto quod superes.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Nightmare ♦ Ft. Aloyssia   Jeu 22 Aoû - 14:13



    Malgré la frénésie que le sang chaud provoquait chez Aloïs comme chez tout vampire, il n'était pas moins conscients de tout ce qu'il se passait autour. Il avait tous les sens en éveil, surtout son ouïe et son odorat. Il pouvait entendre que le barman venait de briser un verre à l'intérieur du club dont la musique devenait presque assourdissante pour le vampire, mais aussi sentir l'odeur d'une demoiselle en plein effort physique, le devinant notamment grâce aux bruits de pas plus rapprochés et féminin que lors d'une simple marche. Pas d'odeur de chien mouillé, et donc pas de petit toutou qui faisait une ronde avant la nuit fatale que serait la prochaine, pas un vampire non plus à cause de son cœur qui tambourinant rapidement sous l'effort. Il restait donc deux options: soit une demoiselle ordinaire donc un petit dessert, soir une sorcière dont il fallait faire tout de même attention à ne pas se brûler.

    La dernière option fut la bonne et le brun chercha rapidement dans sa mémoire le prénom de la jeune femme qu'il avait déjà vu. Elle n'était qu'une victime faisant partie des dommages collatéraux créés lors de ses chasses. Au fond, ça ne lui faisait ni chaud, ni froid qu'il l'ait privé d'un de ses proches. L'ironie du sort aurait voulu qu'il termine sa petite chasse par elle justement, histoire de se rassasier un peu plus maintenant qu'elle venait de voir le corps inerte du jeune blondinet dragueur sur le sol. Elle finit par hôter ses écouteurs comme si recouvrir l'ouïe allait l'aider. Le cœur bien vivant tambourina alors encore plus que sous l'effort, c'était la peur. Une peur délicieuse aux yeux du vampire qui ne cessait d'admirer ce sentiment qu'il n'avait pas sentit depuis bien des siècles. Il posa son regard hautain sur la demoiselle, ramassant les quelques goûtes de sang qui perlaient encore sur ses doigts du bout des lèvres. Quelques images lui revinrent alors en tête: les renseignements qu'il avait prit soin de récolter sur chaque élèves, le regard de son oncle qui perdait sa vie sous sa poigne. Aloyssia, cela devait-être ça, un nom assez similaire au sien et donc plus facile à retenir.

    Et la petite brune recula, sans vouloir s'arrêter ni même tenter de faire un sprint à la Hussein Bolt. Aloïs esquissa alors un sourire en coin, un de ces sourires macabres de films d'horreurs et qui dévoilent les crocs aiguisés comme des lames du méchant. Le tout ne dura qu'une brève fraction de seconde, n'importe quel humain aurait été incapable de décomposer les mouvement du vampire qui sembla disparaître pour se retrouver dans le dons de la demoiselle qui alla se cogner contre son torse dans son mouvement de recul.  Aussitôt il attrapa ses poignets pour la retourner et la ramener à lui, plongeant son regard cyan d'une profondeur presque irréelle dans ses yeux.

    " Même une tortue pourrait fuir plus vite. " fit-il sur un ton on ne peu plus neutre. Il finit par l'attraper par la gorge, la forçant à soulever son menton alors que l'immortel entre-ouvrit les lèvres tout en se penchant sur sa gorge qu'il frôla à peine du bout de ses crocs. Il finit par se redresser en la relâchant et en ne l'ayant même pas mordue, ne laissant qu'une minuscule égratignure dans son cou qu'il avait à peine effleuré. Il venait de se rappeler qu'il s'était promit d'éviter de tuer des élèves tout de suite histoire de ne pas se retrouver seul à donner son cours et surtout ne pas devoir chercher le corps qu'il aurait prit soin de dissimuler.

    " Je crois que tu as eu ton compte pour aujourd'hui. " reprit-il soudainement plus calme et détendu, il alla même jusqu'à esquisser un sourire en coin pour tenter de la rassurer. " Tu devrais rentrer à Black Moon et y rester Aloyssia, la nuit est dangereuse en ville et demain c'est la pleine lune. "

    Il ramassa ensuite les écouteurs qu'elle avait dut faire tomber dans la panique et les lui déposa dans la main délicatement. Autant essayer de faire un minimum preuve d'amabilité avec ses futurs élèves, il était temps au bout de sept siècles après tout. Certes ce n'était qu'un masque, une façade dont il se serait bien passé, dans sa tête tout le monde était sur le même pied d'égalité et donc très bas dans son estime. Enfin soit, si ça pouvait faire plaisir à Crystal, la seule et unique pour qui il avait un minimum de considération, il allait faire l'effort d'être plus...comment on appelait ça? Jovial?

    " Quelque chose me dit qu'on devrait se voir très bientôt en cours. "

    Il accompagna ses paroles d'un autre sourire en coin, sachant très bien que le nouveau professeur d'histoire avait une tête totalement inconnue pour ses élèves. Après tout cela laisserai un peu de suspens, surtout qu'on aurait très bien put le prendre pour un élève en dernière année vu l'age relativement jeune de son apparence physique. Il lui fit une petite tape sur l'épaule avant de faire volte face, plongeant les mains dans ses poches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Nightmare ♦ Ft. Aloyssia   Jeu 22 Aoû - 19:20


Comment ça pouvait faire du bien de courir encore et encore, normalement on court le matin ou encore en fin de journée, bah non moi j'aimais bien le faire la nuit en plus il faisait frais donc je n'avais pas trop chaud et surtout j'arrivais à oublier mes soucis pendant un bon moment. J'arrêtais de me poser tellement de questions sur le savoir si je devais me venger ou pas, j'avais encore les paroles de ce loup-garou qui me revenait en tête et plus j'y pensais et plus je me disais qu'il avait surement raison, si je tuais ces loups garou ou encore ce vampire je risquais de ne plus me reconnaitre ensuite, je n'étais pas une meurtrière mais c'était dur de tourner la page et ne plus me venger. En tout cas ce soir j'oubliais tout et je finissais par marcher pour reprendre mon souffle, je me sentais mieux. Mais au détour d'une ruelle le spectacle qui se déroulait devant moi était horrible et je n'aurais jamais imaginé assister à ce genre de chose, un vampire qui venait de tuer un homme. J'avais la mort de mon oncle qui se déroulait sous mes yeux et j'en avais le souffle coupé. Ce jour-là je n'avais pas pu voir le visage de celui qui s'en était pris à mon oncle, mais là je le voyais bien et je n'arrivais pas à reprendre mon souffle. Mais pourquoi il fallait que je tombe sur ce genre de créature alors que je cherchais aux fuirs. Et dire que le loup m'avait dit de ne pas me venger, mais comment ne pas le faire après ce que les autres créatures qui elles étaient des monstres pouvaient faire, il n'avait aucune raison de tuer un pauvre humain qui n'avait rien demandé. Mon regard restait bloqué sur le corps inerte allonger sur le sol jusqu'à ce que le vampire bouge, et ce geste me donnait envie de vomir.

Je reculais le plus possible, je ne pouvais pas rester dans cette ruelle, j'avais la tête qui me tournait et surtout j'avais peur, oui cette peur ça faisait bien longtemps que je ne l'avais pas ressenti en moi. En plus de là où j'étais je voyais bien les crocs de ce vampire qui semblait heureux d'être tombé sur une autre humaine pour surement en faire son quatre heures. Je n'arrivais pas à reprendre mes esprits et pourtant je devais le faire le plus vite possible pour me défendre en cas où il venait s'attaquer à moi car je lisais bien dans ces yeux, il n'allait pas me laisser partir, pas après ce que je venais de voir. Je pouvais aller le dire à tout le monde, chose que je ne ferais pas, mais il ne le savait pas. Je devais donc m'enfuir et me cacher, mais mon corps refusait de réagir encore sous le choc. Et d'un coup il n'était plus là, je continuais de le chercher en reculait et je me cognais contre quelque chose. Je faisais tout de suite un cri de peur alors que je me retrouvais à coller contre lui ce qui me faisait encore plus trembler, il était tellement rapide, je ne pouvais pas fuir et je ne savais pas ce qu'il allait me faire. Je cherchais à m'enfuir ce qui n'était pas facile vu sa force.

-Lâchez-moi ou je hurle.

Et je sentais sa main attraper ma gorge ce qui me faiut faire un cri encore plus fort. Et d'un coup j'avais le souffle couper alors que je voyais ces lèvres se rapprocher de mon cou, je comprenais tout de suite qu'il allait me mordre, je devais me défendre mais j'étais tétanisé par ce qu'il se passait. Je pouvais sentir ces crocs sur ma peau et d'un coup il me relâchait, je me reculais tout de suite en passant une main sur mon cou en touchant l'endroit où j'avais pu sentir ces crocs.

-Vous n'êtes qu'un monstre.

Et là il me demandait de rentrer, mais pour qui il se prenait, je reprenais enfin mes esprits petit à petit ce qui n'avait pas été facie. Et le choc me percuta quand il m'appelait par mon prénom, comment il pouvait le connaitre, je lui envoyais un regard noir.

-Je n'ai aucun ordre à entendre d'un monstre et encore moins d'un vampire. Je sais me défendre.

Je serrais les dents en essayant de me contrôler, il ne m'avait pas tué mais je voyais bien qu'il pouvait changer d'avis à tout moment. Cela avait l'air de l'amuser de me voir aussi déstabiliser. Je prenais mes écouteurs en reculant tout de suite d'un geste brusque. Il était bien trop tard pour se montrer gentil et de toute façon je les haïssais.

-Je ne souhaite même pas vous revoir...

En sentant sa tape sur mon épaule c'était le geste de trop et tout de suite je levais la main violemment pour l'envoyer valser contre le mur et je me reculais tout de suite prête à me défendre encore une fois, j'allais lui montrer que je n'étais pas une simple sorcière et que je savais me défendre. Bon oui j'étais nouvelle mais je n'allais pas le laisser avec ce souvenir d'une sorcière qui reste tétaniser sur place. Je sentais une nouvelle fois cette haine monter en moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 339
● Avatar : Gaspard Ulliel
● Multi-compte(s) : /
● Humeur : Mauvaise
● Age du perso : 24 - 705
● Ce que que tu es : Vampire
● Citation : ♦️ I read somewhere...How important it is in life
not necessarily to be strong, but to feel strong.
♦️ Maxima res effecta viri, timor omnis abesto quod superes.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Nightmare ♦ Ft. Aloyssia   Lun 9 Sep - 11:05



    La brunette le traita de monstre. Insulte qui, selon lui, méritait un quatre sur dix. Elle aurait put trouver mieux d'autant plus qu'un vampire se classait automatiquement dans les monstres. M'enfin elle n'avait pas du en voir souvent puisqu'on aurait plutôt dit une humaine en colère qui venait de découvrir la vérité sur le monde plutôt qu'une sorcière dont un proche avait mystérieusement disparu sous les crocs d'un vampire. Au fond, c'était bel et bien par son engagement à Blackmoon qu'il ne la tuait pas, sinon une petite gorgée de plus histoire d'être tranquille quelques nuits n'aurait pas été du luxe. Surtout lorsque le sang provient d'une demoiselle en colère qui semble tout faire pour lui tenir tête y comprit rester hostile une fois qu'il fut calmé. Oh que oui elle allait le revoir, et même plus d'une fois par semaine. Elle devra se confronter à chacun de ses cours d'histoire à l'assassin de son oncle. Une victime parmi tant d'autres, s'il devait les compter ça n'en finirai pas d'ailleurs. Tant de famille, d'orphelin et au fond, il s'en contre fichait. C'était égoïste, mais c'était la loi de la jungle. Un vampire tue les humains pour s'abreuver de leur sang, c'était comme ça et pas autrement.

    Il allait se retirer pour continuer sa petite chasse ailleurs, malheureusement pour la demoiselle, il fallut qu'elle commence à l'irriter. Il fut soudainement prêt à abandonner sa petite promesse personnelle pour lui broyer la chair et les os, enfin ce ne fut pas l'envie qui lui manquait. C'est ainsi qu'Aloïs apprit donc à voler, finissant dans l'un des murs de la ruelle par une force invisible qui émanait visiblement de la sorcière à la main levée. Il se releva, dépoussiérant sa chemise comme si de rien n'était tout en laissant échapper un long soupir de ses lèvres. Il en profita pour jeter un oeil à ses membres, histoire de voir s'il lui manquait quelque chose. Les avantages de l'analgésie, toujours voir s'il ne manque rien et s'il n'y avait pas trop de dégâts puisqu'il ne ressentait rien, aucune alarme douloureuse pour lui indiquer un problème ou une plaie. Et du coup ce n'était pas du feu d'une sorcière dont il aurait peur. Avait-il eu seulement peur un jour, enfin depuis sa condition actuelle d'immortel? Pas vraiment. En "vie" ou mort, ça ne changerai pas grand chose, c'était plus le pari stupide de vivre le plus longtemps possible de façon terriblement suicidaire. Aloyssia était juste tombée là au mauvais moment, elle était devenue témoin de ses atrocités malgré elle et il venait de se faire un ennemi de plus. Tout ça pour une petite victime de rien du tout. Ridicule.

    " Pas mal, un peu faiblard pour moi cela dit." souffla-t-il en remettant sa chemise en place. Il finit par poser son regard neutre sur la brune, le tout accompagné d'un de ces sourires en coin dévoilant un croc qui glacerai le sang. " Tu veux que je te montres? "

    Il disparu, du moins aux yeux de la sorcière, avant de réapparaitre aux pieds d'Aloyssia, saisissant ses chevilles pour ensuite l'envoyer à son tour apprendre à voler dans les murs. A la seconde même où se fut l'impact, il alla la saisir par la gorge, la soulevant à une bonne trentaine de centimètre de sol. Il avait la chance d'être un vampire âgé et donc plus furtif et fort que les jeunes n'ayant qu'un siècle ou deux. Il sera son emprise autour de sa gorge, enfonçant légèrement ses ongles dans la chair de son cou pour laisser quelques goûtes de sang perler.

    " Un conseille gamine, évite de me faire sortir de mes gonds si tu veux que je te laisse tranquille. " vociféra-t-il de façon venimeuse. Il finit par la jeter sur le sol avant de se mettre devant elle, les bras croisés sur son torse. " D'autant plus que je sais qui a tué ton cher et tendre oncle, ce serai dommage que je garde cette information. " Il esquissa un sourire en coin on ne peut plus ironique, relevant un sourcil en attendent sa réaction. Cet instant risquait d'être amusant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Nightmare ♦ Ft. Aloyssia   Lun 9 Sep - 12:49


Les vampires étaient tous des monstres, enfin je pensais la même chose des loups-garous avant ma rencontre avec Cloud. Je pensais que c'était tout les mêmes, qu'ils tuaient tous des humains sans avoir aucune désolation ensuite. Mais j'ai appris à connaitre Cloud, en une nuit j'ai pu comprendre qu'il n'était pas comme les autres et surtout qu'il ne me ferait aucun mal. J'avais pu le connaitre un peu et ces paroles avaient pu me convaincre que tuer les personnes qui avaient tué ma famille n'était pas la meilleure des solutions, la vengeance me suivrait jusqu'au bout de ma vie. Mais là ce vampire je me rendais bien compte qu'il n'était pas sain, il venait de tuer un homme devant moi et son corps était encore allongé au sol. Cela me faisait encore plus peur, il n'avait vraiment aucune pitié. En plus il avait cherché à me mordre même. Je tremblais de partout, oui j'avais peur, peur de lui et surtout peur de ce qui pourrait me faire. Cela me rappelait tellement de mauvais souvenir et surtout ceux de la mort de mon oncle. C'était un vampire comme celui-là qui avait tué mon oncle et je savais quand quelques mouvements il pouvait aussi me tuer. J'allais vraiment devoir me méfier.

Et pour bien lui montrer que je savais me défendre je venais tout de suite l'attaquer, je n'étais pas une simple humaine mais une sorcière qui savait se défendre et c'est pour ça que je l'envoyais valser direct contre le mur. Je reculais en le regardant avec beaucoup de colère et de haine surtout. Il n'avait rien, j'aurais dû y réfléchir avant, c'était un vampire, je n'allais pas le faire souffrir comme je le voulais. Mais au moins sa fierté allait en prendre un coup. Je ne resterais pas tétaniser comme une petite proie avec qui il allait pouvoir jouer comme il le souhaitait. Je le regardais faire alors qu'il se rapprochait de moi comme un prédateur et j'étais devenu comme une nouvelle proie pour lui. Je voyais bien ses crocs ce qui me glaçait le sang.

-Faiblarde mais j'apprends et j'ai tout de même réussi à surprendre un vampire qui devrait être rapide non?

Oui je continuais de le provoquer, malheureusement je ne me rendais pas compte de ce qu'il allait pouvoir faire car je savais bien qu'il n'allait pas partir sans rien faire. Et d'un coup il disparaissait, qu'est-ce que je n'aimais pas quand il faisait ça. Je le cherchais de partout et d'un coup il arrivait à mes chevilles et me lançait contre le mur, je faisais un cri de peur et de douleur quand je me retrouvais à plaquer contre le mur ce qui me coupait la respiration et encore plus quand il venait me saisir à la gorge. J'avais les pieds dans le vide ce qui me faisait tout de suite paniquer. Je n'arrivais même pas à reprendre mon souffle, je sentais ses ongles venir dans mon cou ce qui me faisait mal. Je sentais même une larme couler sur ma joue. Et d'un coup je volais au sol, l'atterrissage faisait mal, je toussais en faisant tout pour reprendre mon souffle. Et là il venait parler de mon oncle ce que je n'aimais pas du tout. Je restais au sol en relevant le visage vers lui.

-Et pourquoi? Vous me le direz hein? Vous êtes tous les mêmes, à garder cette information pour soi.

Je me relevais doucement en manquant une nouvelle fois de tomber, entre le manque d'air et le choc. J'allais me mettre contre le mur en lui lançant un regard noir. Il m'avait surpris une fois, je ne voulais surtout pas qu'il recommence. Je me tenais les cotes, ça faisais tellement mal, le choc avait été puissant. Je n'en pouvais plus d'être aussi faible, je devais apprendre à me défendre pour de bon pour m'en prendre à lui. Lui je le haïssais et j'allais me défendre. Après on venait me dire que je devais accepter les autres espèces, mais il était hors de question quand on s'en prenait à moi comme ça. Mais il avait raison sur une chose, j'allais devoir faire attention, à tout moment il pouvait venir me mordre et je tenais encore à ma vie. Je prenais donc mes distances avec lui en me demandant comment il pouvait savoir ce qui était arrivé à mon oncle. Je sentais mon coeur battre de plus en plus vite. Ce sujet me faisais encore beaucoup souffrir.

-Comment vous savez pour mon oncle?

Je serrais les mains, s'il cherchait encore une fois à s'en prendre à moi, je viendrais me défendre tout de suite encore une fois. Je ne me laisserais pas avoir une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nightmare ♦ Ft. Aloyssia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nightmare ♦ Ft. Aloyssia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sweet Nightmare} Manni
» Nightmare | Solitaire Sadique { nouveau perso' } | MANQUE LE KIT |
» You were my nightmare, but now, I love You... [PV:Janny ♥]
» Présentation Aloyssia *fiini*
» American Nightmare [PV Hugo Strange / Romulus / Katana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ Le Coin des Loisirs :: [ Le Caprice Night Club ]-