AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Une rencontre surprenante (Cloud) terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Dim 18 Aoû - 15:28

Une rencontre surprenante



Aloyssia & Cloud



Voilà maintenant un mois que j'étais arrivé dans cette école et encore aujourd'hui je me demandais ce que j'allais devenir et surtout si un jour j'allais retrouver ces montres qui s'en étaient pris à des personnes que j'aimais et à cause d'eux je me retrouvais toute seule. Et c'est pour cette raison que je me concentrais bien pendant les cours, je voulais contrôler mon côté sorcier le plus vite possible et partir ensuite en chasse. Je sais je n'ai pas beaucoup d'informations sur ceux qui ont fait ça, enfin sur leur identité, mais je m'étais promis que je les retrouverais coûte que coûte et que je les tuerais moi-même. Comment des tes personnes peuvent s'en prendre à des gens innocents ? Car oui au début je pensais que c'était juste des loups qui s'en étaient pris à mes parents, mais bien plus tard j'ai appris que c'était des hommes en fait, des personnes qui se transforment en Loup, j'ai mis beaucoup de temps avant de l'accepter et c'était pareil pour cet homme qui s'en était pris à mon oncle, un vampire. Ce jour-là mon oncle souhaitait seulement m'apprendre à utiliser mes pouvoirs et cet homme l'a tué devant mes yeux sans aucune raison valable.

Aujourd'hui c'était le jour de la mort de mes parents et je n'allais pas très bien. Je n'arrêtais pas de penser à eux, il me manquait tellement et encore plus mon frère, mais où est-ce qu'il était, pourquoi je n'avais plus de nouvelle de lui. Et surtout est ce dont il allait bien, je ne voulais pas croire qu'il pouvait être mort, je tenais tellement à lui, on avait surmonté toutes les épreuves ensemble et maintenant je me retrouvais toute seule à les surmonter. Mais je n'avais pas le choix , même si aujourd'hui c'était un jour vraiment dur pour moi. J'avais passé toute la journée à étudier et au bout d'un moment je décidais de sortir, j'avais besoin de sortir et de me retrouver toute seule et le seul endroit que j'aimais c'était la forêt, je pouvais me cacher où je voulais. Enfin cette forêt je ne l'ai connu pas et c'est pour ça que je ne m'éloignais pas beaucoup, mais ça suffisait très bien pour me perdre, mais ce n'était pas pour autant que je paniquais, j'allais bien finir par retrouver le chemin, je continuais donc de marcher tranquillement en faisant tout de même attention à tous les bruits qui m'entouraient. Maintenant que je savais que le monde n'était pas composé que d'humain, je me méfiais, à tout moment il pouvait y avoir des vampires ou encore un de ces loups. Mais je commençais à savoir me défendre et donc je pouvais utiliser mes pouvoirs à tout moment, peut-être pas pour tuer , mais au moins blesser mon adversaire le temps de partir. Mais je n'avais pas envie de penser à ça ,car rien que la penser à m'attaquer aujourd'hui pouvait me mettre dans une colère noire, c'était un jour où j'étais fragile et même si d'habitude je suis calme et patiente, ce n'était pas le cas de ce jour si noir pour moi

Mais c'est quand tu penses que tout est calme que vient la surprise et je sentais cette présence, je sentais bien que je n'étais pas toute seule. Au bout d'un moment je finissais même par m'arrêter en tournant sur moi-même, il y avait quelqu'un qui m'observait et je n'aimais pas ça du tout. Au lieu de rester caché qu'il se montre plutôt. Je me mettais tout de suite sur mes gardes en laissant mes yeux se balader tout autour de moi , faisant attention à la moindre feuille qui bougeait et surtout au bruit, mon oncle m'avait appris à faire abstraction de tout ce qui me préoccupait pour me concentrer sur ce qui se passait autour de moi. Je finissais par fermer les yeux et respirer doucement en cherchant d'où venait cette présence et j'y arrivais au bout de quelques minutes, j'entendais quelques craquements vraiment petits, je me retournais en trouvant enfin l'endroit d'où ça venait et je commençais par m'y diriger tout doucement, s'il y avait quelqu'un, il allait se rendre compte très vite que m'observer en restant cacher était une très mauvaise idée.




(c) Lancy Orca


Dernière édition par Aloyssia Turner le Jeu 22 Aoû - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Lun 19 Aoû - 9:54







Le soleil commençait à peine à se lever et la nuit avait été épouvantable : série d'insomnies ; la paix ne semblait vouloir venir à lui. Devait-il venir à elle ? Qu'importe, il avait trouvé le sommeil en se laissant être cet animal qui le hantait. Drôle de situation, la transformation dans la lune éteinte, longue et douloureuse. Rien à voir avec les transformations en pleine lune où tout était fait si naturellement. Il devait évoluer avec la nature, mais l'harmonie était bisée. La forêt était calme à cette époque là du cycle lunaire, c'était reposant et tellement agréable de ne sentir aucune autre odeur de loup dans cette nature. Chassant le gibier, il ne tuerait pas d'humain. A vrai dire, il était très rare qu'il le fasse, non pas qu'il n'aimait pas leur chair ; bien au contraire. Disons que la conscience de Cloud rattrapait parfois la bête, et d'autres fois il ne pouvait plus rien contre les pulsions de l'animal attiré par le beau gibier. Il pensait à Lou dont son attirance était des plus malsaines...

Alors sous les rayons orangés du soleil naissant, l'énorme loup brun à la patte blanche cherchait un endroit paisible pour reprendre sa forme humaine. Pas trop loin de sa planque de vêtements de préférence, car rentrer nu chez lui s'avérait compliqué en plein jour. Du moins, sans attirer l'attention était impossible, déjà habillé il attirait les regards, alors nu... N'en parlons pas. Il pensait avoir trouvé l'endroit idéal après avoir quelque peu tourné en rond, il fallait dire que ses sens étaient quelque peu engourdis avec cette lune cachée de la phase terrestre. La transformation commençait. Et il était loin de penser que quelque part, de magnifiques yeux azurés l'observaient. Le loup poussait un ultime hurlement à la mort. Cloud était un loup des plus imposants qu'il soit, un véritable monstre qui ne ferait qu'une bouchée d'une fille comme Aloyssa. Cela faisait tellement mal car c'était terriblement long. Sa cage thoracique qui se comprimait, sa colonne vertébrale qui s'allongeait ses poils qui blondissaient avant de disparaitre dans sa chair rose. Son visage reprenant une forme humaine un déplacement de l'ossature particulièrement douloureux. Le hurlement animal se mourrait dans une profonde inspiration de poumons humains. Il était là, à genoux au sol, nu comme un verre. Epuisé, sale, essoufflé... Il restait ainsi quelques instants avant d'entendre une branche craquer derrière lui, sous les pas d'une jeune femme qui n'avait su prendre ses jambes à son cou ; immobile par la peur et la colère.

Lentement il se redressait pour lui faire face, ne faisant preuve d'aucune pudeur face à sa nudité. S'il avait gagné un dollar à chaque fois qu'on l'avait surpris nu dans les bois, il serait probablement riche à ce jour. Si dans son adolescence il avait trouvé ça assez gênant, le temps lui avait fait apprendre que ce n'était jamais qu'un corps. De plus, il n'était pas si mal. Bine galbé et athlétique dans le moindre détail sans avoir l'air d'une masse (contrairement à sa forme lupine qui était juste un monument). Bel homme nu aux yeux azurés, ses cheveux bruns tombant de chaque coté de son visage, marqué par la fatigue et aussi par la méfiance. Il n'aimait vraiment pas les sorciers. C'était compréhensible après tout n'est-ce pas ? Pourquoi le fixait-elle ainsi ? Elle avait l'air de vouloir lui en coller une en pleine poire, mais aussi l'air de ne pas oser l'approcher par sa nudité. Quoi ? Elle s'étendait à quoi la sorcière ? A ce que des vêtements soient greffés sur leur peau ? Il était juste naturel, magnifique apollon... Mais il comprenait, la transformation pouvait se montrer impressionnante. Surtout vu la différence de gabaris entre Cloud et son loup, bien qu'il soit un homme magnifique.

Alors il décidait de briser ce silence qui devenait franchement gênant, croisant les bras devant son abdomen en employant un ton qui se voulait pas trop agressif « Quand tu auras fini d'évaluer le matos, tu vas peut-être me dire ce que tu me veux, non ? » Probablement qu'un discourt de la sorte allait réveiller la jeune femme de sa rêverie. Il n'était pas vraiment du genre à faire la conversation avec les gens, surtout quand on venait juste de le surprendre à se transformer en loup, ou plutôt son inverse pour le coup. Elle n'avait jamais vu de loup avant ou quoi ? Il détestait ce regard qu'avait le gens de l'accuser de monstre juste en le regardant, ce n'était peut-être pas un mensonge, mais l'idée lui était difficilement supportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Lun 19 Aoû - 10:57

Une rencontre surprenante



Aloyssia & Cloud



J'aime tellement le foret, un endroit calme et paisible dans lequel on pouvait trouver de nombreuses cachettes. Combien de fois mes parents m'avaient cherché inquiets ne me voyant pas revenir, mais c'était comme ça, je préférais largement me poser contre un arbre pour lire que de rester enfermé dans ma chambre entre ces quatre murs, au bout d'un moment ils arrêtaient de me chercher, à chaque fois je revenais tranquillement. Et pour les rassurer je ne partais jamais très loin, je ne voulais pas les inquiéter, surtout qu'ils m'avaient toujours dit de faire attention, il n'y avait pas que des humains sur cette terre, au début je n'ai pas compris ce qu'ils voulaient dire, je pensais qu'ils parlaient des animaux. Ce n'est que pendant cette attaque que j'ai compris qu'il y avait aussi des loups garou et je comprenais mieux pourquoi ils c'étaient tant inquiété pour moi. Ce soir la perte de mes parents est partis avec une part de moi, mon âme d'enfance que je n'avais plus. Je devais prendre soin de mon frère et surtout tout faire pour retrouver ces loups qui s'en étaient pris à mes parents.

En tout cas aujourd'hui je m'en voulais tellement, je n'avais pas tenu ma promesse, je n'ai pas réussi à prendre soin de mon petit frère et encore moins retrouver ces horribles loups. Mais comment les retrouver, je ne sais même pas où chercher et surtout j'en ai jamais eu un en face de moi. Jusqu'à aujourd'hui, alors que j'étais tranquillement en forêt sur le chemin de retour, enfin je cherchais la bonne route, j'ai entendu ce hurlement qui m'a glacé le sang, le même que ce soir-là lorsque j'ai retrouvé mes parents. Je n'arrivais pas à en croire mes oreilles, j'ai tout de suite compris que c'était un loup-garou, je ne pouvais pas me tromper et j'ai très vite repéré sa trace, mais une fois en face de la scène ce n'était pas que mon sang qui était glacé, mais tout mon corps qui était immobilisé devant la scène qui se déroulait devant moi. J'étais arrivé juste au moment où il était sous forme de Loup, j'allais pour l'attaquer mais d'un coup tout son corps commençait à changer et j'en avais le souffle coupé, il se transformait devant moi, je me tenais à l'arbre qui était juste à côté de moi tellement sous le choc devant le spectacle qui se déroulait devant moi. Je ne savais pas du tout quoi faire, partir en courant, attaquer, bah pour moi ce n'était aucun des deux, je restais là sans bouger à tout regarder. Je regardais tout son corps se transformer, il semblait souffrir et d'un coup j'avais un homme devant moi. Ce genre de transformation n'avait pas été décrite dans le livre de ma mère. J'étais sous le choc, un loup-garou venait de se transformer devant moi, il semblait moins imposant, mais ça restait tout de même une de ces bêtes qui s'en était pris à ma famille.


Je finissais par reculer d'un pas quand il se relevait ce qui faisait craquer une branche, je ne savais pas du tout depuis combien de temps j'étais là à l'observer sans dire quoi se soit. C'est qu'à ce moment-là que je voyais qu'il était nu, alors déjà voir un loup se transformer en humain c'était un choc pour ensuite finir devant un homme nu, c'était le total et je n'arrivais pas à détacher mes yeux de tout son corps. Comment un homme de cette taille pouvait devenir un de ces loups aussi imposant. Je l'aurais rencontré dans la rue j'aurais pu me retourner sur son passage, bah quoi il était bel homme, mais son côté loup me revenait tout de suite en tête et quand il commença à me parler, je sentais toute cette colère monter en moi. Je relevais mon regard vers le sien et d'un coup mon bras faisait un geste vif pour l'envoyer valser contre un arbre. Je ne m'étais pas contrôlé sur ce coup-là, normalement je suis patiente et calme et je réfléchis avant d'agir, mais là j'étais trop sous le choc et en colère surtout, j'avais un loup devant moi et j'allais enfin avoir des réponses. Je restais maintenant sur mes gardes, fini la rêverie, je voulais des réponses et maintenant. Je n'allais pas le tuer, mais j'allais discuter même si je tremblais de partout à cause de cette colère en moi. Je regardais l'homme au sol, je voyais bien qu'en quelques mouvements il pouvait avoir le dessus, mais j'allais me défendre et il devait bien le comprendre dans mon regard.

-Je veux des réponses et je ne te laisserais pas partir.




(c) Lancy Orca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mar 20 Aoû - 5:05







Alors qu'il la provoquait avec modération, il se sentait propulsé dans les airs et frappait avec violence un arbre, encore le dos. Il perdait connaissance quelques brèves secondes avant de revenir à lui, même s'il était solide, sous sa forme humaine il était bien plus vulnérable, surtout après une transformation, il manquait quelque peu de force pour se défendre. Il n'avait pas été assez méfiant. Il n'avait pas flairé son odeur de sale sorcière et n'avait su être sur ses gardes pour déjouer un tour de passe-passe comme celui ci. Cloud se frottait à sorciers bien plus puissants que cette fille. Ouvrant les yeux à nouveau, il était là : nu comme un verre, étendu dans la mousse humide du matin. Elle n'avait pas perdu son temps pour l'attaquer, ne lui laissant aucune chance de se réadapter à son corps d'homme ; elle avait simplement profité de sa faiblesse, c'était tellement lâche, digne des sorciers... Ils se pensaient les tous puissants, les justiciers de ce monde, des vrais salauds...

Levant son regard azuré vers la jeune femme qui le fixait d'un air menaçant. Les mots qui sortaient de sa bouche, le fit éclater de rire. Le voici donc, de bon matin à hurler de rire. Se tenant les cotes encore brulantes de sa transformation, il ne semblait plus pouvoir cesser de rire. C'était quoi encore cette connerie ? Est-ce que ce défilé de sorciers allait s'arrêter un jour ? S'ils comptaient venir chacun l'un tour pour lui poser des questions, il n'aurait jamais assez de ce qui lui reste à vivre pour cela. C'était pathétique. Elle le répugnait aussi bien de sa nature que son comportement de faible. Alors il cessait enfin de rire, se moquer ouvertement d'elle n'était peut-être pas judicieux, mais il s'en fichait. Rien n'avait plus la moindre importance et cela depuis bien longtemps. Le bonheur était une foutaise. Il se relevait lentement, voila maintenant que les sorciers venaient le prendre en otage à poils, très imaginatif ces créatures là. Mais il en fallait beaucoup plus pour impressionner Cloud. Loup dominant, il en avait combattu des plus robustes, des moins novices. Elle empestait la peur... Pauvre petite chose égarée. Le coup partait sans qu'elle n'eut vraiment le temps de réagir, juste un rien à ses yeux afin de lui rappeler qui des deux étaient le plus fort. Encore ce caractère de domination qui le faisait agir comme un rustre. Une gifle. Franche, nette. La tête de la jeune femme fit un peu plus des 45° car le corps avait finit par suivre et la mettre à terre. Drôle de positionnement étant donné sa nudité. C'était franchement douteux. Reculant quelque peu, histoire d'éviter un autre coup lâche qui viserait son service trois pièces. Puis il décidait enfin de lui répondre d'un ton autoritaire « Je crois que l'on s'est mal compris... Tu n'es pas de taille à rivaliser contre moi, la novice ; alors tente encore un de tes maudits tours de magie et je t'arrache la tête. J'espère que c'est clair ? » La voici donc baptisée d'un magnifique hématome sur la joue, ceci dit, il aurait très bien pu lui briser les cervicales en un seul coup ; qu'elle s'estime heureuse puisqu'elle n'avait pas même la mâchoire brisée. Plutôt coriace. La toisant du regard, il n'aimait pas les sorciers, il avait ses raisons. Et tous ses sens étaient désormais en éveil malgré la fatigue et probablement ne l'y prendrait-elle pas deux fois avec autant de facilité. Nul ne pouvait l'humilier de la sorte sans craindre des représailles. Il n'aimait pas cette façon qu'elle avait de se sentir supérieur, à l'accuser de monstre du regard. Il en était épuisé, oui, Cloud en avait plus qu'assez. Mais son calvaire ne durerait pas éternellement. Un jour il serait bien soulagé, il n'en avait pas peur.

Soupirant faiblement, ce combat de regard ne rimait à rien. De toute façon, il n'allait pas la tuer si elle ne lui cherchait pas davantage les poux (ou puces), il voulait juste prendre ses vêtements et rentrer chez lui. Etait-ce trop demandé ? Probablement que oui... « Dis moi seulement ce que tu me veux, sans en venir aux mains. » Ordonnait-il impatient de passer à autre chose. Il espérait qu'elle comprendrait la leçon et ne le forcerait à se comporter une fois de plus en monstre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mar 20 Aoû - 19:23

Aloyssia Turner a écrit:
Une rencontre surprenante



Aloyssia & Cloud



Pourquoi je n'arrivais pas à retenir toute cette haine que j'avais en moi. Pourtant on m'avait bien appris de toujours réfléchir avant d'agir, bah ce n'était pas du tout ce que je venais de faire, c'était tout l'inverse même, j'avais tout de suite réagi pour l'attaquer, enfin après quelques secondes, le temps de me remettre de ce que je venais de voir, une chose que peu de personnes devaient voir et surtout qui était impossible à décrire, encore maintenant je n'arrivais pas à trouver des mots sur cette transformation tellement impressionnante et si je devais me résonner, je voyais bien que ce retour à l'état humain devait beaucoup les épuiser, ça devait être quelque chose tellement dure et compliquer et surtout qui demande des forces. Mais ma haine contre ces loups était plus forte et c'est pour cette raison que j'avais tout de suite utilisé mon pouvoir contre lui. Je ne savais pas de quoi il était capable et je ne voulais surtout pas prendre le risque qu'il m'attaque. Donc autant tout de suite lui montrer que je ne suis pas une simple humaine et surtout que je sais me défendre même si je ne suis encore qu'une novice avec mes pouvoirs. Je l'avais donc propulsé contre un arbre et pendant quelques secondes je pouvais voir son corps sur le sol, je restais tout de même sur mes gardes, même si je dois bien avouer que la situation n'était pas quelque chose qu'on voyait tous les jours, un homme nu allonger contre un arbre. Mais je ne voulais pas avoir quoi ce soit comme pensée.

En quelques secondes il reprenait confiance en se relevant et je compris tout de suite dans son regard qu'il n'avait pas du tout aimer cette attaque, je n'allais tout de même pas attendre qu'il ait récupéré des forces, je ne savais pas du tout ce qu'il avait à travers la tête donc autant attaquer et maintenant être prête à me défendre. Et quand il commença à rire je ne comprenais pas du tout ce qui se passait et c'est comme ça que je baissais ma défense, je cherchais une réponse à cet éclat de rire, je comprenais bien vite qu'il devait se moquer de moi, une chose que je ne supportais pas du tout. Et à cause de ça je ne le voyais même pas arriver et encore moins le coup qui m'infligea en plein visage et qui me faisais tout de suite tomber à genoux devant lui en un cri de douleur. Je tenais ma joue en reprenant mon souffle, je n'avais encore jamais reçu un tel coup et je compris bien vite qu'il était beaucoup plus fort que moi, mais ce n'était pas une raison pour me plier devant lui. Et alors que j'allais essayer de l'attaquer une nouvelle fois je l'entendais parler, une menace qui n'était pas en l'air, je lui lançais un regard bien noir, je me relevais doucement en prenant mes distances avec lui.

-Tu ne me connais pas donc ne me juge pas et n'essaye pas de me toucher encore une fois, je ne me laisserais pas faire. Je sentais ma joue devenir rouge, j'en allais avoir la marque pour encore quelques jours. Je ne savais pas du tout quoi faire, je n'étais pas préparé à me retrouver dans une telle situation et encore moi devant quelqu'un nu, qui, même si on est très énervé, est très déstabilisant. Je restais à le regarder, je n'allais pas faire demi-tour, loin de là même, je voulais des réponses et j'allais en avoir et sans en venir aux mains. Je restais silencieuse jusqu'à ce qu'il me demande ce que je voulais et tout de suite je lui répondais:

-je veux connaitre le ... Loup... Qui a tuer mes parents, c'est simple et je trouverais qui a fait ça.

Je devais mesurer mes mots, j'avais bien eu envie de dire monstre puisque mes yeux c'était des monstres, je ne les connaissais que comme ça, mais je m'étais contrôlé et je me doutais bien qu'il n'allait rien me dire.

-Mais je supporte que tu ne saches rien, vous êtes tous pareil, à vous protéger et à s'en prendre à des gens qui n'ont rien fait.





(c) Lancy Orca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mer 21 Aoû - 0:35







Elle était en colère, c'était très bon. Elle devait savoir où était sa place, cet affront en avait suffit. Il n'aimait pas vraiment frapper les femmes, il fallait dire que pour les sorciers c'était tout de suite différent. Cependant, il n'avait pas eu la main lourde elle devait s'en estimer heureuse... Non, il ne la connaissait pas. Mais il semblait déjà en savoir assez sur son compte : elle était lâche et répugnante. Cependant Cloud n'avait pas envie de gaspiller l'énergie puis lui restait pour un combat dont il connaissait déjà l'issue, alors il lui proposait de s'exprimer de façon pacifiste. La jeune femme lui disait vouloir connaitre le loup qui avait tué sa famille, bon dieu... Dans quoi était-il encore embarqué ? Elle pouvait toujours se brosser pour qu'il l'aide, surtout vu comment elle s'était comportée avec lui. Et puis, il avait bien assez de problèmes à lui pour s'occuper des autres ! Il avait déjà essayé de s'occuper de Freyja, pourtant, c'était lui qui avait besoin d'aide ! Son arrogance agaçait le loup, pour qui se prenait-elle pour lui parler de la sorte ? Peu importe... Cela n'avait plus la moindre importance, qu'elle crache son venin, celui-ci ne pouvait l'atteindre. « C'est vrai je l'ignore. Comme tu l'as si bien dis toi-même : je ne te connais pas. Et d'ailleurs, même si je savais qui l'avait fait, pourquoi est-ce que je t'aiderais ? Je me fiche de toi comme de tous les putains de loups de ce monde. » Soupirant lentement, il était fatigué. Son corps était très douloureux et il se passerait bien de ce genre de conversation à une heure aussi matinale.

Faire la conversation alors qu'il était nu peu paraitre assez gênant, mais il s'en fichait complètement. Mais peut-être que cela dérangeait la jeune femme... Ce n'était pas son problème... Cependant... « Si ça ne te dérange pas on va se diriger par là, parce qu'à ce rythme je vais congeler sur place au cas où tu ne l'auras pas remarqué : je suis à poils. » Elle aurait pu avoir la politesse de lui passer sa veste ou n'importe quoi. Ceci dit, pouvait-on lui en vouloir, elle était méfiante et il y avait de quoi, de plus sa nudité n'avait rien de dégueulasse... Il avait joint ses propos avec un vague geste de la main pour designer la direction voulu. Alors il ouvrait la marche, la défiant du regard de vouloir lui faire un coup dans le dos. Lui présentant cette fois sa face arrière, il l'aurait presque oublié quand il arrivait enfin à cet arbre où il avait planqué ses affaires à peine trente secondes de marche plus tard. « Ecoute ma mignonne, ce n'est pas que ton histoire de vengeance est ennuyante. Mais je ne vois pas ce que je peux faire pour toi et surtout, je ne vois pas pourquoi je le ferais. Pourquoi les gens ne se débrouillent pas tout seul ? Est-ce que je demande de l'aide moi ? » Cela l'énervait, tous ces gens si faibles... Il devait se battre tous les mois avec des sorciers pour sa liberté, et il ne demandait d'aide à personne. Dasha était venue à lui, c'était déjà différent. Mais il avait refusé son aide, cependant cette fille était une véritable tête de mule et il devait avouer avoir besoin de son aide s'il voulait vivre, mais avec sa fierté démesurée il était difficile de l'accepter... Mais là était la question... Voulait-il vivre ? La réponse était loin d'être évidente.

Il attrapait son boxer qu'il enfilait celui-ci sans se soucier d'elle. Cherchant le sens de son pantalon, ses doigts devenaient bleus par le froid. Allez y vous promener dans les bois d'aussi bonne heure et cela nu. Ce n'était pas une chose confortable. Enfilant son jeans avec bonheur, il s'adossait à l'arbre en fermant la boucle de sa ceinture, il ne sentait presque plus ses orteils. Fermant quelques secondes les yeux, inspirant profondément l'air de la forêt et de ses multiples odeurs délicieuses de cette nature qu'il aimait tant. Il semblait apaisé, soudainement calme. Doucement il ouvrait ses yeux azurés pour l'affronter de nouveau, il était tellement épuisé, pourvu qu'elle décide d'aller se trouver un autre loup à embêter... Elle avait mal choisi, très mal. Cloud était un vieux loup aigri et égoïste, du moins c'était l'image qu'il essayait de donner pour que l'on cesse de lui faire du tord...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mer 21 Aoû - 9:18

Une rencontre surprenante



Aloyssia & Cloud



Je n'avais jamais été en colère et c'était vraiment dur de devoir me contrôler pour ne pas revenir l'attaquer, et pourtant je me serais bien fait un plaisir de l'envoyer encore plus fort contre l'arbre, mais cette gifle avait bien réussi à me remettre les idées et maintenant que j'étais à genoux devant lui, je savais que je ne devais rien tenter d'autre si je tenais à ma vie. J'avais bien senti la puissance de la gifle ,mais aussi le fait qu'il n'y avait pas mis toute sa force, donc autant ne pas jouer avec le feu tout de suite, se faire tuer peut-être par celui qui n'avait rien à voir dans la mort de mes parents n'était pas la bonne solution. Mais j'avais tout de suite même cette haine contre son espèce, oui là je sais je juge avant de connaitre, mais je ne connais que ce côté-là d'eux, je ne les ai jamais vus gentil. Je décidais tout de même de lui répondre même si j'étais en colère contre lui, je savais bien qu'il n'allait pas m'aider, les loups étaient solidaires entre eux non et quand je l'entendais qu'il ne voulait pas m'aider je n'étais pas du tout surprise, pourquoi chercher de l'aide auprès des loups ça ne servait à rien, j'allais les retrouver toute seule. Mais la fin de sa phrase me surprenait bien et il devait bien le voir sur mon visage, il se fichait des autres loups, mais c'était les siens non, alors là j'étais vraiment perdu.

-Tu te fiches des autres loups? Mais c'est les tiens, vous n'êtes pas solidaire entre vous normalement?

Cette remarque m'avait un peu calmé et j'avais repris une voix sereine, j'étais surement tombé sur le seul loup qui ne faisait pas partie du troupeau et ça me perdait encore plus. Je ressentais bien cette haine dans sa voix, mais aussi cette fatigue sur son visage, c'est vrai qu'il était vraiment tôt. Je me posais encore beaucoup de questions jusqu'à ce que sa voix m'interpelle et d'un coup mon regard parcourait tout son corps, j'étais tellement énervé que je ne faisais plus attention à ce détail, je détournais ensuite le regard.

-Euh oui vaut mieux vous rhabiller, c'est un peu déstabilisant on va dire.


Je finissais donc par le suivre, encore une fois je ne savais pas quoi faire, il pouvait m'emmener dans un piège, mais j'avais pu voir dans ces yeux que ce n'était pas ce qu'il allait faire, donc autant le suivre puis il ne m'avait pas demandé de partir, donc j'en profitais pour le suivre et j'avoue que de derrière c'était aussi joli que devant, mais je finissais par regarder la forêt autour de moi. Cette situation était vraiment gênante. Une fois arriver je me tournais sur le côté pour regarder devant moi comme ça je lui laissais le temps de se rhabiller tout seul. Je levais les yeux au ciel en entendant ces paroles.

-J'ai découvert que j'étais sorcière il y a quelques mois, et l'histoire des loups garou et vampire c'est encore plus ressenti donc avec tout ça je suis perdu. Oui je pourrais me débrouiller toute seule mais je tiens à la vie, je n'ai pas envie de me faire tuer tout de suite. Et je n'ai pas envie de tuer le mauvais loup, je veux juste m'en prendre à ceux qui m'ont enlevé mes parents.

Mais pourquoi lui dire tout ça, il m'avait bien fait comprendre qu'il s'en fichait complètement, un caractère dur et égoïste, une chose que j'avais beaucoup de mal à accepter, mais bon je pouvais comprendre, sorcier et loup ne devait surement pas se mêler, j'étais vraiment perdu dans ce monde et je ne savais pas du tout quoi faire pour m'habituer à tout ça.
Bon j'avoue je m'en étais pris à lui mais c'était sur le coup de la colère et la peur et je ne m'étais pas du tout contrôlé alors que j'aurais dû et maintenant que je lui parlais je comprenais bien qu'il n'avait rien à voir avec mon histoire et il devait en avoir une bien plus lourde que moi, rien qu'être un loup devait être dur. Je réfléchissais un petit moment avant de tourner le visage vers ce loup, il semblait épuiser je le voyais bien, je croisais les bras tout en le regardant en restant silencieuse. Je finis par lui dire calmement:

-je suis désolé de t'avoir attaqué, mais je ne m'attendais pas à tomber sur un loup et encore moins en pleine transformation, j'ai laissé ma haine prendre le dessus. Je pense que je vais te laisser, je me débrouillerais toute seule.

J'étais encore plus perdu, si des loups pouvaient rester toute seule ça n'allait pas être du tout facile de retrouver celui qui s'en était pris à mes parents et encore moins un vampire. J'étais vraiment perdu et fatigué par toute cette vengeance. Je passais une main sur mon visage en grimaçant quand je touchais ma joue.Je ne savais pas du tout ce que j'allais faire maintenant, surement retourner à l'école et remettre tout ça en question, j'avais bien vu que les loups étaient bien plus fort que moi. Avant la vengeance j'allais devoir apprendre à contrôler mes pouvoirs et surtout cette haine mais ça n'allait pas du tout être facile, mais je devais le faire si je ne voulais pas mourir.




(c) Lancy Orca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mer 21 Aoû - 11:00







La solidarité de la meute, cela semblait être un souvenir si lointain. Il avait oublié son instinct protecteur, il avait tout oublié de 'comment vivre avec les autres'. L' ange du malheur l'avait frappé et avait décidé que jamais plus il n'y aurait de sourire sincère sur ce visage magnifique. Alors il n'avait rien répondu, son silence en disait long. Il était seul, il avait fuit la meute. Il était devenu un monstre, c'était tout ce que l'on se rappellerait de Cloud Rushburry ; il était loin de penser que quelque part à Manchester, on espérait encore que le fils prodige revienne et les libère d'un monstre comme il l'avait fait par le passé en tuant son propre père, il était un héros là bas alors qu'ici il était un monstre. Mais il avait bien trop mal pour repartir là bas. Il était parti à cause de la honte d'avoir eu un père fou, de n'avoir su le voir et le comprendre. Il était parti parce qu'il avait eu le coeur brisé de l'assassinat de sa fiancée, son corps étendu sur le sol le hantait. L'odeur du sang, l'odeur de la mort. Jamais il ne s'en était remis, les larmes sur son visage y avaient inscrit la tristesse pour l'éternité. Il n'était rien d'autre que le monstre, mais qui pouvait croire que sa monstruosité était en réalité un chagrin d'amour.

Elle était plus posée, il préférait cela. Autant dire qu'il n'aimait pas qu'on lui cherche les puces, il était un être de domination et l'insolence le poussait à réagir par la violence. C'était son caractère, il ne cherchait pas à lutter contre celui-ci. Elle avait détaillé son corps nu du regard, qu'elle ne se fasse pas prier... Des gens se font payer pour se mettre nu comme ça, alors ce serait dommage de ne pas en profiter ? Les femmes... Déstabilisant, elle ne semblait pourtant pas trouver cela aussi dérangeant que ses mots venaient dire. Peu importe, il ouvrait la marche, il avait si froid qu'il avait même baissé sa garde ; serait-elle lâche à ce point ? Elle ne fit rien et remontait dans son estime, il s'habillait en paix avant de marquer une pause, torse nu, il l'écoutait parler d'elle. Si elle espérait qu'il lui raconte sa vie à son tour ; elle pouvait toujours se brosser. Il ne dirait bien, cela ne la regardait pas. Cloud avait bien plus de pudeur avec son histoire qu'avec son corps. Pour la première fois depuis le début, il regardait la jeune femme un peu plus dans le détail. Elle était une belle femme, le visage durcit par la solitude lui donnait un charme unique. Puis il attrapait ses chaussettes pour les enfiler, c'était presque une jouissance à ce niveau là. Il aimait la chaleur, d'ailleurs c'était probablement parce que son corps était brûlant qu'il avait aussi froid. Attrapant ses rangers il glissait ses pieds à l'intérieur quand elle lui disait prendre congé. Lentement, il relevait son regard azuré pour observer la jeune femme qui n'avait pas trop l'air de savoir où aller. Soupirant faiblement il lui répondait enfin quelque chose d'un ton un peu moins grognon « J'accepte tes excuses. » Il était peut-être trop égoïste n'est-ce pas pour vouloir l'aider ? Il était un monstre, l'erreur de la nature. Pourquoi devrait-il essayer de changer maintenant ? Elle ne voulait pas tuer le mauvais loup, c'était étrange que de penser que les sorciers puissent avoir une conscience, elle ne se prenait pas pour le maître du monde, elle n'essayait pas de se sentir toute puissante parce qu'elle possédait la magie. Il était si rare d'en rencontrer en ce bas monde.

Attrapant sa chemise, il la mit sur son dos sans la fermer avant de venir la rattraper. Saisissant le poignet de la jeune femme pour l'arrêter de sa main si chaude, il plongeait son regard dans celui tout à fait magnifique de la jeune femme. Sublimes prunelles, il croyait en sa sincérité. « Je peux voir ton chagrin sous cette colère... » Soufflait-il d'une voix de velours, sensuel malgré la fatigue, c'était juste dans sa peau et dans sa manière d'être. Il ne cherchait pas à la séduire, mais l'on ne pouvait pas demander au séducteur d'être repoussant. Doucement, un sourire triste venait naitre sur sa trogne « Es-tu vraiment sur de vouloir faire ça ? De tuer quelqu'un ? Tu perdras beaucoup plus que tu ne gagneras, jamais plus tu ne seras la même personne. Je vois comme tu as mal, mais tu n'es pas un assassin. Quand le loup meurt, il reprend sa forme humaine. Jamais tu n'oublieras la douleur gravée pour toujours sur son visage... Par ta faute. » Est-ce qu'il essayait de la dissuader ? Il voulait juste lui dire la vérité, ce qu'il adviendrait... Qu'elle sache que sa vie changerait pour toujours. « Alors... A chaque fois que tu regarderas ton visage dans un miroir, son regard te hantera. Il sera toujours en vie dans tes yeux. Jamais tu n'oublieras... Jamais... » Il était hanté par le regard de son père, il ne se passait pas une journée sans qu'il ne pense à lui, qu'il se souvienne de la déception au fond de ses yeux bleus... Cloud avait tué plusieurs loups et jamais il n'avait oublié leur visage, les vampires et sorciers ne comptait pas. Disait-il cela parce qu'il était de leur espèce ? Non, c'était plus compliqué que ça. « Les loups appartiennent à la nature. Notre comportement se soumet à sa volonté, ce lien sacré... » Il lui lâchait le poignet sans cesser de la fixer pour autant. « Veux-tu vraiment souffrir toute ta vie ? Je ne te connais pas, mais je peux juste te dire que tu ne te sentiras pas mieux. Jamais... » La mort ne soulageait pas la douleur, elle l'approfondissait ; Cloud se sentait un monstre. Il l'était, il avait tué des innocents comme il avait tué des chasseurs. La culpabilité le rongeait, il souffrait de ses crimes qu'il payait dans la douleur. Alors il se retournait, c'était idiot mais cela le faisait souffrir de parler de la sorte. Il n'était pas un homme bavard, il n'aimait pas le regard qu'elle avait... Oui, le monstre avait une conscience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mer 21 Aoû - 11:51

Une rencontre surprenante



Aloyssia & Cloud



Je ne comprenais vraiment rien à ce monde de magie, j'avais même encore beaucoup de mal à croire que j'étais une sorcière et si je pouvais je ferais tout pour ne pas l'être, je n'avais pas besoin de ses pouvoirs et je me disais que c'était surement à cause de ça que mes parents , c'étaient fait tuer, car c'était des sorciers. Mais à cause de ça je me retrouvais toute seule et même mon frère avait un disparu un soir, il n'était jamais revenu de la forêt et encore aujourd'hui je me demande pourquoi je l'ai laissé aller là-bas tout seul. JE croisais les doigts pour qu'il ne soit pas mort, mais pourquoi n'était-il pas revenu? Était-il devenu un vampire, un loup-garou, je ne savais pas comment ça se faisait et ça me faisais peur de le savoir et encore plus de savoir s'il était devenu l'un d'entre eux, je ne voulais surtout ? Je sais que je ne le supporterais pas. Maintenant j'étais toute seule avec tout ce poids sur les épaules et ces questions sans réponses. Je ne savais pas qui allé voir. On va me répondre qu'il y a les professeurs, mais même en eux je n'arrive pas à avoir confiance, j'ai vu la dernière fois qu'un des professeurs était un vampire, comme je devais réagir face à ça moi, j'avais de la haine contre eux et après on me demande de me contrôler, mais c'est impossible d'y arriver. J'étais toute seule et je n'avais pas l'habitude de me renfermer sur moi, donc oui je me suis forgé une carapace et j'avais perdu cette fille qui était si souriante et heureuse, je me demandais même quand est-ce que j'allais revoir cette fille en moi.

En tout cas je m'étais enfin calmé et ça faisait du bien, la haine et la colère en moi m'épuisaient tellement. Et pourtant je savais que j'avais encore une grosse journée devant moi, j'aurais dû rester coucher ce matin, mais non je préférais largement me promener en forêt et sentir toute cette nature. Mais voilà je me retrouve devant cet homme qui est un loup-garou et ça n'arrange rien. Il fait ressurgir en moi tellement d'images et des questions, il était seul et non en meute et pourtant j'ai toujours entendu parler des meutes et c'était la principale raison pour laquel s'était dur de tuer des loups car ils n'étaient jamais seuls. Mais lui oui, il prenait des risques en restant solitaire, mais bon après je ne connais pas sa vie, comme lui ne connaît pas la mienne. En tout cas la vie n'a surement pas due lui faire de cadeau, je pouvais bien le voir dans son regard. En attendant qu'il se rhabille je regardais autour de moi, c'était si calme et pourtant à tout moment il pouvait y avoir un vampire ou un loup de cacher, mais ça ne me faisait pas peur. À quoi bon rester caché ça ne servait à rien, surtout pour arriver à ma vengeance qui allait être une dure épreuve je le savais bien. Et pour ça que je me disais que je devais y aller, je n'avais plus rien à faire ici, je tournais le visage vers lui quand il acceptait mes excuses et en plus il n'était plus trop grognon, whaou j'avais de la chance là, il ne m'avait pas tué, j'avais le droit à une belle vue, il acceptait mes excuses et en plus sur un air moins grognon. Je le regardais une dernière fois avant de lui tourner le dos pour partir même si je ne savais pas du tout où aller.

Je marchais tranquillement en réfléchissant jusqu'à ce qu'il me rattrape ce qui me faisait faire un petit sursaut sur le coup, je ne m'attendais pas du tout à ça, j'avais plutôt l'impression qu'il ne voulait pas me parler. Et pourtant là je me retrouvais en face de lui avec ma main dans la sienne, si chaude ce qui me surprenait, une chose est sur ma mère ne c'était pas tromper, ils avaient un corps chaud. Je restais bloqué à le regarder droit dans les yeux. Sa voix avait tellement changé, elle était plus douce et plus sensuelle, j'étais vraiment perdue.

-La colère a pris le dessus sur le chagrin. La tristesse j'ai connu et je ne ressentirais plus ça, maintenant ça sera de la colère.

J'avais tellement souffert, maintenant cette souffrance était bien au fond de moi et je ne voulais plus la laisser remonter. Je ne comprenais vraiment pas ce qu'il me voulait. Il avait l'air d'essayer de me dissuader alors qu'il y a quelques minutes on se battait et il se fichait de ma vie mais je ne quittais pas ces yeux pour autant.

-Je ne suis plus la même personne, avant j'étais joyeuse, un rayon de soleil, maintenant je vais de l'avant pour venger mes parents et retrouver mon frère. J'ai tout perdu en quelques années. Et eux ils ont bien oublié la douleur que ça a pu provoquer chez moi, j'ai tout vu, j'étais caché, mais je n'ai rien oublier.

Je savais bien que je devais beaucoup réfléchir sur ce que j'allais faire, plusieurs fois j'avais pensé à ça mais les entendres étaient tout autre chose surtout qu'il semblait connaitre de quoi il parlait. Je ne finissais pas baisser les yeux, il remettait tout en doute et je n'aimais pas ça, j'étais encore plus perdue et personne à qui en parler qui pourrait me conseiller.

-Pourquoi attaquer des gens qui n'ont rien fait, une famille? Voilà ce que je veux savoir, je veux des réponses, pourquoi ils ont fait ça.

Je serrais les dents mais cette fois pas à cause de la colère mais je ressentais cette tristesse revenir chose que je refusais. Quand il me lâcha la main je tournais le dos pour me calmer, j'allais devenir folle avec tout ça, c'était trop dur pour moi. Je passais ma main sur mon visage et je le sentais bouger, je tournais le visage et je me rendais compte que lui aussi c'était retourner, il souffrait autant que moi mais surement pas pour la même raison.

-Je veux arrêter de souffrir, je veux arrêter d'avoir mal, d'avoir toutes ces questions dans ma tête qui vont me rendre folle. Je veux des réponses. Comment on peut se sentir mieux alors? Je suis toute seule, personne à qui en parler, j'ai tout perdu.

J'en avais les larmes aux yeux et ça m'énervait, pourquoi je n'arrivais pas à tourner la page. Je finissais par venir lui voir et me mettre en face de lui pour regarder son visage. Je le regardais un moment mais sans le voir comme un monstre, depuis qu'a c'était calmer, mon regard avait changé sur lui et encore plus maintenant qu'il essayait de me dissuader.

-Tu n'es pas comme la description des loups que j'ai eue, tu es différent pourquoi? Un loup solitaire, qui ne tue même pas la sorcière qui l'a attaqué on va dire lâchement et maintenant qui me dis tout ça. Je pense qu'on peut tous trouver la force de ne plus souffrir, mais le chemin est long. Je vais t'avouer je suis perdu, je ne sais pas quoi faire. Mais je ne veux pas encore plus souffrir, on ne peut pas vivre en souffrant encore et encore. Et en plus si on reste seul.







(c) Lancy Orca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mer 21 Aoû - 17:04







Elle disait que la peine avait disparue au profit de la colère. C'était ce qu'il avait cru aussi, mais la tristesse revenait face au vide. Il s'était perdu, il avait eu tellement froid, la solitude l'avait fait souffrir. Un jour, elle regarderait derrière elle et verrait que sa vie était une véritable mascarade, que tout ce dont elle avait cru n'était en fait rien, qu'elle avait fait juste semblant d'aller mieux, mais que jamais les choses ne s'arrangeront. On ne récupère jamais ce que l'on a perdu. C'est pour ça que c'est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Elle en était persuadée, elle pensait qu'elle irait mieux quand elle se serait vengée. Parfois il faut se bruler pour comprendre que les autres ont parfois raison dans leurs conseils. Quoi qu'il en soit, sa décision n'appartenait qu'à elle et jamais il ne tenterait de l'en empêcher, elle était assez grande pour gâcher sa vie. Il l'avait fait avec la même détermination qu'elle, il avait mis les deux pieds dedans et il en bavait encore. C'était la vie n'est-ce pas ? C'est alors qu'elle lui expliquait avoir été une autre personne par le passé, il se souvenait lui aussi de ce jeune loup téméraire souriant, toujours prêt à aider les autres, cet homme si protecteur que l'on qualifiait toujours d'Alpha, il se souvenait de cette envie de vivre, ce bonheur de courir, la joie d'être avec les autres... La meute, sa famille... Et maintenant, il était seul et cela pour toujours. Elle allait de l'avant pour sa vengeance, il lui répondait dans un souffle « Après cela, ta vie n'aura plus aucune motivation... » ¨Pour le moment, elle avait encore la rage de vivre, de se battre pour se venger. Mais une fois cela fait, elle n'aurait plus la moindre volonté, elle se souviendrait de ce qu'ils lui ont fait et de ce qu'ils l'ont poussé à devenir. Elle serait détruite... Elle voulait une réponse à toutes ses questions ? C'était tellement évident... « Les gens sont fous... » lâchait-il dans un murmure. Les gens sont fous et se contaminent les uns des autres. Son père était devenu fou ; ivre de pouvoir. Il avait rendu son fils fou de chagrin. Ce même fils avait rendu sa mère folle de honte et de remords.... C'était une chaine sans fin...

Elle s'était retournée, ils avaient l'air fin à souffrir chacun de leur coté. Elle avait tout perdu, tout comme lui. Finalement, quand l'on apprend à se connaitre l'on apprenait que l'on se ressemblait ; loup, sorcier, vampire, humain... Il y avait des bons et des mauvais partout... Il n'y avait pas de généralité. C'est alors qu'elle venait se mettre face à lui, ses yeux azurés brillaient de larmes, elle souffrait. C'était encore frais dans son esprit, il avait égaré depuis bien longtemps la volonté de verser la moindre larme... Elle le fixait d'une autre manière, il ne savait plus comment réagir, c'était tellement particulier, alors qu'il devenait un véritable monstre elle le regardait comme s'il était le plus humain des loups... Ses mots lui font tellement mal, c'était tellement cruel... Doucement il avançait sa main vers elle, caressant lentement sa joue si froide sous sa peau brulante. Un sourire triste sur les lèvres « Différent... Je ne suis pas quelqu'un de bien, rien qu'un monstre... Ma solitude, je l'ai choisie. Mais tu ne devrais pas suivre cette voie là ; tu ne les retrouveras jamais et tu finiras par te perdre toi aussi, accepte cette vie et fait d'elle une seconde chance. Respire pour ta famille, regarde toi avec la fierté d'avoir leur nom ; leur sang. Soit fière. Cette vie, les loups ne l'auront pas. Elle n'est qu'à toi, » Lui, il n'avait pas eu cette chance là. Sa fiancée abattue pour rien, parce qu'elle était un obstacle pour qu'il devienne Alpha, une place dont il n'en avait rien voulu. Un père trop ambitieux, une mère trop soumise. Il n'y avait rien qui puisse le rendre fier d'être leur fils. Chaque fois qu'il se regardait, il voyait le visage de son père, avec le temps il avait quelque peu fini par lui ressembler avec des traits plus doux et ce petit nez adorable de sa mère ainsi qu'une carrure plus chétive bien que bien galbée. Il ne supportait pas d'être comme eux, c'était sa peur d'être un monstre comme ce père qui l'avait conduit à la dérive et maintenant... Il était le monstre des monstres...

Lentement, il venait cueillir cette larme au coin de son œil gauche avec la douceur d’une caresse. Elle était tellement belle, dommage qu’elle vive dans le passé. Elle était honnête, douce... Il avait vu qu’elle était différente. Cette larme sur son index, une goute infime qui brillait, il la posait doucement sur ses lèvres. Quand on n’est pas encore né on sait tout, tout ce qu’il va arriver. Quand c’est votre tour, les anges de l’oubli mettent un doigt sur votre bouche. Cela laisse une marque au dessus de la lèvre. Ça veut dire que vous avez tout oublié. Cependant Cloud était loin d’être un ange... « Certaines personnes viennent dans nos vies, laissent des empreintes dans nos cœurs et nos esprits et nous ne serons jamais plus les mêmes. » Doucement son doigt glissait jusque son menton, décollant lentement ses lèvres dans un geste sensuel avant de rompre le contact avec elle. Il fixait ses magnifiques prunelles ; reculant lentement, il instaurait un mètre d’écart entre eux sans rien ajouter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 215
● Avatar : Meghan Ory
● Multi-compte(s) : non
● Humeur : Bonne
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Sorcière
● Citation : ...
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Mer 21 Aoû - 22:41

Une rencontre surprenante



Aloyssia & Cloud




Avant la rencontre avec ce loup-garou je savais ce que je voulais faire, retrouver ceux qui s'en étaient pris à mes parents, leur poser des questions sur le pourquoi ils ont fait et ensuite les tuer pour me venger. Maintenant maintenant que j'entendais cet homme me parler j'étais encore plus perdu et je ne savais pas du tout quoi faire. Me venger ou pas tel était la question. Mais c'était tellement dur, j'allais faire comment pour accepter ce qu'il c'était passé, depuis la mort de mes parents je n'avais pensé qu'à une seule chose c'était cette vengeance et je ne savais pas comment tourner la page. Mais il n'avait pas tort, pour tuer quelqu'un il le fallait et surtout l'accepter. Je n'avais jamais vu quelqu'un à part mes parents mourir sous mes yeux, et je sais que si je devais tuer ces loups je deviendrais surement comme eux, une partie sombre arrivera en moi. Je ne savais pas du tout quoi faire, si mes parents seraient fiers de moi si je tournais la page. Je sentais que la discussion avec lui ne sera pas inutile, je devais l'écouter, il était loup depuis plus longtemps que moi j'étais sorcière, il avait surement de bon conseil, mais entendre des conseils venant d'un loup je ne savais pas du tout quoi penser, lui faire confiance ou pas. Mais rien qu'en regardant ces yeux je voyais bien que ce n'était pas une ruse pour sauver les siens, à chaque parole et mot prononcé il semblait souffrir.

-Tu as peut-être raison... Mais je n'arrive pas à donner un but à ma vie. Je n'ai jamais voulu être sorcière, je veux juste être quelqu'un de normal.

Et c'est vrai que je voulais des réponses, s'il y avait une vraie réponse pour ces meurtres, pourquoi mes parents, avait ils fiaient quelque chose de mal, est ce que j'étais en danger aussi, est ce que je devais me méfier. Mais il trouvait comme simple raison que les gens étaient fous, je le regardais tout de suite dans les yeux ne voulant pas prendre seulement cette raison.

-On ne peut pas tuer sans raison, c'est impossible. Moi je veux tuer ces loups car ils ont tué mon père. Mais je ne t'ai pas tué toi car tu n'as rien fait.

Peut-être que c'était moi qui étais bizarre et qui n'était pas faite pour ce monde, mais maintenant que j'étais plongé dedans je ne pouvais pas faire marche arrière, je ne pouvais pas effacer ces souvenirs de ma mémoire, donc j'allais devoir vivre avec maïs c'était tellement dur parfois. J'ai des envies de me réveiller le matin et me dire que ce n'est qu'un cauchemar, que les loups n'existent pas, les vampires non plus et pareils pour les sorciers, de simple humain. Mais non chaque matin je me réveille dans ce château et je me demande ce dont il va se passe aujourd'hui.

En tout cas plus je parlais avec lui et plus je me rendais compte qu'on était pareil finalement, il souffrait tout comme moi et il avait aussi du mal à le cacher. Il avait beau avoir un fort caractère, il restait sensible, il c'était lui aussi forcer une carapace pour cacher sa tristesse, mais il avait un coeur comme tout le monde, surement une chose qu'il n'aime pas laisser voir. Mais avec moi il pouvait avoir confiance, à qui je pourrais en parler de toute façon, je ne connais personne encore. Je finissais par venir lui faire face pour le regarder, je n'avais plus du tout un loup en face de moi, mais un homme qui souffrait, je voulais lui faire comprendre que ce n'était pas un monstre, il n'avait surement pas choisi de devenir un loup. J'étais surprise de sentir sa main venir sur ma joue. La dernière fois qu'il l'avait touché c'était pour me gifler et ça ne datait que de quelques minutes, comme quoi la situation avait bien changé. Normalement je n'aime pas qu'on me touche, mais avec lui c'est différent, je sais qu'il ne me refera pas mal. Je fermais les yeux en sentant toujours sa main chaude qui avait le don de m'apaiser. À la fin de sa phrase je finissais par lui répondre en ouvrant à nouveau les yeux.

-Tu n'es pas un monstre, la preuve tu ne m'as pas tué alors que je t'ai attaqué. Ensuite tu es venue me voir quand je voulais partir, un monstre n'aurait pas fait ça... Je me retrouve toute seule aussi et c'est ça qui est dure, je ne sais pas avec qui je peux parler de cette souffrance, je n'ai pas envie qu'on me juge, qu'on parle sur moi. Je suis là pour contrôler mes pouvoirs. Donc tout comme toi je reste seule dans mon coin, mais je sais que ce n'est pas la solution, et toi tu peux encore arrêter cette solitude. Et ce n'est pas facile d'être fière, j'avais promis de veiller sur mon petit frère, il n'est plus là et je m'en veux tellement.

Je fermais les yeux alors que je repensais à mon frère. Mais comment j'avais pu le laisser partir comme ça tout seul, surtout que nos dernières paroles étaient une dispute. Comme quoi la vie est courte et il ne faut surtout pas se quitter en de mauvais termes au risque de le regretter tout comme moi. Je sentais les larmes monter encore plus, pourquoi je n'arrivais pas à cacher toutes cette tristesse quand j'étais en sa présence, ça me perturbais encore plus. J'étais là à parler de mon passé avec un loup que je ne connaissais même pas, que j'avais attaqué et lui aussi à son tour. Et maintenant on se retrouvait l'un en face de l'autre et lui avec sa main sur ma joue. Et d'un coup je sentais sa main remonter vers le coin de mon œil que j'ouvrais pour le regarder, je sentais sa caresse, comment il pouvait dire que c'était monstre après ce qu'il était en train de faire. Je le laissais faire sans avoir aucun mouvement de recul bien au contraire , ça faisait tellement du bien d'avoir un peu de tendresse, ça faisait bien longtemps qu'on n'avait pas agi comme ça. Une simple caresse me redonnait l'espoir. Je ne quittais plus son regard et je faisais attention à tout ce qu'il faisait, il me surprenait de minute en minute.Je ne savais pas du tout ce qu'il allait faire et en quelques secondes il déposait la larme sur le dessus de mes lèvres, oublier voilà quelque chose qui allait être dure, mais je devais le faire, il était de bon conseil et je devais l'écouter. Je ne quittais pas toujours son regard . Je restais silencieuse un long moment jusqu'à ce qu'il recule, je venais attraper sa main et je me rapprochais de lui pour déposer un simple baiser sur sa joue, un geste tellement rare, mais je lui prouvais bien que j'avais confiance en lui et que je n'aie pas peur et dans un souffle je lui disais.

-Tu es arrivé dans ma vie et tu as laissé ton empreinte et je ne l'oublierais jamais. Tu n'es pas un monstre. Avant notre rencontre je ne pensais pas un jour parler calmement avec un loup, tu as changé ma vision sur les loups merci.

Je me reculais un peu en le regardant, j'étais plus sereine et plus calme. Il n'était pas un monstre loin de là, il avait un coeur qui souffrait tout comme le mien et j'espérais pouvoir réussir à lui prouver qu'il était quelqu'un de bien aussi, il avait cette part qu'il devait retrouver.









(c) Lancy Orca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   Jeu 22 Aoû - 16:30







Les mots de la jeune femme lui brulaient le coeur d'une intense flamme qui lui était douce et à la fois douloureux. Il n'était pas un monstre, elle ne savait pas qui il était, ce qu'il avait fait et ce qu'il ferait dans les semaines à venir. Il était un loup dangereux et instable, il ne méritait pas de vivre c'était ce que l'on avait décidé de lui. Il était trop fier pour prétendre avoir besoin d'aide il n'aimait pas l'idée qu'on le regarde comme s'il était faible. Il voulait croire qu'il pouvait surmonter cela tout seul, c'était son combat, sa mort. Il se serait passé de l'apprendre, mais c'était ainsi. Parfois c'était bien mieux de ne rien savoir, d'être ignorant des horreurs de ce triste monde. Il aurait préféré que jamais Dasha ne lui dise qu'il allait mourir, cela lui aurait évité bien des tortures, il se sentait tellement en colère contre ses sorciers, il avait juste envie de le leur faire payer. Mais il était seul contre tous, il aurait eu plus de chance de survivre qu'il avait poursuivit sa vie dans cette meute, mais il ne l'avait pu, il s'était senti honteux et odieusement trahis. Alors c'était terminé.

Ce geste était particulier, c'était une très vieille légende ; il ignorait même si elle la connaissait. Il ne l'avait jamais fait à personne, brin de poésie ; l'homme avait tellement de facettes cachées que l'on ne pouvait pas vraiment ce qu'il était vraiment en lui. Les légendes d'autrefois, il se souvenait de sa mère qui lui parlait des esprits de la forêt et de la force du vent, la volonté du soleil ; la danse éternelle de la terre et les étoiles qui étaient les gardiens du ciel duquel les anges veillaient sur eux. Son ange l'avait laissé tomber depuis bien longtemps... Peut-être que là haut ce n'était pas la paix non plus. Coud ne croyait pas en dieu ou en toutes ses légendes, mais il aimait parfois y croire juste pour oublier comme ce monde était compliqué. Il se souvenait être ce jeune loup insouciant, parfois il se sentait l'être à nouveau et cela lui faisait du bien. Que pensait ce petit garçon de ce qu'il était devenu ? Il se posait tellement souvent cette question. C'était si calme, si doux. Il aurait voulu que cela dure encore. Qu'y avait-il avant le big-bang ? Et bien, il n'y avait pas d'avant. Parce qu'avant le big-bang, le temps n'existait pas. Le temps résulte même de l'expansion de l'univers. Mais que se passera t-il quand l'expansion de l'univers aura achevé sa course et inversera son mouvement ? Quelle sera la nature du temps après ? Le temps pour nous, tel que nous le connaissons est une dimension que l'on peut parcourir que dans une seule direction...

Doucement il avait reculé ; ils se fixaient dans ce silence juste des mots d'une voix si chaude, des mots qui avaient ce gout d'espoir, de croyance, de rêve... Elle avait prit sa main avec douceur et il s'était laissé faire, son corps si proche du sien. C'est alors qu'il sentait les lèvres glacées de la jeune femme sur sa joue brulante, il avait fermé ses yeux azurés avec lenteur. C'était tellement agréable, si innocent... Ce qu'elle lui soufflait avait tout autant d'importance à ses yeux, il avait fait quelque chose de positif pour quelqu'un. C'était étrange comme sensation, il savait que ça n'effacerait jamais les horreurs qu'il avait pu faire, mais cela faisait tellement de bien. Elle répétait qu'il n'était pas un monstre, doucement il ouvrit les yeux. Il l'était, qu'il le veuille ou non, il le serait pour toujours parce qu'il avait commis biens des péchés. L'observant reculer, il dessinait sur ses lèvres roses un sourire triste sans la quitter des yeux. Desserrant enfin les lèvres pour lui répondre « Un jour, quelqu'un en a laissé son empreinte sur moi vis-à-vis des sorciers. Il n'est jamais trop tard pour apprendre. Je me suis aveuglé ; j'ai eu tellement tord... » Mais c'était trop tard... Tous les sorciers n'étaient pas bons à mettre dans le même panier et si certains avaient décidé de le traquer, ils n'étaient pas tous des tyrans. Certains avaient un coeur, de la bonté. Ils n'étaient pas tous aussi égoïste qu'il ne l'avait pensé. Une femme lui avait ouvert les yeux, dommage qu'il ne s'en soit rendu compte que bien trop tard. Il avait détesté la magie, il s'était trompé. Il y avait des mauvais et des bons partout.

Doucement il réajustait sa chemise encore ouverte, balayant la forêt silencieuse du regard, du moins silencieuse pour les oreilles humaines. Il entendait cette biche qui trottait un peu plus loin, le sanglier qui reniflait les feuilles dans un boucan respiratoire, il entendait l'oiseau prendre son envol alors que les petites criaient famine. Parfois il faut juste essayer de comprendre les autres, il avait fait l'impasse là-dessus. Mais il est trop tard, et il aimerait que la jeune femme n'ait pas à vivre la même chose que lui. Peut-être que sa famille avait fait quelque chose de mal, peut-être luttait-elle pour des criminels... Elle avait été si jeune, comment aurait-elle pu le savoir ? Alors, elle ne devait pas vivre pour les autres, mais « Tu dois vivre pour toi, n'ai pas la mauvaise surprise de te retourner un jour et de ne voir de ta vie est un chantier. » Cloud avait besoin d'un bulldozer pour nettoyer cette mascarade qu'était sa vie. Peut-être était-ce tout à présent. Il regardait leurs mains toujours lié, doucement conduisait la main de la jeune femme vers ses lèvres pour un baise main sensuel servit avec un léger clin d'oeil séducteur accompagné d'un sourire tendre. L'homme fit alors volte face, il ne savait même pas comme elle s'appelait. Belle inconnue égarée... C'était tout ce qu'il savait, il espérait juste qu'elle trouverait son chemin à elle et cesserait de vivre dans un passé qui la faisait tellement souffrir. Tous les malheurs qui lui étaient arrivés avait été indépendant d'elle, elle n'aurait rien pu faire pour changer le cours des choses, lui si. S'éloignant à pas lent en direction de la ville. Ils étaient en plein foret et il arrivait toujours à s'orienté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre surprenante (Cloud) terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre surprenante (Cloud) terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Baptême de Wild Cloud
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ La Forêt Sombre-