AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 je crois qu'il faut qu'on parle (calby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 32
● Avatar : Chris Zilka
● Multi-compte(s) : ...
● Humeur : protectrice
● Age du perso : 23 ans
● Ce que que tu es : sorcier surveillant
● Citation : a l'impossible nul n'est tenu, a cœur vaillant rien d'impossible, si je trouve une chose impossible c'est parce-que mon cœur est faible?


MessageSujet: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Dim 18 Aoû - 2:38

Chercher un élève dans un établissement grand comme Black Moon revenais a chercher une aiguille dans une botte de foins, mais il y a un avantage a être un sorcier, les sort de localisation, et l'instinct de famille, c'est ainsi que j'ai retrouver mon frère, sur le toit terrasse du lycée, j’observais autour de moi, le toit étais aussi magnifique que dans mes souvenirs, bien entretenu, avec des fleurs partout, Juno aurais adoré venir ici, quand j'ai appris quelle étais une sorcière j'avais encore plus envie de l’épouser, mais au final la bague de fiançailles de Juno étais rester en plastique et la bague d'or et de diamant avais été offerte a Caleb avant de partir, Caleb, je me souvenais exactement les raison de mon départ, oublier Juno pour sauver Caleb, j'avais fait le sacrifice de mon avenir pour mon petit frère et maintenant ce gamin jouais avec la magie noire!! risquant sa vie, foutant en l'air mon sacrifice!

le toit terrasse s’étendait a perte de vue, il y avais des petit salons de jardin encadré de bac a fleurs, des élèves de partout s'y prélassais, il y avais aussi de grand espace de jeu, et une superbe barrière qui courais tout le long de la terrasse pour éviter que les élèves ne tombent du toit, et c'est la que je le trouvais, assis sur la barrière les pieds dans le vide et la tête dans les étoiles, je soupirais il n'avais pas changer, il n'a pas changer toujours a se mettre en danger, je m'avancer vers lui et dans son dos en silence je passa un bras autour de sa taille et le ramena deux pieds sur terre, puis je le retournais face a moi et avant que il dise quoi que se soit je le pris de vitesse et commencer a l'engueuler.

"NON mais tu est malade? tu te rend pas compte que tu risque ta vie la sur cette barrière? tu a penser un peut a si tu tombais? si tu te prise le cou? qu'est-ce qu'on dira au parent? hein!! maintenant c'est fini les bêtise! tu va un peu arrêter de mettre ta vie en danger!!"

puis je le serais contre moi a l'en étouffer, c'est qu'il m'avais manquer pendant c'est cinq ans mon petit Calby, il avais grandi, il avais changer, mais c’était normal , ce n’étais plus mon petit bébé que j'avais abandonné pour lui sauver la vie, maintenant c’était presque un homme, mais je revoyais toujours le même petit bébé que les parent avais ramené a la maison, ce petit bébé a qui j'avais juré d’être toujours présent, et maintenant que j’étais revenu il étais hors de question que je le laisse risquer sa vie.

"bon, maintenant il faut que on parle, je suis revenu parce que j'ai appris que tu risquais ta vie, va falloir que on mette les choses au clair"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 36
● Avatar : Sam Way
● Multi-compte(s) : Oli
● Humeur : Heureux
● Age du perso : 19 Ans
● Ce que que tu es : Sorcier - Etudiant
● Citation : ...
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Dim 18 Aoû - 11:52

J'aimais aller sur le toit le soir, je m'asseyais sur la rambarde et je regardais les étoiles. Ce soir là cette contemplation m'aidait aussi à réfléchir. Je réfléchissais à Noah, comme souvent. Est-ce qu'il avait connaissance de l'amour que j'éprouvais pour lui? Est-ce qu'il s'en occupait? Je faisais tout pour qu'il me remarque et dans un sens j'avais aussi peur qu'il comprenne ce que je ressentais pour lui. J'espérais qu'il ne le prendrait pas mal et encore qu'il ne me refuserait pas. Cassandra et Sean me disent que je dois lâcher l'affaire mais eux ils ont pas ce sentiment que j'ai au fond de moi. Je sais que Noah m'aime, je le sens, peut être que lui même n'en a pas conscience mais moi je le sais. J'aimerais tellement passer ma vie à ses coté. J'ai beaucoup changé depuis que je le côtoie vraiment: je pratique la magie noire en cachette, je vais me mettre à chasser les vampires avec lui. Tout ça pour essayer d'exceller et que ça lui plaise, que je lui plaise. Mais quelques fois j'arrive péniblement à obtenir un regard de sa part. Je serais capable de tout pour lui. D'ailleurs cette dévotion me rappelait la dévotion qu'avait Kyle pour moi. Mon frère, le seul sur cette terre à m'avoir toujours protégé de tout. J'aurais aimé savoir où il était, mais chacun de mes sorts de localisation faisaient des ratés. Kyle était bien plus fort que moi, s'il ne voulait pas que je le trouve je ne le trouverais jamais. Mais il m'aimait, il me l'avait dit dans une lettre qu'il m'a laissé le jour où il est partit. Avec une bague, une bague que je gardais toujours sur moi sur ma main gauche, la main du coeur, comme pour me souvenir que mon frère est toujours dans mon coeur. Une bague en or blanc avec des diamants, un peu trop féminin comme style de bague à mon gout mais bon c'était lui qui me l'avait offert. Une boucle était formée sur le dessus de la bague, le symbole de l'éternité. Tout ça pour me dire qu'il m'aimerait toujours. Oui mais où es tu maintenant? Le ciel illuminé d'étoile semblait ne pas vouloir me répondre. De toute façon j'étais une bille en divination. Je sentis soudainement des bras m'attraper et m'emmener sur la terrasse. Sur le coup j'ai eu peur j'ai cru que j'allais me faire poussé. Mais ce qui m'a fait peur c'est que je n'ai rien sentis venir. Ni magie ni bruit. J'eus un choc lorsque la personne me tourna face à lui. La personne non, Kyle, c'était lui, je l'ai reconnu tout de suite. J'ai pas eu le temps de dire quoi que ce soit que je me suis fais engueulé. "qu'est-ce qu'on dira au parent?" Ouais t'as raison de penser au parents toi qu'on a plus de nouvelles depuis 5 ans à mon avis si tu les appelle c'est plus sur ton cas qu'ils vont s'attarder. Mais j'ai rien dit, je l'ai laisser m'engueuler si ça l'amusait, puis il me prit dans ses bras et me serra fort contre lui. Je posais ma tête contre son torse, j'étais pas bien grand j'avais jamais bien grandit et j'ai jamais dépassé le mètre soixante treize. Je fermais les yeux, c'était si bon de le retrouver, comme si je retrouvais une partie de moi. Même si ses premiers mots c'étaient pour m'engueuler. Il m'expliqua la raison pour laquelle il était revenu, me protéger, je risquais ma vie d'après lui. J'eus un petit rire.

-Quoi? Non je risque rien ici, tout se passe bien. Même là je risquais rien je fais ça presque tout les soirs je risque pas de tomber. Mais et toi tu étais où? Papa et maman vont être tellement content de savoir que tu vas bien et que tu es ici. J'y retourne ce Week End, tu viendras avec moi ça leur fera la surprise... Kyle tu m'as tellement manqué. J'avais peur d'avoir fait une bêtise et que tu sois partit à cause de moi.

Je retourna dans ses bras. J'étais tellement heureux de le retrouver après tout se temps. Je me fichais des convenances, je me fichais d'avoir maintenant 19 ans, j'en avais 14 quand il m'a laissé et ce soir j'avais 14 ans à nouveau. Je redevenais le petit Caleb qui avait besoin de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 32
● Avatar : Chris Zilka
● Multi-compte(s) : ...
● Humeur : protectrice
● Age du perso : 23 ans
● Ce que que tu es : sorcier surveillant
● Citation : a l'impossible nul n'est tenu, a cœur vaillant rien d'impossible, si je trouve une chose impossible c'est parce-que mon cœur est faible?


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Dim 18 Aoû - 14:14

mon petit frère, mon petit Calby, je le retrouvais enfin, et cet idiot m'affirmer qu'il ne craignais rien, alors que je le retrouvais en équilibre instable sur une barrière avec n'importe quel idiot qui pouvais le pousser, le faire sursauter, bref le tuer!! et il m'affirmais qu'il ne craignais rien!! espèce d’idiot la lune! il jouais avec le feu, ou plutôt avec la magie noire, la magie du feu au moins était presque sans danger. le serrais mon frère contre moi puis lui proposa de m'accompagner jusqu’à un des petit salons de jardins en rotin qui, entouré de bac a fleur et arbuste fessais de petites alcôves, quand enfin assis il commença a me parler des parents je soupirais et posa ma main dans la bac derrière moi, j'invoquais les forces de la terre pour transformer les arbustes en une cabane relativement fermé qui nous permettrais de discuter tranquillement.

"Caleb, il faut que tu comprenne une chose, je suis revenu a Black Moon pour toi, pas pour les parents, il est hors de question que je retourne a boston, je suis sorti de vos vie parce-que je les mettais en danger, je suis la parce-que je t'aime petit frère et que j'ai appris que tu fessais des idioties, des chose extrêmement dangereuse et je ne supporterais ps de te perdre tu comprend? j'ai fait des bêtises moi aussi a ton age, une bêtise tellement énorme qu'il a fallu que je fasse un choix entre toi et elle, entre ta vie et le reste, j'ai choisi, toi ta vie et je suis parti, la vie est un cadeau tellement précieux, je ne supporterais pas de te perdre, Calby, je t'en supplie promet moi que tu va arrêter"

je le regardais en souriant, j’étais fatigué j'avais trop utiliser la magie aujourd'hui déjà fabriquer une jungle de toute pièce n’étais pas de tout repos, mais après utiliser un sort de localisation et encore de la magie verte pour faire pousser cette alcôve, je savais que maintenant si je me levais j’étais capable de m’étaler au sol, mes jambes ne me portais plus, mais la magie avais toujours fait plaisir a mon petit frère il adorais tellement me voir jouer avec la magie, et puis j'avais souvent utiliser la magie rouge et bleu du feu et de l'eau, très peut la magie verte de la terre, et presque jamais la magie jaune de l'air. je regardais mon frère d'un air pénétrant, il devais me répondre, mais surtout pas se tromper en choisissant ses mots, je regardais mon frère dans les yeux, ses jolis yeux noisettes qui m'avais hypnotisé il y a déjà dix neuf ans, dix neuf ans j'en revenais pas qu'il soit déjà aussi vieux ou étais passé le bébé qui se blotisser contre moi pour dormir? ou étais passer le petit garçon qui me demander toujours de rester avec lui pour le protéger a l’école? ou étais ce grand garçon qui me demander des tours de magie? ou étais mon amis avec lequel j'ai fait les quatre cent coup pendant des années?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 36
● Avatar : Sam Way
● Multi-compte(s) : Oli
● Humeur : Heureux
● Age du perso : 19 Ans
● Ce que que tu es : Sorcier - Etudiant
● Citation : ...
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Dim 18 Aoû - 15:03

-Mais arrêter quoi? Je fais rien de mal, je suis pas en danger... Je suis comme toi je fais un peu de magie... d'ailleurs arrête du te fatigue là on peut parler je m'occuperais de ceux qui cherchent à nous écouter.

Comment? C'est simple en leur disant de dégager. Faut pas croire je fais pas que de la magie noire je sais aussi discuter. Mais là je voyais Kyle fatigué. Il avait l'air d'avoir abusé de la magie aujourd'hui. Il peut parler de moi qui me mettrait sois disant en danger.  D'ailleurs de quoi il parle en disant que je fais des bêtises? Il arrive là après 5 ans et il me dit que je suis en danger parce que je fais pas bien les choses. D'ailleurs d'où il sait que je fais des bêtises? Il ne sait plus rien de moi, j'ai changé en 5 ans. Si il savait... qu'est-ce qu'il dirait si apprenait que j'étais amoureux d'un garçon? S'il savait que la magie que je faisais je faisais pour lui plaire. Pour me rendre intéressant à ses yeux. Mais ça Kyle pourrait pas le comprendre. Et puis je voulais pas qu'il sache que j'étais gay. J'ai trop peur qu'il le prenne mal et qu'il m'abandonne à nouveau. D'ailleurs j'arrivais pas à croire qu'il ne voulait pas rentrer à la maison, sois disant qu'on serait en danger à cause de lui. Et puis c'était quoi cet histoire de choix? Il serait partit pour me laisser vivre? Je comprend pas. Et ça m'énerve de pas comprendre.

-Attend, donc ils ne doivent pas savoir que tu es là? Je peux pas... je peux pas rentrer sans leur dire que tu es là, c'est trop... gros... tu comprends? Depuis 5 ans ils te cherchent. Merde c'est pas juste que moi je sache et pas eux...

Je commençais à paniquer, à m'énerver. Les larmes me venaient. Longtemps j'avais imaginé mes retrouvailles avec Kyle et rien ne se passait comme prévu. Je nous avais imaginé rentrer victorieux à la maison, les deux frères enfin réunis. Et maintenant j'apprend que ça se passera pas comme ça, qu'on avait même pas la possibilité de retrouver nos parents ensemble. Je me suis levé et prit mon visage dans mes mains et essuya mes quelques larmes. Mon coeur battait fort dans ma poitrine. C'était dur pour moi de supporter tout ça. En général pour me calmer je faisais un peu de magie. Mais là je voulais pas en faire devant Kyle. Je finis par me retourner vers mon frère, un peu en colère.

-Alors va y... raconte moi tout... c'est quoi ce grand danger dans lequel je me suis fourré pour que tu daignes enfin revenir vers moi après m'avoir abandonné pendant 5 ans, 5 longues années où tu m'as laissé seul. Et maintenant tu viens et tu me dis que je fais des bêtises? Mais qui t'as raconté ça? Et c'est quoi cette "bêtise" que je fais? Je sais ce que je fais je contrôle ce que je fais... tout vas bien

Mes yeux viraient au noir, typique de l'énervement d'un sorcier, le soucis c'est que ce noir d'encre indiquait chez moi aussi une possible poussée de magie noire qui risquait de se déclencher d'un coup. L'air se densifia autour de moi. Les arbustes autour de nous se tordirent et se mirent à mourir. Quand à moi, aucune trace de fatigue. Grâce à la magie noire je pouvais faire bien plus de choses et sans me fatiguer. Et ça Kyle pouvait pas le faire, il avait peur de cette magie, moi pas, je savais comment ça fonctionnait. Et tout ça grâce à Noah. J'aimais ce garçon et rien ne pouvait m'éloigner de lui, pas même Kyle, ni Sean, ni Cassandra. Finalement je me calma et tout revint dans l'ordre, sauf pour les pauvres plante qui étaient morte. Mes yeux reprirent leur couleur naturelle et je souffla de soulagement d'avoir si vite repris le dessus sur ma colère.

-Pardon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 32
● Avatar : Chris Zilka
● Multi-compte(s) : ...
● Humeur : protectrice
● Age du perso : 23 ans
● Ce que que tu es : sorcier surveillant
● Citation : a l'impossible nul n'est tenu, a cœur vaillant rien d'impossible, si je trouve une chose impossible c'est parce-que mon cœur est faible?


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Lun 19 Aoû - 16:25

pas en danger? il ne se mettais pas en danger? mais il se foutais ouvertement de moi ou quoi? il s'amuser avec la magie noire au point que sa soit sa qui ressortais quand il s’énervait, et puisque je n'avais pas le choix et qu'il fessais l'obtus je devais me rendre a l’évidence, il allais falloir que je soit clair, net et précis

"bon puisque il faut être clair et que tu ne comprend plus les allusions, je vais être clair: je travail sur le blog d'un de mes amis aventurier, et un de TES amis lui a demander conseil, et désolé de te dire que "mon amis Caleb est embrigader dans la magie noire" chez moi sa pèche, et sa me gêne particulièrement quand après précision il s'avère que son ami Caleb c'est toi! tu risque ta vie et ta santé mentale, pour une simple question de pouvoir, et ne nie pas, c'est plantes sont la preuve que je dit la vérité"


je montrais du doigt l'arche de verdure que j'avais fait pousser et qui étais maintenant racornie comme un vieux bout de steak trop cuit. je serrais ensuite les poings, je n'avais jamais frapper personne si on excepte les couillon qui avais excellente idée de s'en prendre a mon frère! mais ils ne comptais pas! mais la j’étais a deux doigt de fiche un pain en pleine poire a mon arrogant petit frère. je le regarder instamment sentant la chaleur monter en moi puis détourner le regard au dernier moment mettant le feu a u fauteuil en rotin a ma droite

"IL FAUT QUE TU ARRÊTE CALBY!!! TU PEUT TE RENDRE MALADE AVEC C'EST CONNERIES"  

je soupirais et posais la main contre la rambarde en regardant le fauteuil se consumer sous mes yeux.

"je ne peut pas te perdre, t compte pour moi plus que tout, j'ai renoncer a tout pour toi, au parent, a... a la vie simple avec vous, je pensais a toi tout les jours"

j’étais a deux doigt de pleurer, je n'avais plus pleurer depuis cinq ans, depuis le jour ou je me suis intentionnellement briser le cœur, laissant tomber ma bien-aimée, et ma famille pour le bien de mon petit frère, ma petite merveille, la prunelle de mes yeux qui étais la désormais devant moi, et se mettais sciemment en danger en pratiquant la magie noire, et ce sans vergogne au risque de sa vie, sa santé et son indépendance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 36
● Avatar : Sam Way
● Multi-compte(s) : Oli
● Humeur : Heureux
● Age du perso : 19 Ans
● Ce que que tu es : Sorcier - Etudiant
● Citation : ...
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Mer 21 Aoû - 21:51

Kyle s'énerva à son tour maintenant il était clair qu'il savait pour la magie noire, pour Noah aussi surement. Je soufflais. J'en avais marre de ça, je savais ce que je faisais, je contrôlais ma magie. Enfin pas toujours mais en gros je maîtrisais tout ça relativement correctement. Mais ça m'embêtais que mon frère ne me crois pas capable d'être bon dans ce que je fais et qu'il pense que je me rend malade avec ma magie et que je deviens dangereux pour moi et les autres. Il prit l'exemple des plantes que je venais de faire mourir dans mon accès de colère. Il se mit lui aussi en colère et fit flamber un fauteuil qui était à coté de moi. J'étais tout d'abord étonné, Kyle avait jusqu'à maintenant une parfaite maîtrise de sa magie. Et là j'ai bien cru que j'allais finir par cramer. Mes yeux devinrent noires une seconde. Mais je me calma une nouvelle fois. Kyle avait raison, la magie noire me bouffait. Certains jours tout se passait bien mais d'autres fois elle prenait le dessus. Il a raison, c'est dangereux ce que je fais. Mais il le faut, il faut que je continue sur cette voie pour plaire à Noah. Je suis désolé Kyle, je t'aime mais Noah c'est autre chose, c'est encore plus fort, je suis amoureux c'est aussi simple que ça. Je regardais mon frère se poser contre la embarde. Raison de plus pour rester calme si la magie reprenait le dessus sur moi je risquais de l'envoyer par dessus. J'étais ce qui comptais le plus pour lui. Et moi il était la personne que j'aimais le plus au monde, Noah non inclus, et j'avais besoin de lui. Maintenant j'étais trop fier pour l'admettre mais j'avais besoin de mon grand frère comme j'avais besoin de lui quand on était plus jeune. Mais est-ce que je pouvais vraiment compter sur lui? Est-ce qu'il allait rester vraiment ici à l'école? Je venais de le retrouver alors j'avais peur de le perdre une nouvelle fois, je ne voulais plus le voir disparaître. Je m'approchais de lui prudemment. Il semblait bouleversé. Pourquoi était il partit? Il ne me l'avait jamais dis. Il a dit qu'il avait renoncé à tout pour moi. Oui mais c'est quoi "tout" pour lui? Je passais un bras autour de ses épaules. Je galérais un peu parce que j'étais plus petit. Je tenais à Kyle surement autant qu'il tenait à moi. Je lui fis un sourire puis enleva ma bague et la lui tendis.

-Tu t'en souviens? Tu me l'as donné avec le mot que tu m'avais laissé quand tu es partis ce jour là. Je l'ai jamais quitté depuis. C'est la première fois ce soir qu'elle quitte mon doigt. Je sais qu'elle symbolise ton amour pour moi tu me l'as laissé comprendre. Alors... j'aimerais te la rendre... pour la même raison. T'es mon frère et tu sais que je t'aime. Et puis si jamais tu repars ça te donnera une excuse pour revenir, si tu veux me la redonner.

Je lui fis un second sourire et lui donna un petit coup d'épaule avec un clin d'oeil. Pendant un instant on était redevenu les deux frères Hawthorne, Kyle et Caleb, comme avant. Quand tout allait bien et que personne ne se mettait entre nous. Je me tourna dans l'autre sens et fixa le ciel couché sur la rambarde. Il fallait que je parles de Noah à Kyle. Mais comment? Est-ce que je devais lui dire que j'étais amoureux de ce garçon? Que depuis tout petit j'aime les garçons et que ça n'a jamais été autrement? Je sais pas j'ai peur qu'il le prenne mal. Quand on était petit je le quittais pas on était tout le temps ensemble, même assez souvent je dormais avec lui dans son lit collé contre lui. Et si en lui expliquant que j'aimais les hommes il ne me voyait plus comme le petit Caleb qu'il a connu mais comme un monstre. Je ne survivrais pas à ça. Je ne peux pas vivre en me disant que mon frère me déteste. Mais il fallait qu'il sache. Je repris le plus calmement du monde.

-Je ne peux pas arrêter tout ça Kyle... je te promets que je suis prudent ne t'inquiète pas je ne fais rien de dangereux avec... mais je dois continuer. Il y a quelque chose de plus important pour moi derrière ça. Crois moi que si je pouvais éviter de pratiquer cette merde je le ferais j'ai horreur de ça moi aussi. Mais il le faut. Je peux pas te dire pourquoi mais c'est en rapport avec un garçon, Noah Solas. C'est lui qui m'apprend tout ça. Mais je te promets qu'une fois que j'ai réussi ce que je veux faire j'arrêterais tout ça. Pour toujours.

Je regardais Kyle avec un air mal assuré. J'avais peur de sa réaction, je veux pas qu'on se dispute lui et moi. Kyle s'il te plait comprend moi je suis piégé maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 32
● Avatar : Chris Zilka
● Multi-compte(s) : ...
● Humeur : protectrice
● Age du perso : 23 ans
● Ce que que tu es : sorcier surveillant
● Citation : a l'impossible nul n'est tenu, a cœur vaillant rien d'impossible, si je trouve une chose impossible c'est parce-que mon cœur est faible?


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Ven 6 Sep - 17:02

J’étais vraiment trop fatigué, la peur, les nerf a vif, tout sa se liguer contre moi, doucement je me vautrais dans le fauteuil restant et inspirais un grand cou, je n'avais plus pleurer depuis mon départ, je ne pleurerais pas non plus aujourd'hui, je ne pleurerais plus jamais, mais j'avais bien envie de pleurer, j’avais perdu mon frère? réellement? je le regardais me toiser, il avais tellement changer, qu’étais devenu mon petit Calby ? Ou avait-il disparut? je fermer les yeux je ne le vit donc pas retirer ma bague ni me la tendre. mais quand il pris la parole j’ouvris un œil et serra les dent, la bague de fiançailles de Juno, je me souvenais du jour ou je l'avais achetée, du jour ou j'avais du partir, le jour ou on m'avais demander de choisir, entre la femme que j'aimais et mon précieux merveilleux petit frère, et c'est lui que j'avais choisi, et ainsi pour lui montrer mon choix je lui avais offert la bague que je destinais a Juno. assorti d'un petit mot qui lui expliquais rapidement que je l'aimais, je ne pouvais pas en dire plus, en amour comme a la guerre ceux qui en savais le moins avais plus de chance de s'en sortir.

"non, je ne repart plus, garde la, temps que tu la porte je sais que mon amour te suis et te protège, je t'aime petit frère, et je ne supporterais pas de te perdre toi aussi, ni toi ni ton amour, tu m'aime toujours petit frère?"

il me parlais de pourquoi il fessais sa, il me parlais de ce mec Noah, Noah Solas, Solas, comme Juno, étais-il de sa famille, si c'était le cas alors la famille Solas n'apportais que des ennuis au frères Hawthorne.

"tu...que veut tu faire? il y a peut être moyen d'y arriver sans te mettre en danger? s'il te plais dit moi tout, j'ai besoin de savoir, je t'ai protéger depuis ta naissance contre tout, même contre les So.. même contre moi, maintenant je doit te protéger de toi, te protéger de lui, et surtout te protéger de la magie noire, dit moi petit frère, dit moi ce que tu veut?"


doucement j'attirais mon frère sur mes genoux, comme quand nous étions petit, comme quand il pleurais qu'il avais besoin d'aide, je l'enlaçais et le serrais contre moi, mon petit frère, mon précieux petit frère bien aimé. j'avais l’impression que je venais de le retrouver, je me souvenais de la dernière année passée auprès de lui, quand on se retrouvais le soir dans la chambre de l'un ou l'autre et que je lui racontais mes cour a l’école, mes sorties avec ma bien aimée, je ne lui avais pas dit son nom, c'était toujours "ma chérie", "ma copine" et au dernier temps "ma fiancée". maintenant ma bien-aimée Juno me haïssais, et son frère ou son cousin ou peut importe mettais en danger mon petit frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 36
● Avatar : Sam Way
● Multi-compte(s) : Oli
● Humeur : Heureux
● Age du perso : 19 Ans
● Ce que que tu es : Sorcier - Etudiant
● Citation : ...
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Mer 25 Sep - 21:41

Kyle m'assurait qu'il ne repartirait pas, tant mieux. Je ne voulais plus qu'il disparaisse comme il l'avait déjà fait par le passé. Il me dit de garder la bague, tant que je la porterais son amour me protégerait qu'il disait. Et pourtant en ce moment j'avais bien besoin de protection vu les soucis que je me crée depuis quelques temps. Et là je continuais, Kyle me demandait ce que je comptais faire qui justifie de me mettre en danger comme ça. Je savais pas quoi lui dire, c'est vrai c'était dur de lui avouer la vraie raison. Je vins sur les genoux de mon frère comme quand on était gamins. Il y a longtemps il me gardait toujours comme ça contre lui lorsque je me sentais mal. Je me colla à lui. J'en avais rien a foutre de ce que pouvais penser les gens en me voyant là si jamais quelqu'un passait. Je me colla à Kyle et passa mes bras autour de son cou avant de fondre en larme pour de bon. J'avais trop d'émotions qui bouillonnaient en moi. La colère contre mon frère pour m'avoir abandonné, mon amour pour lui et pour Noah, ma peur que ces deux là me rejettent en apprenant mes sentiments pour Noah. Je me blottis contre mon frère comme quand j'étais gamin.

-Kyle il faut... tu ne peux pas m'aider c'est plus compliqué que ça. C'est lui que je veux Kyle, Noah... Il me plait, je suis amoureux de ce garçon. Je suis gay Kyle. J'aime... j'aime les garçons...

Je me resserra contre lui, j'avais peur qu'il me repousse. J'avais peur qu'il me traite de monstre, qu'il me dise que je n'étais plus son petit frère. J'avais besoin de lui, en ce moment plus que jamais. J'étais terrifier à l'idée qu'il refuse ce que je suis. Je continuais à pleurer en me collant à lui. C'est la première fois de ma vie que je pleure autant depuis sa disparition. Mais aussi j'avais peur de ce que je devenais, j'aimais me servir de la magie noire, de plus en plus. Elle me plaisait, elle me charmait. J'avais tellement envie d'être fort et puissant pour plaire à Noah, Kyle devait le comprendre surement même s'il condamnait ma pratique de cet art sombre. Je respirais mal, l'anxiété de voir mon frère me refuser son amour me serrait la poitrine, je risquais la crise de panique. Je savais que Kyle n'était pas fan des "déviances" et j'avais peur qu'il prenne mal mon homosexualité.

-Je suis désolé Kyle, je me sens tellement mal, j'ai jamais cherché à être comme ça... Je suis toujours ton petit frère je te le jure... Je te demande pardon d'être comme ça. Mais s'il te plait ne m'en veut pas...

Je me décolla de mon frère, autant faire le premier pas si il comptait m'envoyer bouler. Je me sentais comme la pire merde au monde, Noah ne m'aime pas j'en suis sûr même si je me voile la face. Et j'avais peur qu'après ça mon frère lui aussi ne m'aime plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 32
● Avatar : Chris Zilka
● Multi-compte(s) : ...
● Humeur : protectrice
● Age du perso : 23 ans
● Ce que que tu es : sorcier surveillant
● Citation : a l'impossible nul n'est tenu, a cœur vaillant rien d'impossible, si je trouve une chose impossible c'est parce-que mon cœur est faible?


MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   Ven 1 Nov - 12:10

mon petit frère, mon calby, il vint se blottir sur mes genoux, j'avais grandement besoin de sa, mon petit frère, c'est comme sis toute les années passer n'avais pas exister, je me dit que bientôt je pourrais reprendre ma place dans sa vie, rien n'aurais changer, et il me demanderais conseil pour sa première petite amie, mais avent je devais l’empêcher de se tuer avec cette connerie de magie noire. je me souvenais de tout les jeu que nous avions ensembles.. mon petite frère, je le serrais contre moi pendant qu'il m'expliquer les nouveau changement de sa vie, soudain mon étreinte se crispa, espérant ne pas avoir bien compris, il aimait NOAH? le même Noah Solas qu'il avais parler juste avant? décidément cette famille ne réserver rien de bon a notre famille.. il avais perverti mon petit frère!! GAY! a ce mot je me levais d'un coup fou de colère et de haine. je balançais un puissant coup de poing dans a barrière végétale morte, qui d'ailleurs me fit mal et en plus une partie tomba en direction de la prunelle de mes yeux. oubliant ma colère je l’attirais contre moi alors qu'un énorme monceau de bois s’écraser la ou il se trouvais 30 secondes plus tôt.

"Calby je ne peut pas te croire, non c'est rien c'est ce Noah qui t'a perverti mon petit frère, ne t'inquiète pas, je sais comme c'est dur mais on te guérira, l'amour se guéri par le devoir. je sais ce que sa fait... je ne t'en veut pas.. mais je lui en veut a lui... ce mec est un monstre.. rassure moi petit frère, il ne t'a pas toucher? Calby regarde moi dans les yeux quand je te parle"

Je tenais mon frère par les épaules, j'imaginais la pureté de mon petit frère souillé par ce mec, ce Solas, je sentais sa comme une punition, j'ai abandonné juno, j'ai abandonner calby et maintenant je me trouve face a cette horreur, mon petit frère devenu gay car je n’étais pas la pour le protéger je baissais la tête et l'embrasser sur le front le serrant contre moi a deux doigt de pleurer

"mon petit frère, mon petit calby, je suis désolé, je ne t'ai pas protégé je suis vraiment désolé, excuse moi, maintenant je suis la et je ne te quitterais plus, les parent ne sont pas au courent j’espère? non si il savais ils t'aurais renier... ne leur dit pas on va te soigner, oui on va te protéger, il ne faut plus que tu t’approche de ce Noah jamais!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: je crois qu'il faut qu'on parle (calby)   

Revenir en haut Aller en bas
 

je crois qu'il faut qu'on parle (calby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je crois qu'il faut qu'on parle... [P.V. Janma]
» "Je crois qu'il faut qu'on parle" [Samaël & Juliet]
» Es-tu une illusion ? Si ce n’est pas le cas il faut qu’on parle ! [PV Shaynar] [TERMINE]
» Hanna et Jason: il faut qu'on parle
» Il faut qu’on parle[...] ||Kaitlin & Harley||

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ Quatrième étage :: [ Immense Auvent ]-