AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Le langage du corps [HOT] Feat. Freyja S. Ravenwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 148
● Avatar : Sebastian Stan
● Multi-compte(s) : Nothing
● Humeur : Qu'est ce que ça peut te faire ?
● Age du perso : Âgé de 466 ans dans le corps d'un jeune de 26 ans
● Ce que que tu es : Vampire
● Citation : « Il n'y a qu'un pas entre la folie et le génie, alors comment reconnaître le fou du savant ? C'est simple, enfermé les simplement, et le premier qui craque était le savant désormais devenu fou »

« Je me présente, Sylas Elliot Flamel, mais appelez moi simplement Gregory »
● Mon image du moment :


MessageSujet: Le langage du corps [HOT] Feat. Freyja S. Ravenwood   Sam 10 Aoû - 16:44



    L'aube se lèverait bientôt, cette nuit fut particulière, surtout pour notre vampire, lui qui aurait penser vivre une nuit sans réelle intérêt, ce ne fut pas tellement le cas. Il était parti en chasse assez tôt, il eu l'occasion de déguster un délicieux repas, deux jeunes filles et un jeune homme, des proies qui furent potable. Il s'en alla ensuite dans un café pour boire un coup, c'est qu'alors qu'il fut abordé par une de ses congénères avec une requête plutôt étrange... Elle voulait apprendre a se battre, ou du moins se défendre. Étrange, certes mais le physique de la jeune vampire la mettait en valeur, Gregory fut incapable de refuser, c'est ainsi qu'il se retrouve maintenant dans un entrepôt désinfecter de la zone industriel, car pour un bon entraînement, il vaut mieux un endroit tranquille... et qui sait ce qui allait se passer en plus de l'entraînement, Gregory avait aussi d'autre projet pour cette journée. Le lieu était complètement plonger dans le noir, il y avait encore quelques ampoules qui fonctionnaient un peu près correctement, il y avait aussi l'ancien vestiaire des employé dont les douches fonctionnait encore, l'eau était certes froide, mais cela pouvait toujours servir... L'endroit, le vampire le connaissait bien, il était sceller, pour un humain en tout cas, il n'eut aucun mal à y pénétrer. Il lui avait donner rendez vous ici à l'aube, juste avant que le soleil se lève... C'est à dire dans peu de temps.

    Sur ce qu'il se souvenait, elle se nommait Freyja, encore une jeune vampire, sans doute une étudiante. Il paraissait qu'il y avait une école pour les êtres surnaturelle comme les vampires, ou encore loup garou et sorcier... Une bien étrange idée, enfin, ce n'était pas le moment de divaguer, le vampire attendait sa partenaire d'entraînement. Cela serait intéressant, surtout de voir les capacités des jeunes vampires d'aujourd'hui.

    Il continua à errer quelques instants dans l'entrepôt, allant voir le générateur, car la luminosité était vraiment très mauvaise. Chipotant quelques instants avec le compteur, il parvint à allumer deux trois lumière de plus et put enfin parvenir à correctement délimiter leur zone d'entraînement, le lieu était largement assez grand, il attrapa la bouteille de rhum qu'il avait sorti pour l'occasion, ce n'était pas la seule qu'il possédait ici, mais les autres étaient encore stocker dans son sac. Il avait aussi prévenu la jeune demoiselle de prendre des vêtements de rechange. Il avait prévu de lui sauter dessus, et il n'allait pas retenir ses envie cette fois. Avec ses congénères il pouvait vraiment se laisser aller, donc ce n'était pas certain que la tenue de la jeune femme résiste à la fougue du vieux vampire. Il tourna encore en rond, attendant toujours la demoiselle qui ne semblait pas si presser de venir s'entraîner. Pourtant l'homme lui avait laisser un numéro où la joindre, et aux dernières nouvelles, elle était toujours autant motiver pour un petit combat... Plus si affinités, mais ça, elle l'ignorait encore, même si on fond l'homme savait qu'aucune femme ne lui résistait. Il savait jouer de ses charmes pour avoir ce qu'il voulait, et savait aussi bien tourné un combat en jeu de séduction... Plus d'une fois il se permit cette petite folie avec une de ses congénères en plein affrontement. Oui, le vampire était un croqueur de femme, et il l'assumait.

    Soudainement, des bruits de pas sortirent le vampire de ses vagabondages mental. Rapidement, le parfum délicat de la vampire lui arriva aux narines, humant l'odeur familière, il se tenait droit au milieu de la salle, attendant patiemment qu'elle entre. Son excitation grandissante commença à la rendre impatient, un rictus provocateur se dessina sur les lèvres du vampire, il ne voulait qu'une chose d'elle, son corps, et ils seraient tout les deux coincés une journée de cet entrepôt, elle serait obliger de lui céder à un moment ou un autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 33
● Avatar : rosie tupper
● Multi-compte(s) : nop
● Humeur : changeante
● Age du perso : 18 en apparence-19 ans en réalité
● Ce que que tu es : vampire, étudiante
● Citation : Comme les anges à l’œil fauve, Je reviendrai dans ton alcôve Et vers toi glisserai sans bruit Avec les ombres de la nuit ; Et je te donnerai, ma brune, Des baisers froids comme la lune Et des caresses de serpent Autour d’une fosse rampant. Quand viendra le matin livide, Tu trouveras ma place vide, Où jusqu’au soir il fera froid. Comme d’autres par la tendresse, Sur ta vie et sur ta jeunesse, Moi, je veux régner par l’effroi.


MessageSujet: Re: Le langage du corps [HOT] Feat. Freyja S. Ravenwood   Dim 11 Aoû - 12:20



    Freyja relève doucement la tète et tourne son regard vers le ciel sombre. Déjà l’horizon s’éclaircit, passant du noir le plus totale à un bleu profond. C’est le moment juste avant l’aube ou l’on peut déjà apercevoir les prémices des premiers rayons du soleil sans pourtant en voir réellement la lueur. Pour la majorité des vampires le signal qui leur indique qu’il est temps de rentrer dans un endroit sur. Black Moon pour elle par exemple. Pourtant elle s’apprête à faire exactement l’inverse. Sortir à cette heure est imprudent…voir même complètement stupide aux dires de certains. Mais c’est à ce moment qu’il lui à donné rendez-vous. Juste devant l’entrepôt qui lui fait face et ou Freyja hésite encore à entrer. Une chose étrange d’ailleurs…après tout c’était tout de même son idée à la base. Elle y avait pensé il y a quelques jours de cela. Après s’être encore une fois rendu compte  qu’elle était terriblement mauvaise dans tout ce qui concernait le combat. Alors puisqu’il fallait apprendre le plus rapidement possible pourquoi ne pas demander à quelqu’un de l’instruire…en dehors des heures de cours imposées par Black Moon évidemment.

    Alors elle s’était rendue en ville dans l’espoir de trouver un vampire près à l’aider. Qui d’autre aurait pu donc accepter ? Elle avait trouvé son bonheur dans un petit café après avoir déjà passer quelques heures de sa nuit à errer en ville dans l’espoir de trouver quelqu’un qui lui conviendrait. Un petit sourire se dessine doucement sur ses lèvres. Freyja n’ayant jamais été particulièrement courageuse elle avait été terrifiée de demander ce service à un inconnu qui refuserait probablement de servir de professeur à une jeune vampire sans expérience et donc sans intérêt. Mais étrangement et contrairement à tout ce qu’elle avait imaginé il avait accepté. Et lui avait donné rendez-vous devant l’entrepôt ou elle se trouve désormais. Et devant lequel elle hésite toujours. Faire confiance lui à toujours posé un problème et elle ne connait absolument rien de ce vampire auquel elle à demandé de l’aide sur un coup de tête…enfin rien. Son nom. Gregory. Son visage….bref des informations dérisoires…cela dit elle n’a pas vraiment le choix non plus. Etre faible par les temps qui courent c’est avoir une espérance de vie extrêmement réduite. Freyja en à douloureusement conscience. Il est donc temps de changer. Devenir plus forte plus vite. S’adapter…quelque chose qu’elle s’est jusqu’au présent refusé à faire.

    Forte de sa résolution elle pousse la porte de l’entrepôt qui s’ouvre avec un grincement de fin du monde.  Freyja est étrangement nerveuse et sa main se serre légèrement autour de la poignée de son sac. Qui contient des vêtements de rechange comme demandé par son nouvel instructeur. Étrange requête qui faisait naitre en elle un harmonieux mélange d’angoisse et d’excitation. Pour la première fois elle allait vraiment se lâcher. Jusque là elle avait essayé de freiner un maximum sa nature de vampire. Par peur de faire des dégâts. Par peur de se laisser entrainer. Par peur de faire le dernier pas qui la séparerait définitivement de qu’elle avait un jour été. Mais aujourd’hui plus question de reculer.  Elle suit l’odeur du vampire pour se diriger dans le bâtiment à peine éclairé et se retrouve finalement dans une salle immense.. Elle aperçoit  le vampire au milieu de la salle et sa nervosité est à son comble. Elle prend la parole d’une voix hésitante pour débiter une banalité tout à fait inutile. Mais de cette façon elle parvient à rompre ce silence qu’elle n’a jamais supporté.

    -Merci, d’avoir accepté de …m’aider...

    Une remarque d’autant plus sotte qu’elle sait pertinemment qu’aucun vampire ne fait rien pour rien. Aucun service n’est gratuit. Mais il reste encore beaucoup de la fragile humaine en elle. Après tout cela ne fait même pas  un an qu’elle a été transformée. Freyja à tant apprendre. Et aujourd’hui semble être le jour parfait pour commencer.

    Et dehors le soleil à déjà commencer à se lever, l’enfermant ici pour la journée. Avec ou sans regret

    .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 148
● Avatar : Sebastian Stan
● Multi-compte(s) : Nothing
● Humeur : Qu'est ce que ça peut te faire ?
● Age du perso : Âgé de 466 ans dans le corps d'un jeune de 26 ans
● Ce que que tu es : Vampire
● Citation : « Il n'y a qu'un pas entre la folie et le génie, alors comment reconnaître le fou du savant ? C'est simple, enfermé les simplement, et le premier qui craque était le savant désormais devenu fou »

« Je me présente, Sylas Elliot Flamel, mais appelez moi simplement Gregory »
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: Le langage du corps [HOT] Feat. Freyja S. Ravenwood   Dim 18 Aoû - 23:32


    Le soleil commençait à percer le voile sombre de la nuit, laissant place à la vie du jour, des cœurs battant, du sang bouillonnant qui circulait à travers toute la ville, ce qui aurait de quoi exciter la soif des tout jeunes vampires rêvant de déguster quelques humains sous les rayons du jour, un rêve bien impossible, une chose qui est bien dommage pour nos chers amis buveur de sang. Mais loin de tout cette agitation diurne, notre cher ami Gregory se tenait dans l'ombre d'un immense hangar, cacher des rayons meurtriers du soleil. Son regard se perdant dans le vide du l'endroit, il revint bien vite à lui-même quand du bruit se fit entendre dans le hangar. La voilà enfin, une ravissante jeune femme, ou plutôt jeune morte, le terme conviendrait bien mieux. Une congénère, particulièrement jeune, ce qui amusait assez le vampire bien plus âgé. Elle ne savait ni gérer sa force, ni se battre... Et en ce qui concernait sa soif ? Elle avait sans doute peur, du moins, c'est la théorie qu'émit intérieurement le vampire, il avait finit par reconnaître les nouveaux nées de son espèce depuis le temps qu'il existait après tout. Il soupira légèrement en la voyant encore hésitante, sur le peu qu'il l'avait vu, elle manquait grandement d'expérience, mais son physique de rêve rattrapait bien ce manque qu'il comblerait rapidement sans doute. Dans tout les cas, il prendrait un malin plaisir à rattraper les lacunes de la charmantes jeune femmes lors des dix prochaines heures qui s'offrait à eux. Son regard et son sourire voulait tout dire, mais évidemment, le vampire commencerait en douceur, comme un gentleman, avant la pratique, il y avait de la théorie à aborder. Cela serait bref, c'était plus que clair dans l'esprit du vampire... Et ensuite alors ? Il aborderait les bases de la défense, car le vampire savait que si la jeune congénère voulait se faire une place plus haute que celle d'objet sexuelle, elle devait se montrer forte et farouche, et si ce serait le cas en cette belle journée, le vampire s'amuserait bien plus.

    Il plongea sa main dans la poche arrière de son pantalon, sortant un paquet de cigarette à moitié écraser ainsi qu'un briquet. Il attrapa une cigarette du bout des lèvres et l'alluma rapidement, aspirant une grande bouffée de ce produit nocif avant d'expirer lentement une épaisse fumée blanche avant de lancer à la demoiselle sur un ton neutre et assez sec, digne d'un vrai professeur particulièrement sévère sans être désagréable :


    « Avant toute chose, ne me remercie pas. Si tu remercie un vampire, tu lui laisses un moyen de te dominer. Chez les buveurs de sangs, remercier est une marque de faiblesse. Il n'y aura pas que la force physique qui compte comparer à ce que les autres peuvent pensées. Pèse chacune de tes paroles, chacun de tes gestes, chacune de tes mimiques avec un vampire, à tout moment. Car peut importe face à quel vampire tu te trouveras, ce sera un combat constant. Même face à moi. »

    Le vampire sourit doucement, espérant que la demoiselle face à lui est comprit chacune de ses paroles. Tirant une nouvelle fois sur sa clope, il était l'heure de lui montrer un exemple. Il n'allait pas que lui apprendre les bases du combat classiques, il pourrait aussi lui transmettre une partie de son savoir sur la domination d'autrui... Car après tout, même en étant minable sur ses compétences de combat, temps qu'elle dominait son adversaire, la victoire était toute proche, et elle pourrait obtenir tout ce qu'elle souhaitait. Et après d'avoir expirer une épaisse fumée blanche, il s'approcha à vitesse vampirique de la belle, se collant à elle, son regard s'assombrit par un plaisir sinistre, tirant une nouvelle fois sur sa cigarette, il fixa la belle un instant et tout en expirant la fumée, il dit :

    « Là, j'ai le dessus sur toi par la peur... Car au fond de toi, tu te bases beaucoup sur le mythe du vampire, et les légendes urbaines qui crée la peur chez autrui. Et tu es comme paralyser, ou tu perds de la force, donc la victoire serait assurer pour moi. Mais il y a d'autre type de domination, l'excitation, le désir, la colère, le désespoir. Mais évidemment, pouvoir gérer et dominer une autre créature surnaturelle en colère demande plus d'expérience que de jouer avec la peur. Évidemment, ça n'est que la théorie d'une méthode trop rarement employer par les nouveaux nées d'aujourd'hui, ou même certains plus âgé ne connaissent pas cette façon de combattre par la domination. Sinon, pour de ce qui t’intéresse, le combat au contact, ou physique, enfin, appelle le comme tu veux. Cela repose sur le fait de te lâcher complètement. Je sais que ce n'est pas facile, mais dis toi, tu fais partie désormais des immortels, tu es capable de prodigue, d'une souplesse et d'une force quasi infinie. Il faut que tu te libère des barrières psychique humaine et que tu te libères, et ça vient naturellement, c'est dans l'instinct, nous sommes des chasseurs, le combat, la traque, c'est en nous, c'est le cadeau de notre seconde vie, d'être les chasseurs et plus les proies sans défenses. »

    Cette fois, toute la théorie était désormais exposé à la jeune femme, c'était donc à elle d'assimiler au plus vite ce que venait de dire le vampire car maintenant, il ne retiendrait pas ses coups, du moins ce qu'il allait lui faire croire. Sourire aux lèvres, il l'attrapa et la propulsa sur une colonne au niveau du plafond et la rejoint ensuite rapidement un peu plus loin. Une nouvelle cigarette entre les lèvres, il lui fit signe de venir lui porter le premier coup tout en souriant amuser par la situation, est ce que la jeune vampire y arriverait ? Il l'ignorait et voulait savoir, lui laissant en plus l'honneur de porter le premier coup... Cela arrivait rarement, il fallait qu'elle en profite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le langage du corps [HOT] Feat. Freyja S. Ravenwood   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le langage du corps [HOT] Feat. Freyja S. Ravenwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» C'est le son de l'été Olé Ola Olé! Feat Freyja.
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» La lune s’attardait sur leurs corps endormis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ La périphérie :: [ La zone industrielle ]-