AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Morning Glory - Cloud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 23
● Avatar : Kaya Scodelario
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : -
● Age du perso : 19
● Ce que que tu es : Lycan
● Citation : Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu _ Kurt Cobain.


MessageSujet: Morning Glory - Cloud   Jeu 1 Aoû - 22:53





Morning glory




Ces règles stupides d’autorisation pour les portails. Suicidaires. Jude fait un tour d’horizon, dépitée. Des arbres, des arbres, et des arbres, tous les mêmes, partout. Un portail, seulement faudrait-il le trouver. Ca peut en faire des kilomètres en une nuit, un loup. Maudissant les fondements de l’éducation, Jude se décide, droit devant, cela mènera bien quelque part. Sans blague, sauf que si droit devant ne mène pas à un portail, elle pourra toujours maudire dans son coin, mais plus hors des murs de Black Moon.

Puis pour remettre une couche sur ses réjouissances matinales, l’aube est glaciale, et elle marche pieds nus dans la boue. D’ailleurs il n’y a pas que ses pieds qui sont nus. Glorieux. Elle déteste se retrouver nue au milieu de nulle part. C’est un tant soit peu embarrassant. Quoi qu’il vaille mieux se retrouver au milieu de nulle part en fait, réflexion faite.

Jude accélère le pas, elle ne doit certainement pas être la seule louve en vadrouille dans la forêt un lendemain de pleine lune. Et elle préférerait tomber sur un jean et un T-Shirt avant un Lycan mal réveillé. C’est quand même le plan galère, pense-t-elle. Elle ne va tout de même pas rentrer à Black Moon ainsi. Elle imagine déjà la tête des élèves. Et des profs. Bref.

Comme si le ciel lui faisait un cadeau, elle voit un petit tas de vêtements posé dans le creux d’un arbre. Elle s’approche. Offrande divine, elle y avait presque cru. La bonne blague. Des fringues d’homme au moins deux fois trop grandes pour elle. C’est la pleine lune pour tout le monde pense-t-elle, et le loup à qui appartiennent ces vêtement est bien plus malin qu’elle, il a prévu le coup, lui. Elle y penserait la prochaine fois. Sans plus réfléchir, elle enfile le tout. Premier arrivé premier servis, désolée mon beau.

Maintenant, il valait mieux s’éclipser vite fais. La prochaine fois, il cacherait ses fringues mieux que cela, que ça lui serve de leçon. Un sourire en coin se dessina sur son visage, satisfaite de son excuse. Les remords pour une autre fois.  


©C.Jacks'Lamiche

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Ven 2 Aoû - 13:31






Un ciel bleu d'un lendemain de lune dont la morsure avait rendu l'animal fou, fou de rage... Traqué, il avait tenté de fuir mais en vain. Comment était-il arrivé là ? Les souvenirs étaient assez flou, la violence de la nuit avait emporté une partie des souvenirs de la nuit, il se vengerait quoi qu'il arrive. Il ne s'inclinerait jamais, il était un mâle puissant et sauvage ; s'il n'était pas sans faille, il avait toujours réussit à s'en sortir. S'il avait beaucoup perdu par les épreuves, il apprenait des expériences de la vie, il avait appris de ses erreurs et s'il était en colère contre lui-même ce n'était rien d'autre que sa déception envers le monde. Nu dans l'herbe fraiche, il se relevait doucement, encore étourdi du gout divin du sang. Il marchait à pas lents, quelques ecchymoses sur le torse d'une lutte acharnée, sa nudité ne le dérangeait pas, il n'était pas une personne pudique ; Cloud songeait que tous les loups avaient une notion de pudeur un peu différente du reste du monde. Il faisait juste froid, un peu trop froid. Les branches font mal sous ses pieds, la boue est glaciale alors que le soleil timide de l'aube tentait de réchauffer sa peau au travers des feuillages.

C'est alors qu'il l'aperçue. Jolie minette à moitié dénudée ; l'air ravie de son butin. L'homme croisait les bras devant son torse alors qu'elle enfilait ses vêtements avec un petit sourire enfantin et satisfait de sa trouvaille du jour. Il s'approchait d'elle alors qu'elle finissait d'enfiler le tee-shirt qui lui appartenait, beaucoup trop grand pour elle, tout comme ce jeans qui menaçait de tomber sur ses genoux au premier pas. Même si elle tentait de fuir, probablement tomberait-elle lamentablement en se prenant les pieds dans des Rangers démesurés pour des pieds aussi délicats que les siens. « Soit mignonne et rend moi mes affaires. » Lui-même un peu surpris du ton bisé de sa voix abimée par les hurlements à la mort de la bête qui ne s'était tut de la nuit. Elle se retourne enfin, son petit visage d'adolescente, il avait repéré son odeur depuis quelques mètres, d'habitude il dépistait les gens beaucoup plus vite mais les lendemains de pleine lune ses sens étaient pour le moins, engourdis. Il était bien plus gros qu'elle, grand et nu de toute évidence. Il n'avait rien d'une figure rassurante, particulièrement sale de terre et de transpiration ainsi que du sang séché sur le torse et à la commissure des lèvres, pourtant elle ne semblait pas tant que cela effrayée bien que pas forcement rassurée. Puisqu'elle ne bougeait pas, il finissait par l'attraper par le col du tee-shirt pour l'attirer sauvagement contre lui avec un léger sourire en coin à l'allure peu rassurant « Qu'est­-ce que tu n'as pas compris dans ce que je viens de dire ? Faut-il que je me montre très aimable ? » Douce ironie, autant dire que l'homme n'était pas très patient avec ses semblables et même si l'odeur qu'il dégageait avait tout à fait une ressemblance avec un Alpha ; il était loin de l'être, loin d'être ce loup protecteur et du genre à prendre des pincettes avec le louveteaux, il les haïssait parce qu'ils avaient volé sa vie... Il était Alpha de lui-même, un esprit libre, un esprit torturé... Parce que le monde était laid.

Plongeant son magnifique regard azuré dans celui tout aussi clair de la jeune femme, elle ne manquait pas de cran pour une jeune louve. Mais Cloud ne désirait que récupérer ses affaires, rentrer chez lui, se doucher, manger une assiette gigantesque de nouilles avant d'aller dormir et oublier la violence en s'abandonnant aux rêves lointain d'une vie brisée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 23
● Avatar : Kaya Scodelario
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : -
● Age du perso : 19
● Ce que que tu es : Lycan
● Citation : Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu _ Kurt Cobain.


MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Ven 2 Aoû - 21:58





Morning glory




Rares avaient été les pleines lunes passées hors de l’enceinte de Black Moon, et si sur le moment l’idée paraissait alléchante, à présent c’était nettement moins glamour. La réalité est toujours moins rose que l’idée que l’on s’en fait.

A peine sent-elle sa présence que déjà il réclame ses biens. Aucun temps de battement, pas le temps de fuir. Prise sur le fait, elle se mord la langue. Lentement, elle se retourne pour voire à qui elle a affaire. Erreur. S’il réclame les vêtements, évidemment qu’il n’en porte pas. Ne sachant où se mettre, elle le fixe droit dans les yeux. Des yeux trop clairs pour un regard si sombre à travers lequel roule déjà  sa tête dans la boue. Elle en a froid dans le dos. Son esprit fuse à la recherche d’un moyen de se tirer de cette situation cocasse, absolument non décidée au striptease. N’osant aventurer son regard, l’évidence ne lui échappe pas pour la cause. Il est terrifiant. Sa musculature et ses airs meurtriers ne mentent pas sur son âge et sa force. Le sang maculant son visage offre à Jude et son esprit débordant de quoi passer quelques nuits blanches. Elle n’ose imaginer le nombre de victime à son actif. L’effroi la cloue sur place. Elle ne boug un pouce ni ouvre la bouche. Bien qu’elle lui proposerait volontier de rentrer chez lui à poiles et à pattes - ce qu’elle ferait si elle était capable de se transformer sur commande -, elle préfére s’abstenir. Autant éviter de défier le diable.

Soudain il s’avance et la saisit brutalement. Son sang ne fait qu’un tour. Mais à la peur se mêle une indescriptible  fascination face à cette force et cette puissance. Et de cette éternelle voix rauque il lui glisse : «Qu'est-ce que tu n'as pas compris dans ce que je viens de dire ? Faut-il que je me montre très aimable ?»
Jude tremble. Gainant son esprit, interdisant l’imagination. Elle doit se défaire de lui. Dans les deux sens du terme. Elle doit rompre ce contact qui la met hors d’elle, et qui plus est, elle doit bouger de là et lui fausser compagnie. Deux tâches ardues pour une gamine face à un lycan si imposant.

Soutenant impertinemment son regard, elle le repousse calmement, et fait un pas en arrière, abandonnant les chaussures sur place. Et tout aussi calmement pour ne pas trahir ses intentions, elle détache le pantalon qui lui tombe sur les chevilles. Sans plus réfléchir ni réclamer son dû, elle fait volteface s’enfonce dans la forêt, courant plus vite, elle en est persuadée, qu’elle n’a jamais couru. Planant presque. Le T-shirt lui tombe sur les genoux et fait office de robe. Elle ne regrette rien à son deal, car les chaussures et le pantalon l’auraient gênée dans sa course, et en bonus, ils occuperaient l’homme le temps que celle-ci disparaisse. Pieds nus, fine et légère, elle se faufile silencieusement entre les arbres et s’enfonce dans la végétation, ignorant toujours où cela la mènera.   


©C.Jacks'Lamiche



Dernière édition par Jude E. Ainsworth le Sam 3 Aoû - 22:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Sam 3 Aoû - 13:22







Si petite chose, elle avait l'air presque trop fragile pour ce monde de brutes, mais ce n'était pas son problème à lui. Pourquoi devrait-il s'intéressé à elle puisque personne ne l'intéressait à lui si ce n'était pour le pourchasser ou exploiter sa force animale ? Non, il préférait bien être égoïste, de ne penser qu'à lui. Rejeter cette petite chose délicate qui avait volé ses vêtements avec un sourire satisfait comme si cela avait suffi d'embellir une mâtiné. Depuis combien de temps n'avait-il pas sourit de la sorte ? Qu'importe... Il voulait juste ses affaires et s'en aller. Il sentait sa peur, mais elle n'était pas louve craintive, elle savait juste où était sa place. Il la relâchait doucement ne quittant pas la jeune femme du regard elle lui rendait l'étage inferieur de sa tenue avant de prendre la fuite. Cela aurait pu être un bon partage si toutes les affaires n'étaient pas justes à lui. Alors qu'elle s'éloignait il lui lançait sans courir après « Quand tu auras retrouvé tes vêtements tu me le rendra. » A vrai dire, il se fichait pas mal de ce vieux tee-shirt, c'était plutôt son égoïsme qui parlait. L'idée d'offrir quelque chose à quelqu'un, surtout à un lycan...Ça le rendait presque malade. Levant les yeux au ciel, comme si elle viendrait lui rendre ce tee-shirt alors qu'elle s'était apprêtée à tout lui prendre... Il soupirait puis s'habillait tranquillement. Sa main dans le creux de l'arbre tirait une boite de biscuit, il fallait dire que ce genre d'activité sa creuse et même s'il avait dévoré une personne cette nuit là et qu'il avait bien l'intention de se faire une bonne assiette en rentrant, Cloud était un véritable estomac sur pattes. Il prévoyait tout parce qu'on le lui avait appris ainsi. Son père lui avait enseigné d'anticiper les crises d'après lune ; assez nostalgique à cette pensée, la tristesse dans le regard il se dirigeait vers la source qui n'était plus très loin.

Agenouillé au bord de l'eau, il posait la boite à moitié entamée sur un rocher avant de plonger ses mains dans l'eau glacée et d'aspergé son visage sali par la haine. Mais il n'en suffirait jamais pour purifier ce qu'il était devenu. Entre ses mains il réunissait de l'eau pour s'abreuver, frissonnant sous la froideur des gouttes qui venaient glisser le long de son cou puis de son torse dénudé. C'est alors qu'il sentait l'odeur de la jeune femme, mélangé à la sienne par ce vêtement qu'elle portait. Sans quitter son reflet brisé du regard, il l'interrogeait « Tu as retrouvé tes vêtements ou tu es venue me voler quelque chose d'autre ? » Se fixant, il songeait que de toute façon, il n'y avait plus grand-chose à lui voler en ce monde... C'était probablement la faim et la soif qui l'avait attiré jusqu'ici... Lentement il se retourne et saisit le paquet de gâteaux pour le fermer sans l'observer puis le lance en direction de la plus jeune « Maintenant, casses-toi. » ordonnait-il dans le fond peu menaçant, disons qu'il savait faire mieux. Se tournant à nouveau vers son reflet tout en espérant qu'elle serait intelligente pour ne pas lui casser les pieds plus longtemps, il se penchait au dessus de l'eau pour laisser tremper sa chevelure sale de terre avant de les jeter en arrière, crispant ses muscles sous la vivacité de l'eau dans son dos, fermant lentement les yeux. La nature était si calme et il espérait à cet instant trouvé lui aussi la paix, mais ce miracle n'avait jamais eu lieu et ne se produirait certainement jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 23
● Avatar : Kaya Scodelario
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : -
● Age du perso : 19
● Ce que que tu es : Lycan
● Citation : Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu _ Kurt Cobain.


MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Sam 3 Aoû - 22:01





Morning glory




A son ton blasé, il se fiche pas mal du T-shirt. Et Jude, qui fuyait comme une voleuse, ralentit le pas pour finalement se stopper totalement lorsqu’elle comprend qu’il ne la suivra pas. Hors de sa vue. Elle avait préféré fuir plutôt que de lui demander s’il ne voulait pas lui laisser le T-shit. Jamais elle ne demande de faveur, elle en est incapable. Elle a bien trop de fierté, d’amour propre. Alors demander un prêt à un parfait inconnu qui semble juste tout destiné à se jeter sur vous, simplement impensable. Le lui ramener, voilà bien un détail qui ne lui a pas même effleuré l’esprit. Elle peut toujours disparaître maintenant et ne jamais le lui ramener, ne jamais croiser son chemin à nouveau. Pourtant quelque chose la retient, et ce n’était pas que cette odeur de biscuit qui la prend aux narines.

Tiraillée entre l’idée de retourner vers cet homme étrange et celle de chercher un portail pour retourner sur Black Moon, Jude fait finalement taire sa conscience. Au point où elle en est, de toute façon, qu’est-ce que ça change ? Les embrouilles, ce ne seront ni les premières ni les dernières, et elle y survivra comme elle l’a toujours fais.  Avec ou sans Skye. Elle efface une sombre image de son esprit et suit l’homme.

Un lac. Il est là, agenouillé, toilettant son abominable mine de lendemain de veille. Et sentant sa présence « Tu as retrouvé tes vêtements ou tu es venue me voler quelque chose d'autre ? » Elle baisse les yeux sur le T-shirt et croise les bras autour de sa taille, décidée à garder son bien. Aucune des deux propositions. Exaspéré il lui balance un paquet de biscuit et lui ordonne de bouger de là, avant de retourner à sa mission de rafraichissement. Elle ferait bien de même, l’idée est plutôt tentante, mais moins que le paquet de biscuit dont l’odeur lui titillait l’odorat depuis un bon moment déjà. Elle en extirpe un biscuit et le dévore, mais demeure immobile. Son cœur bat, elle ne dit rien. Elle a peur, mais elle reste là. Elle est intriguée. Pas une émotion n’émerge de son visage, surtout pas la peur. Elle reste impassible, comme elle l’a toujours été. Elle l’observe. Des secondes passent. Des minutes. Une étrange tension s’installe, et elle le sent, il va bientôt exploser. Alors subitement elle se risque « Je ne dois pas être la première femme à te voler un T-shirt. » Effrontée, froide, placide. Elle ne cesse de le fixer, elle redoute sa réaction. Elle n’a pas peur, mais il l’impressionne. Il semble imprévisible et capable de tout. Elle a juste l’impression de n’être qu’une mouche face à lui, minuscule, faible et fragile. Un vulgaire insecte qu’il écraserait du petit doigt. L’adrénaline, appelle-t-on cela.
  


©C.Jacks'Lamiche

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Lun 5 Aoû - 10:39








Elle ne disait rien, il l'entendait saisir le paquet de gâteau et entendait le bruit des biscuits qui craquaient sous ses dents. Il aurait presque sourit tellement celle-ci était prévisible. Mais elle ne partait pas ? Lui fallait-elle son eau désormais ? C'était étrange cette ressemblance avec cette célèbre fable de Lafontaine qui s'intitulait le loup et l'agneau. Une fois de plus, il endossait le rôle du monstre égoïste et sanguinaire. Cependant il ne dit rien, faisant ce brin de toilette avant d'affronter la jungle urbaine, il aurait même bien fait un petit somme là, mais avec cette visiteuse il n'avait guère envie de se reposer. Le silence est de rigueur, il s'abreuvait encore, chassant le gout du sang de ses lèvres, il sentait sa présence et s'il restait particulièrement calme, s'il tolérait sa présence c'était juste parce que les lendemains de lune étaient toujours difficiles pour lui, comme pour tous les autres. Il avait passé la nuit à se battre, il était épuisé bien qu'il n'en montrait pas grand-chose. Si on le connaissait, on verrait tout de suite la différence avec le Cloud habituel et en forme, mais personne ne le connaissait et il restait impressionnant, surtout pour une jeune louve comme cette inconnue. Mais il était vrai que sa présence le dérangeait, il lui avait ordonné de partir et elle se montrait particulièrement désobéissante. Comme une envie de la noyer dans cette source glacée. Alors, lorsqu'il eut fini de se débarbouillé et que son visage prit à nouveau des traits humains, il avait l'air tout à coup moins redoutable. Juste un type fort, charismatique et viril avec ce regard azuré qui laissait supposer bien des souffrances et une haine démesurée. Les yeux de Cloud avaient toujours été bien trop expressifs à son gout...

C'est à cet instant qu'elle brisait le silence. Doucement il relevait le regard pour observer l'isolante, elle n'avait pas peur et cela lui plaisait dans le fond, il avait l'impression de se voir à l'aube de sa vie de loup téméraire qui défiait son père juste dans l'espoir d'un jour le rendre fier. Pourtant, même après l'avoir soumis, cela ne fut jamais suffisant... Cela appartenait au passé. Alors il la fixait à son tour avant de lui répondre « Tu te considères comme une femme, fillette ? » Non il ne répondrait pas à cette question, si elle voulait s'informer sur sa vie sexuelle, elle s'était vraisemblablement trompé d'adresse. Il n'était pas du genre à étaler ses exploits sexuels sur la place publique, il prenait son pied avec qui lui chantait et se fichait du reste. Seul son plaisir comptait, dans ses moments là il oubliait presque l'injustice de ce monde. Lové dans les bras brulants d'une femme, il n'avait qu'à fermer les yeux et savourer leur odeur pour avoir enfin cette sensation d'apercevoir le paradis. Mais ce bien être n'était jamais qu'une chose passagère... Et puisqu'il ne faisait pas dans les sentiments, bien souvent cela ne s'arrêtait qu'à une nuit torride et le sommeil profond d'un corps satisfait. Lentement il se relève et lui fait face, penchant doucement la tête avant de bondit de l'autre coté de la source pour la rejoindre. Mais contre toute attente, il posait un genou à terre, tête baissée, il avait fermé les yeux sous la douleur de ce tendon qui n'avait pas apprécié recevoir son poids après cette nuit de torture. Soupirant faiblement, il se redressait malgré la douleur, parce que ça ne comptait pas... Il dévisageait la jeune femme à nouveau, la défiant du regard de faire le moindre commentaire sur cet instant de faiblesse ; il n'était pas infaillible, mais il restait toujours fier. Cela, il l'avait toujours fait et toute sa vie. « Faut-il vraiment que je me fâche ? Va-t'en. Il n'y a plus rien à prendre ou alors dis moi ce que tu veux, mais réfléchis bien... » La patience n'était pas l'un des traits de caractère de Cloud... Il espérait bien être seul d'ici peu, il espérait bien qu'elle partirait docilement parce que ce serait le plus sage à faire...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 23
● Avatar : Kaya Scodelario
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : -
● Age du perso : 19
● Ce que que tu es : Lycan
● Citation : Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu _ Kurt Cobain.


MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Sam 10 Aoû - 22:38





Morning glory




Comme si Jude nageait en plein rêve, enfant gourmand qui s’agrippe et repousse sans cesse le moment de décrocher, de retourner à la réalité. Une réalité fade au gout de trop peu. Jamais elle n’avait pu s’en satisfaire. Et si cette récente découverte de ses origines éclairait la raison pour laquelle elle trouvait la vie humaine sans interêt, Black Moon se trouvait être aussi lassant qu’une vie banale. Presque.

Elle resta de marbre face à son attaque. Elle était consciente de son jeune âge, et c’était d’ailleurs pour cela qu’elle l’admirait. Qu’il soit antipathique, aigri et terrifiant, cet homme n’en restait pas moins la carte de la puissance, la voie de la connaissance. Elle pouvait prôner son indépendance jusqu’à sa mort si elle le voulait, mais elle mourrait en Louvette ratée, et cela elle en était consciente. La liberté n’est pas un bien acquis, elle se gagne et se conserve. Si se soumettre à un chef n’était pas envisageable, elle devait devenir aussi puissante qu’un alfa pour pouvoir prétendre à son autonomie. Elle pouvait vomir tant qu’elle voulait l’idée de la meute, on n’arrive à rien sans rien, il lui faudrait faire des sacrifices. Cet homme devant elle, était un cadeau de la providence, et il était hors de question de l’abandonner. Qu’il veuille d’elle ou non, au fond cela ne changerait rien, il serait bien obligé de faire avec.

« Je cherches une Baby Sitter. » répondit-elle ironiquement. Mais son ton était si grave que s’il n’avait pas un minimum d’autodérision, il risquait de la prendre au sérieux.

Trêve de plaisanterie, il n’avait pas franchement la tête du gars qui a envie de rigoler, et il valait mieux ne pas trop le chercher non plus. Autant aller droit au but… Pourtant, elle ne pouvait avouer la raison qui l’empêchait de partir. Elle cherchait comme elle pouvait à gagner du temps, naïve à souhait.

«Fâche toi, fais toi plaisir. Mais n’espères pas me voire partir de sitôt.»
Trancha-t-elle finalement. Elle ne redoutait pas sa colère tant qu’elle restait verbale, mais elle tremblait à l’idée de l’impact de la colère sur ses actes. Était-il capable de lui faire du mal ? Si elle en doutait et semblait on ne peut plus sûre d’elle, une petite voix la mettait néanmoins sur ses gardes.
  


©C.Jacks'Lamiche

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Dim 11 Aoû - 19:33









Un baby Sitter, Cloud arquait un sourcil face à cette demande, bien sur qu'elle se payait sa tronche, mais il avait cette étrange sensation qu'elle ne mentait pas tout à fait. Soupirant faiblement, cette fille était tout simplement détestable. Et sur tous les loups qu'il pouvait y avoir dans cette forêt, c'était lui qu'elle avait décidé d'emmerder. A croire qu'il attirait les gens étranges comme le miel attirait les abeilles. Pourquoi est-ce qu'on ne lui foutait tout simplement pas la paix ? C'est alors qu'elle l'invitait à la frapper. Etait-elle vraiment sérieuse ? Levant les yeux au ciel, voila l'image de la grosse brute qui ressortait, bon c'était ce qu'il était en fait, mais quand même... Soupirant une seconde fois il s'approchait d'elle pour la saisit par le col du tee-shirt dont il lui avait gracieusement fait don. Plongeant son regard azuré de la jeune femme alors qu'il la soulevait du sol avec une facilité insultante pour la jeune femme. « Je vois clair dans ton petit jeu. Tu n'es pas la première à me coller pour devenir une sorte d'apprentie ou une connerie de ce genre, tu changeras d'avis aussi rapidement qu'eux. Je ne veux de personne c'est clair ? Je n'ai rien à t'apprendre. Va donc dans une meute et me fais pas chier avec tes conneries. » Puis il la reposait à terre sans la brusquer, son regard ne s'abaissait cependant pas, la fixant avec cette détermination, il ne fallait jamais trop titiller sa patience car le coup était rapidement partie sans qu'on ne se rend compte de rien. Elle avait un caractère bien trempé d'humaine, mais il sentait sa louve perturbée, quelque peu perdue. Alors c'était ça ? On crée des loups pour ne pas s'en occuper ? Pathétique... Comment ce genre de choses peuvent être possible. Enfin quand votre propre père tue votre fiancée pour vous donner une gloire dont vous n'avez que faire, plus rien ne pouvait surprendre.

Doucement sa main glissait dans son cou comme une caresse ; l'air un peu plus tendre avant de lui dire d'un ton assez sec « Tu es désorienté. Tu devrais suivre mon conseil. » C'est à cet instant qu'il décidait de lui coller une gifle dont elle se souviendrait probablement encore longtemps, la faisant tomber dans la source, il l'observait se relever. Il espérait bien que cet affront en suffirait pour la faire partir cette fois ci. Non il n'avait rien à lui apprendre, il était lui-même en conflit avec le monde entier. Il doutait qu'elle a envie de finir aussi grincheuse et seule que lui... Qui le voudrait ? Il l'avait choisi parce que la vie l'avait blessé, mais personne ne devait faire ce choix juste pour le suivre. Devenir solitaire c'était renoncer aux autres. Pourquoi voudrait-elle cela ? Elle était jeune et vide d'expérience ; elle cherchait juste sa place et celle-ci n'était probablement pas à ses cotés. Pour personne d'ailleurs... Il l'avait aidé à faire ce bon choix, mais elle était libre de choisir, mais elle devra se trouver un autre mâle dominant pour la protéger car il ne saurait jamais l'être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 23
● Avatar : Kaya Scodelario
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : -
● Age du perso : 19
● Ce que que tu es : Lycan
● Citation : Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu _ Kurt Cobain.


MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Dim 11 Aoû - 20:25





Morning glory




« Je vois clair dans ton petit jeu. Tu n'es pas la première à me coller pour devenir une sorte d'apprentie ou une connerie de ce genre, tu changeras d'avis aussi rapidement qu'eux. Je ne veux de personne c'est clair ? Je n'ai rien à t'apprendre. Va donc dans une meute et me fais pas chier avec tes conneries. »

Voilà pourquoi elle ne voulait pas l’énoncer tout haut, car cela sonnait vraiment pathétique. Mais à ses yeux, c’était loin d’être une connerie. Elle prenait cela très au sérieux, même si au fond, cela ne l’enchantait pas non plus. Cela lui en coutait d’avoir besoin de quelqu’un, et il ne semblait pas le remarquer. Il la tenait fermement par le col du T-shirt, l’étranglant, si bien qu’elle ne pouvait pas parler. Elle était trop faible pour rivaliser, mais sa violence éveillait en elle une colère absurde. Autant l’avouer, elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même sur ce point, elle l'avait cherché, il l'avait prévenue.

La caresse sur son cou semblait étrangement trop douce pour la situation. Jude serrait les dents, et le fixait dans les yeux, appréhension dans le regard. Puis il la gifla, si fort qu’elle en perdit l’équilibre et tomba dans l’eau glacée de la source. Sa joue lui brulait, elle fulminait. Elle se releva presqu’aussi instantanément. Essuyant le coup sur sa joue. Il avait frappé si fort qu’elle crachait du sang. Pourtant c’était bien le cadet de ses soucis.

« Tu espères quoi ? Me faire peur ? Tu crois que je vais te fuir juste parce que tu m’as montré que tu es capable de me tuer ?» Hurla-t-elle quand elle fut relevée. «J’ais pas envie de toi plus que tu n’as envie de moi! Pars maintenant, toi, vas-y! Mais le jour où j’aurais ta force, car ce jour viendra c’est certain, je n’aurai pas oublié cette journée, crois-moi ! » Explosa-t-elle alors. La rage brulait dans ses yeux. Cette rage qui avait ce don d’effacer la réalité autours d’elle, d’engloutir ses peurs. Rage qui pouvait lui faire faire n’importe quoi en n’importe quelle circonstance.

Elle était trempée jusqu’à l’os. Ses cheveux, le t-shirt. Elle était frigorifiée, mais s’en rendait à peine compte. Du sang continuait de couler à la commissure de ses lèvres, tachant le T-shirt et l’eau trouble à ses pieds. Le froid additionné à ce lendemain de pleine lune, consumait son énergie à une vitesse folle. Mais cette colère lui faisait l’effet d’un dopant. Elle sentait qu’elle perdait le dessus sur ses émotions, elle devait se calmer, elle n’avait pas la force nécessaire à se transformer à nouveau. Mais ses yeux tournaient doucement à l'orangé.


©C.Jacks'Lamiche

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   Lun 12 Aoû - 22:47








Elle se relevait avez peine, il sentait qu'il y avait été un peu fort tout de même, ce n'était qu'une gamine... Au fond, il s'en voulait parce qu'il n'était pas aussi monstrueux qu'il le prétendait, du moins pour le peu d'humanité qui lui restait en son coeur. L'observant cracher du sang, il se rendait compte d'avoir vraiment eu la main lourde, déglutissant doucement, il aurait bien pu lui arracher la tête en un coup de poing, heureusement qu'il s'était limité à la gifle. C'est alors qu'elle se mit à hurler avec toute la rage animale. Passant doucement sa langue sur ses lèvres, il s'approchait d'elle à nouveau. Elle mentait si mal ; mais c'était plus fort que tout entre loups que de vouloir garder la tête haute. L'esprit vif et rebelle. Elle avait froid, il fallait dire que la source n'était pas très chaude surtout le matin et que mieux valait avoir une couverture avant de s'y baigner. S'il partait maintenant, elle tournait dans le foret et ses muscles se tétaniseraient, elle ferait probablement une hypothermie sur le sol glacé et crèverait dans cette forêt. En quoi était-ce son problème ? Pourtant, le loup qu'il était n'arrivait pas à se résoudre de la laisser crever là, même s'il était un loup solitaire il n'était pas un tueur d'autres de son espèce. « Je t'attendrais alors, pourvu que tu ne sois pas décevante. » Bien sur qu'il aurait pu se moquer d'elle, mais il avait préféré mentir. Mais elle devait l'avoir senti qu'il mentait, il mentait parce qu'il ne serait plus là lorsqu'elle voudra revenir. Esquivant un léger sourire, il levait les yeux au ciel pour apercevoir l'envol d'un oiseau avant de reporte son attention sur elle.

« Allé, en attendant, calme toi donc, tu gaspilles le peu d'énergie qu'il te reste et tu peux te brosser pour que je te porte jusqu'en ville. » Déclarait-il alors. Il avait aimé cette flamme au fond de son regard et il l'autorisait donc par ces mots à le suivre si elle ne connaissait pas la route pour rentrer. Une décision qui lui coutait, mais il n'avait pas l'intention de la laisser là de toute façon sauf si évidement elle prétendait pouvoir retrouver sa route seule sans quoi il la laisserait derrière lui sans le moindre regret. Il lui tendait alors la main pour l'aider à sortir de l'eau, il espérait seulement qu'elle avait compris la leçon et qu'elle lui foutrait la paix parce qu'il acceptait de l'escorter en ville parce qu'il l'avait blessé ; cela n'engageait à rien. C'était juste parce que le monstre avait une conscience. « Pourquoi tu te méfies ? Si je voulais te tuer, je l'aurais déjà fait. » Il se passerait bien de jouer le baby Sitter, il avait été un peu trop irritable et il regrettait quelque peu de l'avoir frappé. Les mots suffisaient en général pour dissuader les gens ; il revenait d'une nuit effroyable et n'avait pas été très patient. Mais jamais il n'admettrait regretter, elle l'avait cherché de toute façon. Soupirant faiblement, il laissait sa main retomber le long de son corps avant de lui tourner le dos. Qu'elle fasse ce qu'elle voulait après tout... Ce n'était plus son problème, il ne pouvait pas la forcer à lui obéir pour ce genre de choses.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morning Glory - Cloud   

Revenir en haut Aller en bas
 

Morning Glory - Cloud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki]
» Baptême de Wild Cloud
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» People's Glory
» Good Morning England - Demande de partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ La périphérie :: [ La forêt ]-