AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 187
● Humeur : Massacrante.
● Age du perso : Ca ne se demande pas, voyons.
● Ce que que tu es : Le directeur de Black Moon.
● Citation : « Le livre de la vie est le livre suprême. Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix ; Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois. Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même ; On voudrait revenir à la page où l'on aime. Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts. »


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Sam 27 Juil - 3:50





Promenons-nous dans les bois ...



Extrait du discourt du maire de Vancouver du 5 septembre 2013

« Chers concitoyens, je suis ici pour vous parler d'un drame terrible qui frappe une nouvelle fois notre ville. Il y a une semaine de cela, cinq étudiants allemands en vacance dans notre chère province ont disparu lors d'une randonnée dans la forêt qui borde notre ville. Des recherches ont été faites, mais les secours n'ont rien trouvé. Ce n'est pas la première fois que des évènements de ce genre se déroulent chez nous, tout le monde se rappelle encore surement de la disparition d'une famille entière l'an passé. Cela ne peut plus durer ! Je refuse qu'une nouvelle fois nous ne soyons tous responsables de la mort de ces jeunes gens ! Une expédition partira demain matin à six heures pour la forêt, nous les retrouverons ! Que les volontaires se joignent à nous [...] »



Extrait de la lettre envoyée par le directeur de Black Moon

« Résidents de Black Moon, j'ai le plaisir de vous informer d'une sortie facultative organisée par l'école pour le 6 septembre 2013. Il s'agit d'une sortie dans la forêt aux alentours de Vancouver, visant à vous entrainer à vous perfectionner à la traque et à la survie en milieu hostile. Cinq humains ont disparus dans cette forêt la semaine passée, vous serez envoyé sur place afin de retrouver et aider ces victimes s'ils sont encore en vie, mais surtout pour arrêter le criminel. Nous ne savons rien de sa nature, seulement qu'il s'agit d'un être surnaturel. Nous comptons sur vous et vos capacités pour arrêter cet être dangereux qui menace notre secret. Il en va de notre sécurité à tous, vous êtes donc tous concernés [...] »


---------------------


Chers BackMooniens, vous l'avez compris il s'agit d'un topic commun dans lequel chacun de vous a le droit de poster et de participer, il faut tout de même que vous preniez la peine de lire les posts précédant pour ne pas brouiller l'histoire. Il s'agit d'un rp court afin que l'histoire puisse avancer, les posts devront donc compter entre 300 et 500 mots. Votre participation n'est pas obligatoire, mais proposer pour faciliter votre intégration. Si vous avez encore un doute, n'hésitez pas à MP le staff pour poser votre question.

Amicalement, le staff de BMC



©C.Jacks'Lamiche


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 97
● Avatar : Megan Fox
● Multi-compte(s) : Un Bichon
● Humeur : <3
● Age du perso : 24 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : U.c
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Lun 29 Juil - 17:23


Promenons nous dans les  bois...

On avait tous reçu cette lettre, cette lettre qui nous disait que des humains avaient disparu dans la forêt aux alentours de Vancouver et on était tous invités à aller à leur recherche. Bien sur rien n'était obligatoire, mais étant un professeur de cette école et voulant montrer l'exemple à mes élèves je décida d'y aller. Je m'étais vêtu d'un jean et d'un simple t-shirt car je savais qu'il faisait lourd dans la forêt et décida enfin d'y aller. Je vis quelques élèves en route par petit groupe et qui se dirigeaient vers la forêt, je resta de mon côté car tous avaient un don ici et ils avaient donc plus de chance de retrouver les corps que moi. Je marchais en regardant autour de moi, je faisais quelques sourire et des signes de mains aux élèves que je croisais, bien sur on était pas les seul à chercher, il y avait pas mal de gens, dont des citoyens que je ne connaissais pas et que je n'avais jamais vu ne pouvant sortir de cette école que des rares fois je n'avais pas beaucoup d'amis en dehors de cette école.

Je marchais en regardant autour de moi pour ne laisser échapper aucun détail, je faisais attention aux pierres et aux bâtons qui traînaient sur le sol pour éviter de glisser, j'évitais aussi de m’égratigner quoi que se soit pour qu'aucune goutte de sang ne sorte de mon corps, car je savais nos élèves encore jeune et j'avais toujours une petite peur qu'ils me sautent dessus à tout moment. Je rencontra une vieille dame qui marchait lentement, malheureusement elle resta à mes côtés et commença à parler sans s'arrêter, j'étais quelqu'un d'assez distante d'habitude et n'aimais pas trop que les gens se collait à moi, mais je n'osais rien dire de peur qu'elle le prenne mal. Au moment ou elle s'arrêta pour se reposer je continua ma marche comme si de rien n'était. Je trouvais aucun signe de vie ou même de traces d'humain et ma patience commença à me jouer des tours mais je n'en laissa rien paraître. Je continuais ma marche et entendis quelqu'un me saluer, je me retourna en lançant un sourire.

[toute personne à le droit de répondre à mon post]

fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 369
● Avatar : Willa Holland
● Multi-compte(s) : //
● Humeur : Bien bien ^^
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : Vivre la vie, c'est voir les choses du bon côté !
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Dim 4 Aoû - 14:34





Promenons-nous dans les bois ...




J'avais assisté au discours du maire en ce 5 septembre. Il y avait encore eu des disparus dans la forêt, comme l'an dernier, à croire qu'un tueur en série se trouvait dans les parages à ce moment là de l'année. A moins que ce ne soit une bête sauvage, qui sait ce qui pourrait se trouver dans la forêt à proximité de Vancouver, le Canada ne contient pas que des caribous ne vous en déplaisent. Il y a aussi des ours et peut être des bestioles plus terrifiantes, je ne sais pas trop. Je ne me suis jamais trop aventurer là-bas, disons que ce n'est pas mon domaine, mais si je veux réussir mes études, je dois être capable de trouver des informations sur l'incident. Oui, je rédigerais un petit article sur mon tumblr pour l'occasion. Oui, je sais, j'ai succombé à la mode de ce genre de blog, mais ça le fait bien, et puis, j'ai des abonnés, et comme je peut mettre plus de caractère que sur twitter c'est bien mieux. Bref, nous étions donc le 6 au matin. Je m'étais préparée toute la nuit, je n'avais pas dormi, je tournais au café, mais j'avais essayé de recouper les disparitions que je connaissais dans la forêt, avec les articles de journaux, et quelques renseignements de la police. Oui, je sais, je me la jouais experte en disparition, mais j'avais réduit le champs de recherche, tout du moins, le champs de disparition des victimes dans cette grande forêt. Je restais persuadée que les victimes ou leurs restes se trouvaient toujours là-bas. J'avais déjà regarder des séries policières, j'avais lu aussi quelques romans, alors je savais un peu comment tout cela fonctionnait, mais je n'étais pas un fin limier pour ça. Peu importe, je me dirigeais dans le centre de la forêt, l'endroit le plus mystérieux, celui qui recoupait toutes les disparitions. J'avais pris une carte détaillée et une boussole. Au moins, je ne devrais pas me perdre, même si mes notions de navigations en milieu hostile n'étaient pas très grandes. Je me baladais, sans vraiment trouver de traces humaines. Puis, je tombais sur une connaissance que je n'avais pas vu depuis quelques temps.

" Poppy ! Mais qu'est ce que tu fais là ? Je ne te voyais pas en train de chercher des personnes disparues. "

En fait, peut être que si mais j'étais tellement étonnée de la voir là.




©C.Jacks'Lamiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 320
● Avatar : Eliza Dushku
● Multi-compte(s) : Nope
● Humeur : Indifférente
● Age du perso : 28 ans
● Ce que que tu es : Sorcière & Professeur
● Citation : "On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !" Antoine de Saint-Exupéry
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Lun 5 Aoû - 19:53

    Six heures du matin et une activité abondante dans la forêt qui bordait la ville. Toute la journée d’hier et la soirée qui avait suivi avait servi à organiser dans la précipitation cette sortie facultative. Autant dire que même si les élèves n’étaient pas obligés de venir, ils avaient pratiquement tous répondu présent. Une occasion rêvée de ne pas aller en classe et de sortir courir un peu dans la forêt ? Comment auraient-ils pu ne pas la saisir ? Mais pour nous, c’était toute une logistique compliquée qui s’était mise en place. Il avait fallu s’assurer que tous les vampires s’étaient bien nourris avant de partir, afin d’éviter au maximum le risque d’accidents avec des humains, il fallait aussi organiser des briefings obligatoires avec les classes, pour insister sur le fait qu’ils devaient rester discrets. Et puis il avait fallu que le corps professoral se tienne prêt également à pouvoir gérer toutes les situations qui impliqueraient un élève.

    Voilà pourquoi j’avais dû abréger mes heures de sommeil, pour garder un groupe d’êtres surnaturels lâchés dans un énorme terrain de jeux. Comme cette tâche m’extasiait… D’ailleurs mes élèves avaient bien senti ce matin que mon humeur était plus violente que d’habitude, et rares étaient ceux qui venaient m’aborder donc pour des questions ou pour quoique ce soit. Ils gambadaient au contraire, reniflant à droite comme à gauche à la recherche d’une odeur de mort. Les loups et les vampires pouvaient compter sur leurs odorats hyper développés, les sorciers pouvaient se fier aux éléments, suivant les informations que leur chuchotaient l’air ou les arbres, suivant des indices dans les cours d’eux, et les humains… eh bien eux pouvaient compter au moins sur leur normalité pour rester discret. Il fallait plus particulièrement garder les égarés à l’œil, car on ne savait pas ce qu’ils pourraient murmurer à leurs amis citoyens…

    Je m’étirai alors, fis craquer mon cou, et continuai à marcher, plus occupée à chercher des signes de trouble qu’à vraiment enquêter. J’avais proposé un petit deal à mes élèves, si l’un d’eux trouvait des indices, des corps ou mieux encore, le responsable de cette mutinerie, il aurait un petit bonus en classe et aurait l’immense privilège de réorganiser les binômes le temps d’une semaine. De quoi les booster un peu, surtout de voir jusqu’où allait leurs déterminations… ou leurs esprits diaboliques. Et surtout, voilà qui annonçait de futures séances très mouvementées…

_________________

U n b e n t.   U n b o w e d.  U n b r o k e n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 270
● Avatar : Brittany Robertson
● Multi-compte(s) : Nope.
● Humeur : Excellente !
● Age du perso : 21 ans
● Ce que que tu es : Sorcière - Etudiante
● Citation : Faites confiance à votre instinct. Il vaut mieux que les erreurs soient les vôtres, plutôt que celles de quelqu'un d'autre. [Billy Wilder]
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Lun 5 Aoû - 23:52

Nous avions tous reçu une lettre afin de nous mobiliser. Comme si ça n’avait pas été suffisant pour nous motiver à faire parti de l’événement, une conférence dans la grande salle avait été donnée pour l’occasion. Quelques jours auparavant, cinq humains avaient disparu dans les bois, sans laisser de traces derrière eux. Je trouvais ça étrange. Avec autant de personnes envolées dans la nature à la fois, on pouvait se demander si la raison de tout cela n’était rééllement qu’humaine ou animale. Je pensais vraiment que des êtres surnaturels pouvaient être mêlés à cette histoire, mais je n’arrivais pas à concevoir qu’on pouvait blesser ou mépriser les humains, avec la seule bonne raison qu’ils étaient soit disant plus faibles que nous.

Quelqu’en soit la raison réelle, je me sentais vraiment concernée par cette affaire. J’y avais beaucoup réfléchi, et il me semblait tout à faire normal d’apporter mon aide, si je pouvais le faire. J’étais née avec ces pouvoirs, avec ce don, mais je n’en avais jamais rien fait de concret. C’était l’occasion de me rendre utile, de faire une bonne action afin de me sentir mieux. Je pensais être l’une des seule à avoir répondu présente, mais je me rendis vite compte que presque la totalité des élèves de mon année s’y rendaient également. Chacun avait surement ses motivations, mais le plus important était qu’ils soient là, au final. La conférence dans la grande salle avait duré une bonne partie de la soirée, afin que l’on nous explique comment seront organisées les choses le lendemain. Le directeur et les professeurs pensaient qu’en plus de rendre service en participant à cette chasse, ce serait un excellent entrainement pour chacun d’entre nous, que ce soit au niveau sportif ou pour nos développements personnels.

Il était six heures quand nous arrivâmes enfin à la forêt qui entourait Vancouver. Un portail avait était mis en place pendant la nuit afin que nous puissions nous y rendre de la manière la plus simple possible. J’imaginais comme cela devait être dur d’arriver à gérer tous ces élèves. Un seul dérapage, et toute l’expédition pouvait être compromise. Aucun des professeurs n’avait du beaucoup dormir. C’est en regardant autour de moi et en apercevant mon professeur d’arts martiaux que je confirmais cette théorie. Elle semblait déjà exténuée alors que la journée ne faisait que commencer. Je m’approchais d’elle avec un sourire compatissant.

Cassandra - Une dure nuit et une dure journée qui approche pour tous les professeurs, j’imagine. Il faut tenir bon ! Et si je peux rendre service, il ne faut pas hésiter à me demander.

J’étais bien décidée à tout donner aujourd’hui. L’enjeu me semblait trop important pour prendre la tâche comme un amusement ou une sortie de groupe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-moon-calling.forumactif.com

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Dim 11 Aoû - 9:44


Comment était-il arrivé jusqu'ici ? Les bois étaient à tout le monde n'est-ce pas ? Et ces histoires de disparition n'inquiétaient pas notre homme. A vrai dire, il en fallait beaucoup plus pour l'inquiéter. En fait, pas grand-chose ne pouvait l'inquiéter ou tout simplement l'intéresser. La nature était la seule chose qui puisse lui redonner un instant de pais, le silence... Juste le silence. C'est alors qu'il posait dans le creux de son arbre habituel ses vêtements de rechange en espérant que cette étrange jeune louve ne vienne pas lui voler ses affaires si la bête venait à prendre le dessus. C'est ainsi qu'après s'être débarrassé de sa chemise qu'il s'éloignait dans la forêt pour approcher la source et s'y désaltérer. C'est alors qu'il sentait une odeur à vomir, celle de la pourriture, d'un cadavre ambulant. Et celui-ci, Cloud pouvait le reconnaitre entre mille. Emmerdeur de service qui n'avait rien d'autre à faire que de vouloir « l'aider », Cloud pensait plutôt que le vampire venait juste se divertir, qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire qu'il soit aussi perturbé ? Il ne trouverait la paix que lorsqu'il se serait vengé pleinement des sorciers... Enfin, c'était ce qu'il croyait. Si l'on savait à l'avance comme les choses sont décevantes, nous ne ferions plus rien de notre vie, rien de constructif. On se comporterait comme des bêtes à boire, manger et surtout copulé. C'était probablement pour cela que Cloud tendait de plus en plus à devenir un animal, c'était plus simple, sans contrainte, sans douleur... Sans chagrin.

Il fit volte face et apercevait le vampire qui se trouvait en une fraction de seconde juste derrière lui, Cloud soupirait et lui demandait aussi poliment qu'un loup sauvage le pourrait de dégager. Bien sur, l'autre réclamait encore de voir le monstre. (Pas celui auquel les esprits mal placés pensent). Alors comme toujours, chien et chat se cherchaient. Et il Cloud n'avait pas grande patience, il n'aimait pas donner aux gens ce qu'ils attendaient de lui. Surtout les cadavres ambulants. C'est ainsi que le « jeu » commençait. Le loup devant, l'autre qui le suivait avec un baratin d'osmose entre la bête est lui, s'il pensait que Cloud avait l'intention de faire la thérapie de sa vie avec li, il se mettait le doigt dans l'oeil et cela jusqu'au coude. Le vampire y mettait un acharnement incompréhensible. Ce fut au bout d'une centaine de mètre que le coup était parti. Il s'était brutalement retourné, le poing serré pour lui décrocher la mâchoire avec violence, avec les vampires il faut toujours être rapide dans ses gestes. La mâchoire brisée, cela faisait un peu mal, mais Cloud savait que le second pourrait parler autant qu'avant d'ici quelques secondes, pourtant il ne peut s'empêcher d'aboyer un « Fermes ta gueule et dégage ! » Partant une fois de plus devant, la riposte du vampire ne se fit pas attendre, Cloud avait ouvert les hostilités.

Dans les bois, les deux brutes se frappaient, et si les lycans ont la peau et les os durs à blesser, les vampires se brisaient comme du verre entre ses doigts, cependant à force d'attaque de ce genre, l'homme commençait à sentir la bête qui était en lui s'éveiller et cela ne présageait rien de bon pour les visiteurs. Mais qui serait là à cette heure ci. Il était six heures du matin, que foutez donc ce vampire dehors ? Dans une heure le soleil pointera le bout de son nez et enfin Cloud en sera débarrassé, juste une petite heure à tenir. Poursuivant cette bataille, Cloud sentait une douleur au bras assez insoutenable, quelle ordure ! (Dans tous les sens du terme). Se tenant face à face, les yeux azurés du lycan prirent cette couleur ambrée et dangereuse ; l'autre souriait. Se battre avec le loup était probablement un jeu divertissant pour le second... Une sorte de défis, mais il n'avait toujours pas eu la peau du loup, d'ailleurs était-ce qu'il voulait vraiment ? C'était à n'y rien comprendre... Alors il se jetait sur le vampire, les mains autour de ses cervicales, roulant dans l'herbe, leur course s'arrêtaient quand son dos tapait dans un arbre. Probablement avait-il trop serré les doigts puisque le vampire ne semblait plus bouger. C'est alors qu'un amas d'odeur parvenait à Cloud, relevant doucement la tête il apercevait une armada de jeunes personnes qui les fixait pour certains d'un air horrifié, d'autre accusateur près à les attaquer. Enfin surtout lui... Odeur de sorcier, humaine... L'humaine était là aussi... Son odeur était si attirante et là sur son territoire il la tuerait sans lui laisser la moindre chance, de délectant de sa chaire avec un égoïsme sans pareil. Alors que le groupe d'étudiants se divisait en deux, entre ceux à l'arrière qui avaient vu les des zouaves et l'avant qui poursuivaient leur chemin fièrement. Cloud tenait de reprendre son calme, l'obscurité était en a faveur quand à la couleur anormale de ses yeux, quand Sylas fut à sa hauteur, le lycan soufflait « Regarde dans quelle panade tu nous a mis encore espèce de crétin fini... » puis s'il pouvait s'éloigner cela ne serait pas du luxe, il sentait terriblement mauvais, un vieux cadavre de 700 ans... Infecte... Alors que lui, était à la limite de la transformation... Blackmoon... Poppy était là elle aussi, il devait vraiment se calmer... Probablement en supporterait-il pas de faire du mal à cette humaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 25
● Avatar : Barbara Palvin
● Multi-compte(s) : aucun
● Humeur : Joueuse.
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : humaine
● Citation : Si le papillon vole vers la douce lumière qui l'attire, c'est seulement parce qu'il ignore que le feu peut le brûler.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Ven 16 Aoû - 1:26








«Promenons nous dans les bois ...»


Je suis perdu. J'arrive pas à y croire. Il faut le faire quand même. Je me porte volontaire pour retrouver des gens qui ont disparus et qui se sont probablement perdu dans l'une des plus vastes forêts du nord des Etats-Unis et je me perds à mon tour, dans la même forêt, en les cherchant. Mais qu'ai-je donc fait pour mériter ça ? Tout ça, c'est la faute de Lou, elle m'avait bassinée toute la soirée avec ces recherches. Si le journalisme ne marchait pas pour elle, elle aurait pu se redirigeait vers l'investigation sans aucun problème cette nénette !  Et donc, si j'étais là à crapahuter sous les arbres, c'était pour la surveiller. Mais aussi parcequ'elle avait prévue d'écrire un article là-dessus. Et si elle écrivait vraiment son article, il faudrait que je me décidé à en écrire un aussi. Quoi, quel esprit de compétition?

Celà étant dit, cet article était le dernier de mes soucis puisque pour l'écrire, il faudrait déjà que je sorte vivante de cette forêt. Je finirais surement par tomber sur les cadavres de cette famille allemande qui avait disparu, et je me ferais tuer/dévorer par la bestiole qui les avait trouvé. " Houhou. Y a quelqu'un ? Je suis perdue. Venez m'aider? "  L'espoir fait vivre, n'est-ce pas?

Des tonnes de gens devaient sillonner cette forêt, quelqu'un finirait bien parme trouver. Dire que je n'ai même pas pris de boussole ou de carte. Je suis venue avec seulement ce que j'ai sur le dos, des pompes de randonnée et une veste légère. J'vais mourir. Je sens déjà la faim me tirailler. Je fixe ma montre pour voir depuis combien de temps je suis là et ... Sept heure dix. Bon. Oubliez ce mélodrame d'accord? Je vais reprendre les recherches et hurler comme une poissonnière pour qu'un autre volontaire me trouve, puis je resterais avec lui en faisant semblant de trouver super cool tout ce qu'il me dira et je retrouverais la liberté et ma vie normale ! Ouais ! Ça c'est un plan qui se tient. Ou sinon, je pourrais aussi appeler Lou et lui dire que je me suis perdue, mais ça la ferait bien trop marrer.

J'ai l'impression de tourner en rond. " Il n'y a que des arbres dans cette forêt ou quoi ?!" Oui. C'est un peu le principe d'une forêt. Et ça y est. Comme chaque fois que je panique, je me remets à parler toute seule et à voix haute. Je suis vraiment dans la merde. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 148
● Avatar : Sebastian Stan
● Multi-compte(s) : Nothing
● Humeur : Qu'est ce que ça peut te faire ?
● Age du perso : Âgé de 466 ans dans le corps d'un jeune de 26 ans
● Ce que que tu es : Vampire
● Citation : « Il n'y a qu'un pas entre la folie et le génie, alors comment reconnaître le fou du savant ? C'est simple, enfermé les simplement, et le premier qui craque était le savant désormais devenu fou »

« Je me présente, Sylas Elliot Flamel, mais appelez moi simplement Gregory »
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Dim 18 Aoû - 21:59


    Le soleil meurtrier se lèverait bientôt, les créatures de la nuit regagnaient leur havre obscur après une longue nuit de chasse, tous sauf un. Il était encore bien trop tôt pour rentrer chez lui, la nuit avait certes été bien productive pour un buveur de sang de son âge, mais notre ami voulait profiter du petit matin pour aller provoquer un petit loup dans la forêt, sortant alors de chez lui vêtu du veste en cuir au dessus d'une veste à capuche, de gants en cuir noir, ainsi que d'un kefier et une paire de lunette de soleil à porter de main, si on voulait sortir de jour, il fallait tout de même avoir de quoi se préparer à cette terrible épreuve. L'astre brûlant était un des redoutables adversaires pour ceux de son espèce... Sans doute leur seul véritable ennemis aux yeux de notre vampire. Mais cela importait peu, les premiers rayons du soleil n'avaient pas encore percer le voile nocturne, Gregory put entreprendre son petit divertissement sans être handicaper par ce maudit soleil. Une fois sorti de chez lui, il entreprit d'atteindre rapidement la forêt afin de suivre l'odeur pestilentielle de l'animal à fourrure. Une espèce qu'on nommait Loup-Garou, voilà ce qu'il poursuivait en ce beau matin, plus précisément un loup solitaire. Malgré qu'ils soient naturellement ennemi, cela n'empêchait pas le buveur de sang de trouver de l'amusement en la compagnie d'un loup égaré. C'était certain qu'une meute serait bien moins joueuse que le voudrait le vampire, mais bon. Cela importa peu le vampire, perdu dans ses pensées, il cessa ses divagations en avançant dans la forêt, suivant le loup solitaire à l'odeur, il la reconnaissait entre mille, cette puanteur digne d'un loup.

    Il arriva rapidement à le retrouver, s'approchant silencieusement, pas qu'il voulait se faire discret car il savait que le loup l'avait senti depuis un petit moment, ce qui fit sourire le vampire en s'allumant une cigarette, il fut le premier à lancer les hostilités verbalement en provoquant l'animal dès qu'il fut prêt. Sur un ton des plus assurer et provoquant, le vampire ouvrit donc la « discussion ».


    « Toujours avec tes soucis avec ton petit côté animal comme je vois. Alala, sérieusement, il faut que tu t'assumes, on dirait un vrai gamin. Écoute, comme chaque être vivant tu vis avec un côté ''humain'' et un côté ''animal'', il est juste un peu plus prononcé dans ta situation de loup-garou. Mais tu peux le gérer, il suffit d'être en osmose avec, et tu pourras contrôler la bête. Ce n'est pas si difficile comparé à ce que tu sembles croire, je pourrais t'exposer tout un tas de théorie sur le contrôle, tout un tas d'écrit là dessus, d'analyse et compagnie. Et en toute franchise, c'est toujours plus intéressant de se battre contre un loup qui se contrôle qu'un animal totalement sauvage et qui combat que part instinct. »

    Et le premier coup de Cloud vola dans la mâchoire, ce qui fit bien rire intérieurement le vampire, il semblait vraiment croire blesser la créature de la nuit ? C'était bien fou que d'imaginer cela, les échanges de coup firent rage entre les deux créatures, Gregory resta un moment sur la défensif pour localiser le point faible du jour du loup, et victoire ! Un coup bien placer dans le bras suffit à toucher l'animal, mais les attaques volèrent encore. Ce qui ne fit que sourire le buveur de sang, et rapidement, de nombreuses odeurs apparurent, dont une qui était plus que familière, surtout depuis peu. Le vampire se releva de leur échange de coup tandis qu'ils se retrouvèrent près d'un groupe de jeune gens. Dans le lot, le vampire reconnu sa filleule, Cassandra, il sourit, répondant simplement à l'animal, toujours aussi souriant, reprenant sa cigarette à moitié consumer qui avait chuter sur le sol en dépoussiérant sa veste :

    « Cloud, tu es décevant, c'est toi qui est parti au quart de tour. Jeune loup, tu as encore beaucoup à apprendre mon cher »

    Son attention se tourna alors vers sa filleule et la salua en souriant :

    « Salut Cassandra, que fais tu à cette heure dehors ? Et accompagné d'humain aussi appétissante ? »

    Il enfila alors sa capuche et attrapa ses lunettes de soleil. Après tout, l'astre lumineux du jour n'allait pas tarder à faire son apparition dans le ciel, il vaudrait alors mieux prévoir de se protéger avant d'être surpris par le soleil brûlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 320
● Avatar : Eliza Dushku
● Multi-compte(s) : Nope
● Humeur : Indifférente
● Age du perso : 28 ans
● Ce que que tu es : Sorcière & Professeur
● Citation : "On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !" Antoine de Saint-Exupéry
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Jeu 22 Aoû - 20:54

    Je jetai un coup d'oeil à la petite tête blonde qui s'était matérialisée à côté de moi. Preston. Au moins était-ce la soeur aînée, avec qui je n'avais pas à déplorer de problèmes, contrairement aux jumeaux qui me menaient la vie dure. Alyssa parce que j'étais involontairement devenue une sorte de conseillère en vie amoureuse, et Nathan parce qu'il me détestait pour avoir envoyé sa précieuse jumelle à l'infirmerie. Cassandra au moins ne me causait pas d'histoires, elle se contentait d'être serviable et bonne élève. Enfin, pas très douée peut-être dans mon cours, mais persévérante quand même. Mais là actuellement, je n'avais aucune envie de parler, aucune envie de sociabiliser avec mes élèves, j'avais juste envie d'un café et d'une journée de sommeil. Au lieu de ça, je me retrouvais à arpenter la forêt et à surveiller des jeunes faire mumuse avec les arbres. Je lâchai un soupir.
    Le seul avantage à la courte nuit que j'avais passée, c'était que je n'avais pas eu du coup à souffrir de mes cauchemars prémonitoires. Je n'avais pas à être replongée dans le corps de Cloud pour vivre et revivre sa souffrance et sa mort. Mais bon, ce n'était qu'une nuit de répit, sur tant d'autres à venir encore. Je n'avais même pas de nouvelles de lui. De toute façon, il ne voulait pas d'aide, il ne voulait pas vivre plus longtemps, il voulait crever et réaliser ma vision. Alors pourquoi bon sang je continuais à rêver de lui s'il avait décidé d'accepter son sort ? Arf, chienne de vie. "Oui oui très dur. Mais bon, rends-moi service Preston ne..." Mais je ne pus pas finir ma phrase, puisque mon attention fut attiré par quelques petits groupes d'élèves qui s'étaient soudainement agités avant de filer dans la même direction. Loups et vampires semblaient avoir reniflés quelque chose d'inhabituel. Je me pris à espérer qu'ils étaient tombés sur les corps et qu'on allait pouvoir mettre fin dès maintenant à cette journée qui s'annonçait plus que chiante. "Reste-là je vais voir ce qu'il se passe."

    Alors je suivis la direction empruntée, me déplaçant avec aisance dans ce milieu supposé hostile. Je débarquai alors devant une scène qui semblait tout droit sortie de mes pires craintes. Cloud était là, et Gregory aussi. Les deux hommes - enfin, pas vraiment - qui avaient provoqué mes cauchemars se trouvaient là au milieu de mes élèves et des humains, pendant une de mes journées de travail et surtout ils se parlaient. Ils se connaissaient. Putain de monde de merde. Que faisait le vampire dehors à cette heure-ci ? Il ne bénéficiait pas de protection magique contre le soleil, comme les vampires de Black Moon... il allait frire d'un coup s'il restait là quand le soleil se lèverait. Et qu'est-ce que le loup faisait là aussi ? Aujourd'hui n'était certainement pas le jour où il aurait dû se trouver dans la forêt, pas quand les sorciers de l'école se trouvaient là et comploteraient sans doute pour le tuer. J'eus presque envie de me barrer, de courir et de faire comme si je n'avais pas été présente au milieu de ce merdier, mais je n'étais malheureusement pas du genre à fuir. Alors au contraire je fis un pas en avant. Je jetai un regard à Poppy qui était là, et qui parlait à une tête inconnue, sûrement une humaine de sa connaissance. Un problème de plus à gérer, puisque l'odeur des humaines ne faciliteraient certainement pas la tâche. Putain, il ne manquait plus que les jumeaux Solas débarquent avec leur folie de chasseurs, et là j'auras vraiment l'impression de cumuler la malchance. Avais-je briser un miroir dernièrement ?

    "Cloud" dis-je simplement en faisant un pas en avant, entrant finalement dans le périmètre de la scène. J'avançai encore, dépassant Poppy et son amie avant de m'arrêter encore un peu, à mi chemin entre elles et entre le loup et le vampire. Ce dernier s'était alors adressé à Cassandra, qui n'avait bien sûr pas suivi mon ordre et arrivait à son tour au milieu de cette scène surréaliste. Ah, ben maintenant ils se connaissaient eux aussi. Bon sang, j'avais l'impression de devoir faire un puzzle avec des pièces tordues. "C'était pas vraiment la meilleure journée pour sortir faire une balade matinale en forêt." J'arquait un sourcil, me demandant comme tout cela pourrait devenir plus étrange encore.

_________________

U n b e n t.   U n b o w e d.  U n b r o k e n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 97
● Avatar : Megan Fox
● Multi-compte(s) : Un Bichon
● Humeur : <3
● Age du perso : 24 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : U.c
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Ven 23 Aoû - 9:46


Promenons nous dans les  bois...

En recherchant ses personnes disparu jamais je n'aurais penser tomber sur des gens que je connaissais... Cela faisait 5 ans que j'avais disparu de la ville et j'avais prit toute mes précautions pour que personne de la ville ne me reconnaisse, j'étais loin dans la forêt, là ou aucun humain n'osait venir car c'était trop loin de la ville et il faisait très sombre de ce côté. Je continua à marcher quand j'entendis quelqu'un m'appeler. Je me retourna en pensant que c'était un de mes élèves qui m'avait suivi, je m'arrêta et tourna la tête un grand sourire aux lèvres. Mon sourire disparu quand je reconnu Lou, une amie à moi que je n'avais pas revu depuis que j'avais disparu. Je savais qu'elle allait me demander des explications et je n'avais pas réfléchi à ce que je devais dire. J'essaya de garder mon sang froid mais ce fut plus dure que je ne le pensais. J'afficha un léger sourire et la laissa s'approcher de moi.

"Lou... euh... je pensais pas te voir ici moi non plus... ca fait longtemps!"

Je savais que l'heure des explications aller sonner, mais je ne trouvais rien a lui dire. et bien sur je n'avais pas le droit de lui expliquer ce qui c'était vraiment passé . Je souffla un petit coup et essaya de lui faire oublier que j'avais disparu.

"Qu'est tu devenu Lou?"





fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Lun 26 Aoû - 7:58

]

Les remarques de cet idiot fini de vampire ne le touchaient pas. Jeune loup ? Pauvre crétin, il ne savait pas à qu'il s'adressait et s'il ne cédait jamais aux caprices de ce suceur de sang en lui montrant à quel point il pouvait être un monstre, c'était probablement parce que sa partie animale comme humaine s'étaient accordées sur l'idée que ce n'était qu'un cadavre sans intérêt et franchement puéril qui n'en valait pas la peine. Les petites leçons sur comment contrôler son lui animal ; il pissait dessus avec générosité. Il n'avait que faire des conseils des autres, il savait exactement ce qu'il faillait faire. Loup de naissance, il était destiné à devenir Alpha. Mais il avait du faire des choix pour éviter la guerre, puis partir en héros pour devenir fou de chagrin loin de ceux qui n'avaient pas mérité qu'il se sacrifie pour eux. Il ne cherchait pas la gloire de ce qu'il avait fait, il demeurait silencieux. Alors non, il n'avait plus rien à apprendre ; surtout de la part d'un vampire qui n'avait rien d'autre à faire que le provoquer. C'était si chiant que ça l'éternité ? Ce n'était pas le problème de Cloud puisqu'il allait mourir.

Les odeurs se mélangeaient et il demeurait immobile. Les bavardages à son sujet bourdonnaient dans ses oreilles. Les odeurs... Puanteur de cadavres... Odeurs des loups, plus faibles les uns des autres... Puis les sorciers... Il pouvait ressentir leur magie jusqu'aux bouts de ses ongles ; ses yeux fixaient cette belle assemblée de bras cassés qui prenait tout à coup des allures de petits pains à la boulangerie qu'il dévorerait un par un. Il distinguait de plus en plus d'odeurs... Celle de Dasha, il n'aurait pas imaginé la revoir d'aussi tôt. C'était parfait, elle le verrait sombrer à sa folie et abandonnerait l'idée de le sauver ; lui, le monstre. L'odeur de certains sorciers attisaient sa haine qui lentement se déversait dans ses veines ; rien de comparable avec les jeux puérils avec le vampire qui partait faire la causette avec il ne savait qui et franchement, il s'en foutait bien. Son prénom prononcé par cette voix qu'il reconnaissait bien, comme l'ange Gabriel, elle était venue lui annoncer son destin, le sien était de mourir. Il s'était résigné d'avance à cette triste fin, il ne serait rien en ce monde ; mourant parmi les légendes comme Jack l'éventreur ou le vampire de Brooklyn... Il resterait le monstre de Black Moon aux yeux de tout le monde, au point que l'on oublierait ce prénom et son visage d'homme.

La remarque de la jeune femme l'agaçait. Et sa haine s'injectant dans ses veines, venaient lentement colorer ses yeux bleus magnifiques d'une couleur dangereuse ambré. Signe du commencement de sa folie destructrice. « Barres-toi de mon chemin. » Répondait-il enfin, sa voix était dure et le ton autoritaire bien que par forcement élevé en volume ; il avait pu ressentir le sursaut de la jeune femme qui n'avait pas grande résistance à son caractère dominant. Il lui parlait comme si elle était une inconnue, comme s'il n'avait rien partagé avec elle. C'était le cas, aveuglé par sa colère ; il ne voyait pas qu'elle était là pour lui. Il se braquait dans sa solitude parce qu'il ne savait plus comment c'était de pouvoir compter sur quelqu'un... Il lui fallait apprendre à nouveau, mais c'était trop tard. L'ange de la mort avait prononcé son verdict, il n'avait pas peur ; il se battrait pour que ces maudits sorciers soient entrainé dans sa chute. « Ils sont là. » Argumentait-il puisqu'elle ne bougeait pas, peut-être qu'elle comprendrait qu'elle ne pouvait pas se mettre entre lui et sa haine. Elle devait choisir son camp et maintenant, elle pouvait l'attaquer ; il était prés à résister. Tout son corps en alerte, les pieds placés de façon méthodique pour être mobile au moment propice. Pour l'instant, il s'en tenait aux mots. Si elle restait sur son chemin, alors elle était l'un des leurs et elle l'avait trompé... Dans ce cas, il se verrait obligé d'appliquer sa promesse de la tuer en première. Il était cruel, pourtant l'homme derrière le monstre avait été touché en plein coeur par cette femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 369
● Avatar : Willa Holland
● Multi-compte(s) : //
● Humeur : Bien bien ^^
● Age du perso : 20 ans
● Ce que que tu es : Humaine
● Citation : Vivre la vie, c'est voir les choses du bon côté !
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Mer 28 Aoû - 14:58





Promenons-nous dans les bois ...




S'il y a bien une personne que je ne pensais pas trouver dans les parages c'est bien Poppy. Elle avait disparue depuis un bon moment, au départ je ne l'avais même pas reconnue. Est ce que je pouvais me tromper de personne ? Depuis le temps que je ne l'avais pas vue, je pouvais me tromper effectivement. Je suis assez physionomiste, mais parfois la mémoire vous joue des tours après plusieurs mois, voire quelques années. Mais visiblement, c'était bien elle vu sa réaction. Elle semblait être encore plus étonnée que moi de me voir. En fait, en marchant, je ne m'étais pas rendue compte mais je m'étais aventurée très loin dans la forêt, c'était un coin de forêt très dense mais aussi assez sombre. Pourtant, même si une famille avait disparue dans le coin, ça ne me faisait pas peur. Je ne suis pas une mauviette. Ainsi, je la retrouvais après tout ce temps mais elle aussi me retrouvait pourtant, elle ne semblait pas tellement ravie de me revoir, enfin j'en avais cette impression. J'avais un large et franc sourire de la revoir, cela faisait véritablement plaisir. Pour Poppy c'était plutôt le contraire, elle l'avait perdue en constatant ma présence. J'étais devenue si moche que ça durant ce laps de temps ? Toutefois, après s'être décomposée devant moi, elle se força à lâcher un petit sourire, me disant que cela faisait effectivement longtemps qu'elle ne m'avait pas vue. Non, sans blague ? Nous sommes amies, et du jour au lendemain, je n'ai plus aucune nouvelle. Tu trouve rien à me dire ? Des explications ? Elle me demanda cependant ce que je devenais. Je n'étais pas rancunière, alors j'allais lui dire ce que j'étais devenue.

" Et bien, je suis étudiante en journalisme, je vais attaquer ma 3ème année, et je travaille au Medina Café pour me les payer. Et toi qu'est ce que tu deviens ? Je pensais que tu avait quitté la ville, ou pire que tu étais morte tu sais ... "

Le ton de la dernière phrase s'était fait un peu plus sec, plein d'ironie. Après tout, elle faisait bien ce qu'elle voulait de sa vie, mais la moindre des choses auraient été de me prévenir, de me dire quelques choses comme quoi, nous n'allions plus pouvoir être amie, mais non, du jour au lendemain, il n'y avait plus rien eu à dire. J'espérais sincèrement qu'elle me dise la vérité, mais elle pourrait me mythoner comme elle le voulait, je n'aurais aucun moyen de vérifier.  




©C.Jacks'Lamiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 320
● Avatar : Eliza Dushku
● Multi-compte(s) : Nope
● Humeur : Indifférente
● Age du perso : 28 ans
● Ce que que tu es : Sorcière & Professeur
● Citation : "On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !" Antoine de Saint-Exupéry
● Mon image du moment :


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Sam 21 Sep - 22:40

    Les mots claquèrent à mon oreille, aussi secs qu'un coup de fouet. J'eus un bref sursaut, à la limite de l'embrouille, mais je retrouvai vite mon sang froid. Ses yeux qui avaient opté pour l'ambre de la colère m'indiquèrent qu'il n'était pas d'humeur à faire une trêve aujourd'hui. Je serrai les poings, enfonçai mes pieds dans le sol pour m'assurer une garde stable et restai là, les yeux plein de défi. Je ne voulais pas qu'on se fasse du mal, pas après la nuit tellement intense qu'on avait passé quelques jours plus tôt. Mais aujourd'hui, on se retrouvait dans un autre cadre, où cette fois plus que nos vies étaient impliquées. Il s'agissait là de mes élèves, de jeunes pour la plupart innocents qui ne se trouvaient dans cette histoire que par malchance. J'avais fait la promesse de l'aider, mais j'avais aussi fait la promesse de les protéger. Qu'arrivait-il quand deux promesses faites s'opposaient ? L'une devait-elle supplanter l'autre ? Alors laquelle choisir ? Celle qui servait le plus d'intérêts ? Une promesse est une dette. Je préférais choisir les deux... L'aider et les protéger à la fois.

    Oui ils étaient là, évidemment. Toute l'école était là. Et des civils aussi se trouvaient dans ce bordel pas possible. Je pouvais bien essayer de le raisonner, mais je savais bien à quel stade de haine il en était. La haine que la vengeance attisait avec violence, que seule la satisfaction de voir le sang couler pouvait calmer. Je l'avais connu cette haine, indéracinable, absolue. On pouvait tout perdre et ne jamais rien gagner que ça ne changerait pas, rien ne pouvait arrêter ce processus de destruction. "Va te faire foutre" lâchai-je, blessée dans mon orgueil. Il n'espérait quand même pas que j'allais lui obéir au doigt et à l'oeil sous prétexte que son petit cul me faisait vibrer. Avait-il déjà oublié à quel point je pouvais être têtue et imbuvable ? Et surtout incroyablement détestable. Je n'arrivais pas à croire qu'il ait pu aussi vite balayer le souvenir de la nuit fantastique que nous avions passé. L'intimité à ce moment là me semblait tellement unique et inédite que j'avais naïvement pensé que nos rapports changeraient du tout au tout. Mais ne disait-on pas qu'une fois chassée, le naturel revenait au galop ? Cependant, son naturel n'était pas celui de la folie destructrice. J'en mettrais ma main à couper, il avait plus qu'un bon fond et n'était pas uniquement caractérisée par cette image de monstre. "Si tu tentes quoique ce soit en la présence de civils innocents, ils te tueront sur le champ, sans même te laisser une chance. Cloud, si tu te laisses emporter, je ne pourrai pas les arrêter seule." Les mots étaient précis, et sous cette froideur singulière se cachait les supplications d'une âme désespérée qui ne voulait pas le voir mourir. Ce que mes mots ne disaient pas, mes yeux l'imploraient. Ecoute-moi. Reste avec moi. "Je ne suis pas ton ennemie, tu le sais." Et cette fois malgré moi, ma vois s'étrangla légèrement. Mais aussitôt le masque de l'impénétrable reprit possession de mes traits. Derrière moi, j'entendais toujours Poppy et son amie discuter, inconscientes de la menace qui pesaient sur elles. Si seulement ma collègue avait pu remarquer ce danger, elle aurait pu éloigner l'autre jeune fille, et les quelques autres humains qui se promenaient aux alentours...

_________________

U n b e n t.   U n b o w e d.  U n b r o k e n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   Dim 22 Sep - 14:11


Elle était furieuse contre lui, il se sentait comme vide de tout sentiment si ce n'était la colère, il lui avait enseigné la tension qui existait entre lui et ses émotions, cette colère qui le brulait. Il ne savait pas vraiment s'il pouvait vraiment compter sur elle, il avait eu envie de lui faire confiance, il ne savait pas lequel des deux était le plus détruit. Dans son regard de feu, il pouvait lire qu'elle ne lui demandait qu'une seule chose : de rester. Elle avait au fond d'elle cette flamme qui laissait voir qu'elle avait cette sensation de ne pas vouloir vivre sans lui, est-ce qu'il se trompait ? Il ne savait pas, c'était tellement intense... Ses yeux lui criaient de rester, je veux que tu restes ! Il sentait les flammes de l'enfer envahir son coeur et le bruler à petit feu. Elle ne pouvait pas lui mentir, à chaque seconde elle lui volait un peu plus ce qui lui restait... Il était terrifié de lui donner tant de choses, il ne voulait pas, il n'était pas près, il ne le serait jamais... Cloud avait juste besoin que ce vide s'en aille, mais comment ? Il n'était même plus sur de ce qu'il ressentait à présent, il avait juste l'impression de tourner en rond. C'était désagréable, c'était une torture sans fin. Il allait mourir n'est-ce pas ? Tout cela finira bien par cesser ? Il finirait par laisser cette douleur aux autres, il leur laisserait ce monde... Alors il avait armé son bras d'un élan pour l'écarter de sa route au risque de lui arracher la tête en ce coup unique ; mais sa main restait en suspend dans l'air et son regard venait reprendre sa douleur azuré bien plus rassurante. Dans ses yeux, la tristesse prédominait plus que jamais, il la fixait dans les yeux avant de répondre d'une voix étranglée par tant d'émotions « J'ai fait un rêve étrange... » Un légère pause pour lutter contre sa partie animal qui s'emballait, il achevait sa phrase « J'ai commencé à y croire... »

Ses yeux reprenaient alors cette couleur ambré si dangereuse, il avait l'air d'un grand psychotique avec trouble de la personnalité vu comme ça. Mais il ne se contrôlait plus, il avait perdu la foi en ce qu'il était vraiment. Il se souvenait très bien de ce rêve avec Aloyssia, rêve ou réalité ? Cela avait paru être si réel... « Dégage Dasha ! Crois-moi, je ne veux pas te faire de mal, mais ils ne s'en sortiront pas comme ça ! » Le ton avait radicalement changé, agressif et cruel. Une seule émotion semblait la gouverner : la colère. Non, il ne voulait pas lui faire de mal, surtout avec tout ce qu'il pouvait ressentir, surtout quand il pensait où ce rêve l'avait conduit... Non... Il ne pouvait pas envisager que c'était possible, comment pourrait-il passer à autre chose... Il y avait tellement de questions qu'il se posait encore, il y avait tellement de travail à faire. Mais il avait ressenti cette lueur d'espoir, elle l'avait traversé et avait prit naissance au fond de ses yeux bleus... Ses yeux avaient justement reprit cette teinte, il semblait se battre avec lui-même, bombe à retardement qu'il fallait amorçait ou procéder à l'évacuation des lieux aux plus vite en vu du danger qu'il représentait... « C'était tellement réel... Je ne sais pas ce que tu m'as fais pour que ça arrive... Je vais tous les tuer maintenant... Ils n'auraient pas dû venir jusqu'ici... » Comme un appel au secours avant que la bête reprenne le dessus, aucun mot ne semblait pouvoir éteindre sa colère.... Mieux valait que cette expédition prenne fin au plus vite pour les élèves de black Moon car la colère allait rugir d'un instant à l'autre et le sang n'en sera que le triste résultat...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

TOPIC COMMUN - Promenons-nous dans les bois ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons nous dans le parc ♫ [PV Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ La périphérie :: [ La forêt ]-