AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   Ven 26 Juil - 9:42






I gave up my soul, Abandon control  


Le bruit des clés, un dernier boulon et le moteur devait fonctionner. Il essuyait ses mains sur son tee-shirt blanc franchement sale et quelque peu abimé, souvent ses vêtements en fin de vie lui servaient par la suite de vêtement de travail. Cloud s'installait au volant de la voiture, contact et... C'était réussi. Un sourire satisfait sur les lèvres, qui avait dit que cette voiture ne roulerait plus jamais ? Elle ferait le bonheur d'un étudiant à la recherche d'une nouvelle voiture ! Mais avant cela, il allait améliorer la carrosserie et il lui faudra faire un tour à Toronto pour récupérer quelques pièces. C'est alors qu'au milieu de cette odeur de mécanique, il l'avait senti arriver. Cette dépanneuse présentait un léger problème de moteur lui donnant un bruit particulier et cette odeur un peu brûlée. Encore quelqu'un tombé en rad ? Le dépanneur saluait le garagiste qui lui rendait un signe de la main, se dirigeant directement vers la voiture... Tomber dans un fossé ? Pathétique... Où est-ce que les gens avaient leur permis de nos jours ? Il sentait alors son odeur, un lycan... C'était vraiment sa veine, soupirant, il laissait le dépanneur déposer la voiture et filer vers de nouveaux horizons de voiture accidenté, des cons au volant il y en aurait toujours. Cloud posait son regard azuré sur le gringalet, il pouvait sentir ce coté faible chez lui, c'était un loup bien pathétique et probablement ne risquait-il rien. Si ce petit avait au moins l'intelligence et le flair de comprendre qu'il n'était pas un loup à enquiquiner tout se passerait bien. Le fixant de son regard glacé croisant les bras devant son buste, toisant le plus jeune pour l’évaluer quelque peu. Le loup finissait par rompre le contact visuel dégageant sa chevelure brune qui tombait devant son regard, il s’approchait de la voiture, ouvrait la porte conducteur et ouvrait le capot. Faisant le tour il soulevait celui-ci pour analyser l’état du moteur, autant dire qu’il était pas mal abimé mais rien d’irréparable, quand à l’aile droite... Il y aurait des gros travaux de carrosserie. Il ne demandait même pas au plus jeune ce qu’il s’était passé, en fait il s’en fichait complètement, il n’y avait que le monstre mécanique qui puisse l’intéresser. Pourquoi ce petit morveux serait intéressant à ses yeux ?

C'est alors que d'un geste vif il refermait le capot et se tournait vers celui qu'il avait tout bonnement ignoré, c'était de cette façon qu'il se protégeait de ses « semblables », il instaurait une distance colossale entre lui et les autres parce qu'il était riche d'une expérience qui avait détruit sa vie. « Au moins huit jours. » Croisant les bras, il s'appuyait contre la portière non abîmée de la voiture avant d'ajouter d'un ton toujours aussi froid « A moins que tu ne sois venu me la vendre, je la prends pour le prix de la ferraille ou dégage avec ton tacot. » Pas un soupçon de compassion, ce type ne savait pas rouler et il n'allait pas lui racheter cette chose 2000 dollars pour lui faire plaisir (et pour qu'il recommence) parce qu'il était jeune, il avait un commerce à faire marcher. En coût de réparation, il était vrai que cela allait valoir un certain prix, mais se serait toujours moins cher qu'une voiture neuve, ceci dit. Un peu d'argent plus le prix de la voiture à la ferraille, il pouvait probablement s'offrir la voiture qu'il venait tout juste de réparer. Mais Cloud n'était pas un conseillé, il laissait les gens faire leur choix tout comme il avait pu faire les siens et surtout faire toutes ses erreurs. La vie était ainsi. Cruelle et Impitoyable.

Déposant son regard océan dans celui de l'autre, il approchait un peu plus puis encore jusqu'à ce que leurs torses s'effleurent à chaque respiration, son ton n'était plus vraiment professionnel cette fois ci « As-tu un problème mon garçon ? » A vrai dire, Cloud n'aimait vraiment pas cette façon que ce gamin avait le de regarder avec des yeux de merlan frit, il haïssait qu'on le regarde tout simplement. Pourtant qu'il était séduisant certes même sale de cambouis, mais le regard des autres lui était dérangeant, peut etre avait-il été bien trop longtemps le fruit de l'obsession pour supporter qu'on le regarde encore de cette manière, quoi qu'il en soit il n'en donnerait pas d'explication et ce petit loup ferait bien mieux de baisser les yeux maintenant et de déguerpir avant qu'il ne se fâche pour de bon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


MessageSujet: Re: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   Dim 28 Juil - 11:18

Tu parles d'un pas doué, en rentrant à la maison j'ai voulu éviter un chat sur la route et j'ai foncé droit dans le fossé. Inutile de vous dire que d'abord j'ai essayé de remonter la voiture par moi même et de la faire redémarrer pour rentrer l'air de rien. J'avais pas envie de dire à Wayne que j'avais abîmé sa voiture. J'avais peur qu'il se mette en colère. Mais malheureusement pour moi elle était trop endommagée alors j'ai appelé une dépanneuse pour l'emmener au garage. J'étais assis au bord de la route en l'attendant, à réfléchir à ce que j'allais dire à Wayne pour éviter de me faire trop engueulé. Le coup du"mais au moins moi j'ai rien" ne marchait pas vu que avant que j'ai réellement quelque chose il en faudrait, merci la lycanthropie. Le truc c'est que j'avais surtout peur de m'en prendre une comme quand je vivais avec mon père, même si c'était idiot puisque Wayne ne porterait jamais la main sur moi je le sais. Ou du moins pas en le voulant vraiment. Mais je m'en voulais vraiment, non seulement pour la voiture mais aussi parce que je l'avais déçus, j'avais cassé sa voiture alors qu'il me faisait confiance pour en prendre soin quand je la prendrais. Quand la dépanneuse arriva j'avais pris la décision de ne pas appeler tout de suite mon ami, j'attendrais le diagnostic du garagiste. Mais je l'attendais avec appréhension. Je montais avec le dépanneur pour qu'il me laisse au garage en même temps. Je n'ai pas décroché un mot de tout le voyage. Mon père m'a toujours dit "quand t'as fais une connerie tu fermes ta gueule et tu t'enterres sinon c'est moi qui t'enterre.".

Je descendis du véhicule après son conducteur et fut saisit d'une légère odeurs. Une odeur que je connaissais plus ou moins. En m'approchant un peu plus du garagiste je compris que c'était lui qui sentait comme ça. Une odeur proche de la mienne et de celle de Wayne, un loup garou surement lui aussi alors. J'eus un petit sourire timide associé à un "bonjour" pour me présenter mais il ne fit aucune attention à moi. J'eus un frisson, il semblait bien loin des loups que j'avais déjà rencontré avec Wayne par le passé. Eux c'étaient des amis. Lui il était bien plus froid et distant. Très peu amical. Il fit un tour de la voiture puis regarda sous le capot. Il semblait furieux, j'aimais pas ça. Et quelque chose me dit que Wayne n'aimerait pas non plus. Finalement le garagiste se tourna enfin vers moi après avoir refermé ce qui restait du capot. Il m'annonça brusquement que ça demanderait 8 jours de réparation. J'allais dire quelque chose mais il reprit la parole en m'annonçant que si je voulais lui vendre ce qui restait de la voiture c'était le prix de la ferraille et que si j'étais pas content j'avais qu'à dégager. Je me figea. Je ne savais plus quoi dire à cet homme qui me traitait comme un enfant irresponsable. Bien que techniquement c'était ce que j'étais. Je regardais l'autre loup dans les yeux, effrayé. Je ne savais plus quoi dire. Mais je venais de faire d'une autre erreur. Il s'approcha beaucoup plus de moi et me demanda si j'avais un problème, le tout avec un air des plus menaçants. Je n'étais pas un loup soumis à l'origine mais mon passé d'humain m'avait laissé de grosses marques dans mon esprit et maintenant même en étant un loup oméga on pouvait me soumettre comme n'importe quel loup faible. Le tout en ressentant mes effets d'Omega. Je répondis doucement, j'avais peur de le voir jouer les mâles dominants avec moi.

- N...Non. J'ai ... est-ce que je peux appeler quelqu'un pour savoir ce qu'on fait de la voiture?

Malgré ma question je n'attendis pas la réponse et fila un peu plus loin pour téléphoner. Je sortis mon portable et composa le numéro de Wayne. Il répondit vite, et comme prévu une fois annoncé la chose il était en colère, très en colère. Mais il m'a dit de demander une réparation, il aurait de quoi payer. Et je devrais rentrer à pied comme punition. J'étais rassuré dans un sens je ne voulais pas que ça se passe mal entre lui et moi à cause de ça. Il m'avait assuré que ça n'était pas si grave que ça. Je revins vers le garagiste avec un sourire un peu plus assuré.

- C'est bon on fait la réparation.

J'étais plus tranquille déjà en sachant que Wayne ne m'en voudrait pas autant que j'aurais pensé au début. Mais en revenant vers le garagiste je fis une nouvelle fois preuve de ma maladresse en me cognant dans un chariot. Une clé tomba dans un pot d'huile qui traînait en dessous. Merde...

- Oups... pardon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   Lun 29 Juil - 11:29






I gave up my soul, Abandon control  


Cloud n'avait pas supporté le regard de l'autre, il avait pu y lire la peur, il s'était senti mis face au fait accomplit : il était un monstre. Ce n'était pas toujours facile à assumer, à vrai dire ça ne l'était jamais car malgré tout Cloud avait toujours une conscience et aussi insupportable soit-elle, elle était là et il ne pouvait faire autrement que de culpabiliser sans cesse de ne jamais avoir été à la hauteur. Bien sur qu'il l'avait toujours été mais il en avait subit les conséquences, il avait prit la meilleure décision en tuant son père, il avait prit la meilleure décision que de quitter Manchester pour éviter toute recrudescence de volonté de « renverser » l'alpha. Il avait prit la meilleure décision en abandonnant Eddie le jour où il lui avait parlé des conditions de la meute depuis son départ, probablement l'aurait-il tué de rage... S'il avait toujours prit les bonnes décisions par le passé, son agressivité avait fini par augmenter, blessé par les épreuves de la vie, il n'avait plus voulu prendre de bonne décision pour personne, pas même pour lui-même... C'était fini, il fallait se rendre à l'évidence, il avait tout perdu. Il ne lui restait rien que les fantômes du passé et sa colère d'une vie détruite par celui qu'il avait toujours admiré, il avait toujours tout fait pour lui plaire mais cela n'avait pas suffi. Il aurait du voir comme il souffrait, il aurait du l'arrêter avant qu'il ne soit trop tard... Qu'importe, il était mort maintenant et il ne restait sur sa conscience que le regret de ne jamais l'avoir compris, la honte... Cloud avait honte de lui, de son père et de sa meute... Il été parti dans le désespoir, jamais il n'aurait cet enfant dont il avait parlé avec elle, jamais il n'aurait de famille. La solitude était sa punition, un héritage de son père. Aujourd'hui, il n'avait plus rien, un stupide garage et la haine qui le tenait en vie... Il aurait pu se laisser mourir, mais il ne l'avait su. Il était un mâle dominant et ne pouvait être aussi lâche, lâche de fuir une seconde fois... Il avait fuit dans le bien de tous, il s'était détruit par la solitude, il aurait pu être Alpha à l'heure qu'il est, il avait choisi la solitude et la guerre contre lui-même. Il ne dit rien, laissant le gamin prendre son téléphone et s'éloigner. Soupirant, il se dirigeait vers cette mobylette esquintée, franchement la tête du gamin en train de se faire engueuler par son père n'avait aucun intérêt pour Cloud qui préférait de loin continuer à travailler que de se préoccuper davantage de ce garçon. Alors qu'il changeait les plaquettes de freins, quand il sentait l'odeur du type revenir, il ne lui accordait pas le moindre coup d'oeil quand celui-ci lui annonçait qu'ils faisaient la réparation. Doucement il relevait ses yeux d'un azur magnifique vers le plus jeune qui avait l'air... Content ? S'il en avait fait autant à son âge son père l'aurait tanné... Et lui ? Les parents maintenant... Dans le fond peut être n'était-ce pas un mal qu'il n'eut jamais d'enfants, cela lui avait évité bien des déceptions supplémentaires... « Très bien... » répondait-il d'une voix assez basse et relativement calme, quand il entendait un bruit de ferraille et un « plouf ». Sa mâchoire se crispait, les excuses pathétiques du garçon l'irritaient.

Doucement il se relevait et toisait le gamin du regard « Je vais finir par croire que tu le fais exprès. » Pour la première fois, il dessinait un sourire sur ses lèvres à l'adresse du gamin. C'est drôle... Il lui rappelait Ed' dans le fond, et c'était probablement pour cela qu'il se montrait aussi impatient, il n'aimait pas vraiment se souvenir de toute cela, de cette façon qu'il avait eut de l'abandonner alors qu'il n'avait personne d'autre que lui, mais Cloud était devenu fou et Ed n'était plus en sécurité auprès de lui, jamais plus personne ne le serait... Son sourire se meurt et d'un signe de tête il intime au plus jeune de reculer, plongeant sa main dans le pot, il attrapait la clé se trouvant au fond de celui-ci, dégoulinant d'huile, il soupire et se dirige vers le lavabo « Suis-moi. » ouvrant le robinet il laissait l'eau noyer ses mains avant de les couvrir de savon pour les nettoyer après avoir dégraissé sa clé qu'il posait sur le rebord du lavabo. « Il y a quelques formalités à remplir avant que tu t'en ailles. Tu diras à ton père qu'il vienne me voir dans la semaine, je présume que ce n'est pas toi qui paie... Sans quoi tu aurais probablement été plus prudent... » On est tout de suite plus minutieux avec ce que l'on paît soit même. Chez nos parents on ne prend pas grand soin de la maison, s'il y a un creux dans les murs ou plein de trous de punaises ça ne dérange pas, mais quand vous avez payé ce mur, c'est tout de suite une autre chanson. Le monde était ainsi. Un jour, lui aussi il aurait un sale gosse qui pliera sa voiture dans un fossé, et ce jour là il se rendra compte des problèmes qu'il avait causés à son père. On se rendait compte en allant, c'était le cycle de la vie. Probablement que si la vie commençait dans l'autre sens, personne ne ferait d'enfants... Personne. Il y avait échappé, mais à quel prix ? Il avait tout fait pour être le fils dont il rêvait, mais il n'avait jamais été assez bien, alors lui aussi avait été une déception pour son père. Il n'avait pas échappé à la règle. Fermant le robinet il essuyait ses mains sur son tee-shirt déjà sale, il se retournait et saisissait un formulaire et un stylo dans l'étagère avant de le poser sur le toit d'une des voitures entreposées dans son garage « Ton nom, celui de l'assuré, ton assurance... » disait-il d'une voix monotone. Fixant le jeune homme qui ne bougeait pas, il posait son stylo et croisait les bras devant son torse pour fixer le plus jeune « Qu'est-ce que t'as à la fin avec ton regard de chien battu ? » fronçant les sourcils, cette horrible ressemblance avec Ed l'agaçait tout simplement et autant dire que ce jeune homme commençait à lui taper sur le système à ne se comporter de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


MessageSujet: Re: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   Mar 30 Juil - 13:04

J'étais hyper mal à l'aise dans ce garage avec cet autre Lycan. Encore plus avec mes bêtises. Heureusement il ne semblait pas m'en vouloir plus que ça d'avoir fait tomber sa clé dans l'huile. Cependant je me suis vite reculé quand il me fit signe de le faire. J'avais un peu peur de lui alors je gardais mes distances. Non pas à cause de sa dominance, je n'étais pas un loup soumis à proprement parlé. Mais à cause de mes peurs réelles, des souvenirs de ce que mon père m'a fait enduré toute ma vie jusqu'à sa mort. Je suivis ensuite le garagiste. Il me demanda de dire à mon père de passer le voir dans la semaine. Euuuh ouais... Le truc c'est que j'suis pas chez mon père, je suis orphelin. Mais ça se dit pas ça si? Bref je laissais faire et je fis bêtement un oui de la tête. Mais son ton accusateur me plaisait pas. Il insinuait que j'avais négligé la voiture de Wayne juste parce que je ne payerais pas les réparations. C'est pas vrai, et en plus c'est injuste. Il ne savait pas ce qui c'était passé c'est vrai. Je voulais pas tuer ce chat et je suis juste pas arrivé à contrôler ma voiture correctement. Je gardais le contact visuel avec l'autre loup. J'étais pas bien tranquille en fait. Il me demanda mon nom, celui de Wayne et l'assurance. Ah... euh ouais... le mien et celui de Wayne OK mais... l'assurance je connais pas. Je sais même pas comment Wayne est assuré. Il est d'accord pour que je prenne la voiture mais pas pour aller trop loin. J'allais expliquer mon soucis mais l'autre homme recroisa les bras, j'avais vraiment l'impression de l'énervé.

-Rien... Je... Pardon...

Je baissais les yeux à nouveau. Soutenir son regard je pouvais mais dès qu'il commençait à hausser le ton ça m'était impossible. Je prenais vite peur. Et là j'avoue que ses "attaques" à répétition m’effrayait. Je savais pas trop quoi lui dire pour pas l'énerver. Je sais ce que c'est un loup dominant je vis avec l'un d'eux mais Wayne lui sait ce qu'il ne faut pas faire avec moi. C'est pour ça qu'il aime pas que je sorte seul. C'est à causes de situations comme celle dans laquelle je me suis fourrée. Je commençais à regretter de ne pas lui avoir dit que le garagiste ici était un lycan. Le loup en moi était tout aussi prêt à se soumettre en cas d'attaque. Le pauvre, à force de vivre avec moi il avait finit par avoir aussi peur que moi rien qu'en partageant mes souvenirs. Heureusement lui il était plus prompt à résister à la dominance, de nous deux c'était lui le vrai oméga. Je fis attention, la peur pouvait dans certains cas me mener à une transformation non contrôlée et ça ça serait mal. Un loup gris dans un garage ça fait vite désordre.

-Je... Oliver Meade, l'assuré c'est Wayne Hauptman. Mais euh... je connais pas le nom de son assurance. Désolé.

C'est comme ça quand j'ai peur, je demande pardon pour tout et rien. J'avais l'impression de voir le garagiste céder petit à petit à ses nerfs. Je ne m'assis pas, je restais là pas loin de la porte de sortie. Au cas où je devais m'en aller en courant vite. Je n'osais pas m'approcher plus. C'était pareil les nuits de pleine lune avec Wayne, je l'approchais peu parce que je sais que c'est là où il ne se contrôle pas et où il peut être violent même avec moi. Moi la pleine lune bien sûr c'était un peu comme les autres j'étais plus sur les nerfs mais rien de vraiment comparable avec les autres loups. Dans tout les cas je restais très calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   Mer 31 Juil - 21:25


I gave up my soul, Abandon control  


Ce garçon empestait la peur, ou plutôt la terreur. Il ne savait pas comment qualifier la chose, mais si chez certains la peur de l’autre conduit à la pitié, en ce qui concernait Cloud, la peur l’agaçait. Surtout lorsque cette peur lui était destinée, il fallait le dire que le mâle dominant qu’il était, la peur lui inspirait ses travers les plus profonds, cette volonté de fracasser la tête du plus faible, c’était l’instinct du loup, c’était la bête qui ne pouvait s’empêcher de brusquer les plus faibles juste parce que c’était divertissant, juste parce que c’était naturel pour celle-ci. Pardon ? Ce type ne savait donc dire que cela ? Pathétique, il n’avait apparemment aucune fierté et l’animal qu’il était désirait plus que tout écraser ce misérable puceron... C’était ainsi, la loi du plus fort ; bien sur qu’au sein d’une meute cette loi n’existait pas, c’était un esprit de famille. Mais Cloud avait été désabusé de ce mensonge, de cette foutaise... La famille... C’était là une belle plaisanterie pour se dominer les uns des autres... Cloud ni croyait plus, crispant doucement les doigts sous cette énième excuses, il tentait tant bien que mal de lutter contre sa moitié animale qui n’obéissait plus à sa simple volonté d’homme. L’observant baisser les yeux, Cloud était comme une bombe à retardement prête à bondir sur le plus jeune pour le tabasser avant de l’observer fuir à genoux comme le cloporte qu’il était. Les phéromones de la peur de ce type éveillait ses sens animaux et mieux valait éviter qu’il ne se transforme, maintenant. Le solitaire lutait tant bien que mal contre un appel dont il ne pouvait vraiment se protéger, c’était la bête qui était attirée par cette peur, elle faisait surface avec cette volonté de détruire cette petite chose...

C'est alors qu'il lui donnait son nom, Cloud inspirait faiblement pour prendre son stylo et inscrire sur le formulaire « Oliver Meade », puis venait le nom de l'assuré, pas le même nom... A vrai dire Cloud s'en fichait, il n'était pas assistant social. Le passé de ce gamin l'importait peu, il en avait bien assez du sien. Faisait-il preuve d'égoïsme ? Probablement, mais Cloud était l'un des nombreux désabusé du genre humain, pour Cloud c'était plutôt le genre lycanthrope... Mais la suite respirait la peur, il aurait presque juré un léger tremblement dans la voix, inutile de décrire l'odeur que le gamin dégageait à cet instant. Cloud avait toujours été très sensible aux odeurs, générant la plus tard du temps des pulsions d'attaque. Tournant le dos à l'adolescent ; Cloud passait son avant bras sur son front ou perlait quelques gouttes de sueurs du à sa résistance à l'appel des phéromones. Respirant lentement, les secondes semblaient être une éternité. Le gamin aurait du en profiter pour filer, bien que sa fuite aurait pu éveiller brutalement sa pulsion meurtrière, de toute façon cela allait arriver tôt ou tard. Bien sur, Cloud se répétait un certain nombre de bonnes raisons de ne pas faire cela, mais les raisons s'effaçaient petit à petit.

Lorsqu'il se retournait, les yeux de Cloud avaient perdu leur couleur pure du ciel pour une teinte ambré. Attrapant Oliver par le col de son tee-shirt il le rapprochait de lui avec hargne « Pourquoi t'as peur comme ça ? Je ne le supporte pas ! » Les derniers mots sensés d'un homme qui se laissait envahir par un animal dangereux... Les loups entre eux dégageaient des phéromones assez puissantes et celles que devaient dégager Cloud étaient des plus menaçantes. Flanquant son poing dans l'abdomen du garçon qui ne se défendait même pas, Cloud perdait le contrôle et attrapait le cou d'Oliver pour le serrer sans la moindre retenue, bloquant sa respiration, il ne quittait pas du regard le visage de sa victime dont la peur l'attisait un peu plus encore. Désormais, le petit loup qu'il était avait une bonne raison d'avoir peur. Le monstre le frappait encore, c'était un combat gagné d'avance, il ne prenait aucun risque, mais Cloud n'arrivait pas à y résister, malgré toute sa bonne volonté, il n'était plus lui-même. Cela depuis longtemps à vrai dire. Il avait perdu son âme depuis bien longtemps, il avait tellement perdu... Il ne lui restait rien d'autre que sa colère et cette bête violente qu'il ne maitrisait plus. Frappant sa victime au visage d'un coup franc au niveau de la pommette, Cloud savait à cet instant que la situation allait dégénérer s'il ne se défendait pas... Il était le loup sauvage que lui-même ne savait dompter...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 29
● Avatar : Daniel Sharman
● Multi-compte(s) : ///
● Humeur : Keep Calm...
● Age du perso : 18 ans
● Ce que que tu es : Werewolf - Civil
● Meute & Rang : No Pack - Ω Omega Ω
● Citation : If you're going through Hell, keep going.
● Mon image du moment : http://24.media.tumblr.com/ea29b361161972f05400a43ded013c5d/tumblr_mq0pws7nqS1r23kfco4_250.gif


MessageSujet: Re: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   Ven 2 Aoû - 14:17

Quand l'homme se retourna, ses yeux avaient prit la même couleur que les miens quand je suis sur le point de me transformer. Je reculais d'un pas, je savais ce que ça voulait dire. Je me sentais pas trop bien. Alors que l'autre s'approcha de moi, je voulu m'en aller mais il me prit par le col et me colla contre le mur. Je commençais à trembler. J'étais terrifié à l'idée qu'il me batte. Je me souvenais que trop bien encore des coups que m'infligeait mon père. Je voulais pas que ça se reproduise. Pourquoi il me frapperait? Il était déjà bien clair que la dominance était établie entre nous, je ne risquais pas de le menacer en quoi que ce soit. Il me demanda pourquoi j'étais si effrayé, je voulu répondre mais il m'attrapa le cou et le serra tellement fort qu'il me coupa un moment la respiration. J'étais mort de trouille j'essayais de me libérer de ses mains mais il était clairement bien plus fort que moi. Je tremblais comme une feuille et j'essayais de me débattre. Me tenant toujours contre le mur il me frappa deux fois au visage puis me balança au sol. Fuir? Je voulais le faire, mais mes jambes ne me portaient même plus. Il revint à la charge et me martela de coup à nouveau. Au fond de moi mon loup voulait sortir, mais j'essayais au plus de lui imposer de me laisser prendre les coups, je ne voulais pas rentrer nu à la maison ou sous forme lupine. J'essayais de me protéger au mieux, mais les coups de l'autre loup étaient trop perçants. Je mettais mes bras vers ma tête pour ne pas prendre de coup trop fort à cet endroit. Roulé en boule sur le sol j'espérais que ça passerait mieux comme ça. Il fallait le temps que ça s'arrête. Finalement à un instant d’intention je pris un violent coup au nez qui se brisa sous le choc. La douleur me fit perdre le contrôle et mon loup sortit. La transformation commençait. Mes os se craquèrent les un après les autres et se recouvrèrent de fourrure. Je mis quelques instants pour finir ma transformation mais je réussis à la terminer, j'ai toujours été très rapide pour cette transformation, Wayne dit que c'est parce que rien en moi ne la combat ni la douleur ni mon esprit. À peine mon loup eut il le temps de se mettre ses pattes qu'il se prit un violent coup de pied qui l'envoya contre le mur. En réponse il sauta sur le dominant pour se défendre. Si moi j'étais trop soumis pour répondre, mon loup lui avait encore la volonté de se défendre. Il mordit au bras l'agresseur puis se mit à grogner méchamment. Mais il n'était pas bien menaçant. Comparé aux autres loups garou il était bien dérisoire, il avait la taille d'un jeune loup normal donc était plus petit que la moyenne malgré qu'il soit déjà à taille adulte, et même lorsqu'il grognait il gardait une légère position de soumission. De plus ses deux taches blanches le faisaient passer pour une simple peluche face aux autres. Un bébé loup au fond de lui. Mais il se laisserait moins faire que mon moi humain. L'omega que j'étais prenait tout son sens sous forme de loup. Mon loup sauta sur le bureau du garagiste pour être plus en hauteur et s'apprêta à attaquer plus violemment. Mais histoire de prévenir il se remit à montrer les crocs et à grogner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

● Messages : 622
● Avatar : Jared Wonderful Leto
● Multi-compte(s) : Aucun
● Humeur : Sauvage
● Age du perso : 37 ans
● Ce que que tu es : Lycan Citoyen
● Meute & Rang : Loup Solitaire Dominant
● Citation : Si on mélange la purée et la sauce, après on ne peut plus les séparés, c’est pour toujours. La fumée sort de la cigarette de papa, mais elle ne retourne jamais dedans. On ne peut pas revenir en arrière. C’est pour ça que c’est dur de choisir. Il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas, tout reste possible.
● Mon image du moment :


Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Re: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   Sam 3 Aoû - 18:38


I gave up my soul, Abandon control  


Cloud devenait fou, du moins, plus qu'il ne l'était déjà. La colère l'imprégnait, il sentait son coeur palpiter contre la paroi de sa poitrine, un peu comme si celui si s'apprêtait à exploser d'une seconde à l'autre, son pouls s'accélérait tandis que les coups pleuvaient sur cette pauvre chose qu'était ce garçon. Roulé en boule, il était tout simplement pathétique, Cloud ne se maitrisait plus, c'était la bête qui se déchainait, comme excitée par la peur que le plus jeune dégageait, il avait ressenti ce besoin de l'écraser comme une vermine. Il allait devenir son monstre, il ne se défendait plus, pourquoi faire ? De toute façon cela ne servait plus à rien désormais puisque la guerre était perdue. Tout se passait toujours vite dans la tête de Cloud, cette sensation de grandir, d'évoluer dans une forme qui lui était apparemment davantage sienne. Si la pleine lune accélérait le processus en une course folle sous les rayons de celle-ci, il contrôlait plus ou moins ses transformations, il savait juste qu'une fois l'animal réveillé celui-ci devenait tout simplement incontrôlable et n'a de répit que lorsqu'il aura obtenir ce qu'il voulait. Dans cette situation, tuer cet animal faible ou le chasser d'ici pour de bon. Quoi qu'il en soit, il n'en sortirait pas sans une égratignure. D'ailleurs, c'était déjà fait, l'odeur du sang de l'autre attisait sa rage. C'est alors que le plus jeune bondissait sur Cloud, les deux bêtes tombant à la renverse, il sentait les crocs de l'autre se planter dans son bras, relâché, Cloud se relevait en fixant l'animal d'une taille dérisoire grimper sur son bureau, enragé l'homme se laissait envahir par l'animal pour céder sa forme.

Le loup solitaire se tenait face à l'Omega, il était brun avec cette patte blanche qui lui avait valut bien des moqueries, mais il s'en fichait désormais. Il ne montrait jamais main blanche, sale du sang, sale de ses péchés... Il était un monstre mais il ne culpabiliserait plus parce qu'on le traquait pour ce qu'il était, parce qu'il avait payé, parce qu'il payait encore et payerai jusqu'à la fin. Imposante masse, il était un loup bien plus épais qu'homme. Montrant les crocs à son tour en guise de provocation, il attendait cette fameuse attaque pour en faire de la charpie de ce gamin. Encore une fois son garage finirait en bordel monstre, mais qu'importe... De toute façon rien ne comptait, même pas ça... C'est a cet instant qu'il réceptionnait l'attaque du plus jeune qui lui bondissait dessus. Ouvrant en grand sa gueule, il attrapait l'inexpérimenté par le cou, plantant ses crocs dans le cuir de sa peau sans pour autant déclencher d'hémorragie trop importante. Jetant le loup de taille moyenne contre la voiture qu'il venait tôt juste de finir de réparer, l'autre se relevait déjà et ce fut un face à face bestial de quelques secondes avant que Cloud n'envoie un coup de patte au second pour le faire trébucher, le laissant se relever encore, montrant les crocs une fois de plus, les oreilles dressées laissait supposer que tous ses sens étaient en éveil. Le loup ne pensait désormais qu'à dévorer cette chose, à le soumettre et le chasser ou l'abattre... C'est à cet instant qu'il décidait de bondir sur sa proie, il sentait la douleur sous la morsure des jeunes crocs peu usés du plus jeune, mais Cloud était loup qui se battait jusqu'à mort pour la victoire. Bien que la patte quelque peu endommagée par la morsure, il venait attraper à nouveau sa proie au cou, des points tactiques difficiles à atteindre sur des loups expérimentés, mes celui-ci était tout ce qu'il y avait de plus minable... Le forçant de poser le museau à terre, il venait écraser la bête de son corps pour le soumettre une première fois avant de la relâcher. L'observant se relever avec difficulté. Cloud s'interposait entre le plus jeune et la sortie, mais dans un mouvement circulaire d'intimidation, il offrait à ce dernier l'ultime option de fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud   

Revenir en haut Aller en bas
 

I gave up my soul, Abandon control ▬ Oli & Cloud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ La périphérie :: [ La zone industrielle ] :: [ Rushbury's mechanics ]-