AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue à Black Moon Calling ! N'hésitez-pas à nous rejoindre Wink
LES INSCRIPTIONS HUMAINES SONT A PRIVILEGIER, ON VOUS FERA PLEIN DE CALINS!
Nous demandons aux joueurs un minimum de quinze lignes dans leurs RP.
Si un scénario vous plait mais que vous n'aimez pas l'avatar ou autre, venez directement poster dans le topic pour négocier !

Partagez | .
 

 Vanellopée ☼ Le coeur d'une femme est un océan de secret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

● Messages : 192
● Avatar : Sasha Pitierse
● Multi-compte(s) : Non
● Humeur : Zuper !
● Age du perso : 21 ans
● Ce que que tu es : Loup-garou
● Meute & Rang : Vanellopée & Alpha
● Citation : Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fou l’un de l’autre...~ N'oublie jamais






Qui es-tu ?
Ceux qui comptent:
Mes projets:

MessageSujet: Vanellopée ☼ Le coeur d'une femme est un océan de secret.   Lun 8 Juil - 13:34





Vanellopée Smith




« Passeport »



NOMS :
Smith
PRENOMS :
Vanellopée
AGE :
Vingt et un ans
DATE ET LIEU DE NAISSANCE :
20 février 1992 - née à Saint Louis
NATIONALITE & ORIGINES :
Origines Américaines
ESPECE :
Loup garou
AFFECTATION :
Etudiante
ANNEE D'ETUDES :
4 ème année
STATUT SOCIAL :
Célibataire
AVATAR :
Sasha Pitierse



« Interview »



QUESTION N°1 - Quels sont tes points forts ? {Un point particulier qui vous rend plus fort}
On peut dire que je suis quelqu'un de persévérante, que l'on pourrait même qualifier de tenace. En effet, quand j'ai une idée en tête je n'arrive pas à me l'enlever et cela même si quelqu'un essaye de m'en dissuader. Pour moi c'est un point fort qui fait que je ne me détourne pas de mes objectifs. Parce qu'après tout, la vie sourit aux plus ambitieux et têtus non ? Eh bien je suis l'un des leur.

QUESTION N°2 - Quels sont tes points faibles ? {Votre grande faiblesse, ce peut être une personne, une attirance, ...}
Je sais que dit comme ça ce n'est surement pas très flatteur mais mon principal point faible est ma soeur. En effet elle est plus jeune de deux ans que moi et je me suis toujours fais un sang d'encre pour elle. Nos parents nous ayant quitté dès notre plus jeune âge, j'ai vite su prendre l'instinct de protection envers ma soeur accompagné des angoisses qui vont avec.

QUESTION N°3 - Quelles est ta plus grande peur ? {Ce que vous craignez le plus, une chose qui vous angoisse ...}
Comme dit plus haut, ce qui m'angoisse le plus c'est qu'il arrive malheur à ma jeune soeur. Je sais qu'elle n'est pas une gamine mais je la vois encore comme avant c'est à dire comme une enfant innocente qui a besoin de bras pour la protéger. Le monde n'est jamais très sur et le seul fait d'imaginer ma soeur souffrir me fait du mal, je dois la protéger, c'est ainsi.

QUESTION N°4 - Qu'est-ce que tu aimes faire dans la vie ? {Loisirs ; Activités ; Passions ; ...}
Ma plus grande passion est l'écriture. Elle me permet de canaliser mon énergie et surtout les souvenirs un peu triste de mon enfance. A travers les personnages que j'invente, je peux exprimer ce que je n'arrive pas à exprimer avec la parole. A part ça j'aime aussi faire de la photographie bien que je ne sois pas non plus hyper douée. Enfin, ce n'est pas une passion mais j'aime beaucoup courir ce qui m'aide à évacuer mes tensions quotidiennes.
QUESTION N°5 - Qu'est-ce qui te plait chez les gens ? {Ce qui fait que tu vas plus ou moins facilement leur parler ; Ce qui fait que tu ne peux pas te les saquer ; ...}
Ce qui me plait chez les gens ? Une joie de vivre m'attire plus que tout alors qu'une salope bien trempée me répugne au plus haut point. Les filles à papa qui ne savent pas ce que c'est que d'endurer je ne peux tout simplement pas les encadrer. En clair, authenticité et l'originalité m'attire !
QUESTION N°6 - Comment envisages-tu ton avenir ? {Plans de carrière ; Relations amoureuses - amicales ; Des enfants? ; ...}
Je n'ai pas encore véritablement de plan dans ma tête, rien n'est encore très dessiné cependant je sais que souhaite des enfants pour plus tard, peut être deux tiens. J'aimerais aussi me marier un jour, pourquoi pas mais ce n'est pas encore pour maintenant.
QUESTION N°7 - Qu'est-ce que tu n'arrives pas encore à maîtriser ? {Parmi les dons de ton espèces, qu'est-ce qui te pose problème?}
Ce que je n'arrive pas à maitriser ? Mes émotions. Qui veut dire ne pas réussir à les apprivoiser veut dire aussi que je ne maitrise pas toujours mes transformations et celles ci surviennent lorsque je subis de fortes émotions.





« Histoire »



CHAPITRE PREMIER - Ton enfance et ta vie avant que tu découvres qui tu étais

Mon histoire commence le 20 février 1992. Elle n'est pas banale bien qu'elle commence ainsi. Je suis née par un beau jour de soleil accueillie par une famille en or. Oui, mes parents ne faisaient pas partis de ces vieux couples, ils étaient littéralement fous l'un de l'autre. Je n'avais qu'eux, tout simplement parce qu'ils avaient choisi de s'aimer coûte que coûte et que leurs parents respectifs avaient décidés qu'ils ne cautionneraient pas leur relation. De cette dernière est née ma jeune sœur âgée de deux ans de moins que moi. Même si nos parents avaient été abandonnés par leur géniteurs et qu'ils n'étaient pas riches, ils se débrouillaient et leur amour était leur plus grande force. Ma mère a toujours eu du mal à supporter l'absence de la sienne et malgré toutes ses tentatives, elle n'a jamais répondu à ses nombreuses lettres. Mon père, lui, s'en contrefichait disant qu'il avait créé sa propre famille et que son ancienne était désormais loin derrière lui. Sarah et moi n'avions jamais manqué de quoi que ce soit et même si nous n'avions pas nos grands parents, notre bonheur ne semblait pas menacés. Nous vécûmes ainsi jusqu'à mes dix ans. Nous étions tous en voiture ce jour là et c'était mon anniversaire. Mes parents avaient prévus de nous emmener dans un modeste parc d'attraction afin que je n'oublie jamais ce jour là. En manque d'argent, nous n'allions jamais dans ce genre d'endroit. Je ne me souviens que de certaines choses de ce jour là, tout simplement parce que ça fait longtemps et que le choc avait été très fort mais je me souviens de l'essentiel. Mon père était au volant et avait pris la dernière nationale avant l'arrivée au parc ; ma petite soeur et moi jouions derrière avec des poupées en chiffon que nous avions fabriqués quelques heures auparavant. Une voiture est arrivée, zigzagant comme si son conducteur était complètement saoul. C'est là qu'elle nous a percuté et que notre vieille mini s'est retournée deux fois sur elle même. Sonnée, mais pas trop blessée, j'ai été la première à me réveiller. Ma petite soeur avait du sang qui coulait de la bouche et déterminée à prendre soin d'elle je la secouai doucement, haletante, pensant qu'elle ne se réveillerait jamais. Je sortis en vitesse du véhicule et cassai la vitre arrière à l'aide d'un petit rondin pour extirper ma petite soeur. Elle était sonnée et ne bougeait pas tellement ce qui me permit de la sortir sans trop d'énergie. Je la posai dans l'herbe et alla voir mes parents. En voyant le sang qui coulait de leurs oreilles et leurs yeux clos, je compris qu'ils ne se réveilleraient jamais. Je secouai tout de même ma mère en pleurant, puis hurlait et la suppliai d'ouvrir les paupières. J'ai soudain compris la réalité et reculai de plusieurs pas ravalant mes larmes pour aider Sarah à s’asseoir. Elle était désormais déjà plus à même de comprendre la situation et me demanda de l'emmener à la voiture. Je lui pris fort la main et lui répondis d'une manière la plus douce :  " Non Sarah, attendons les secours ". Elle me regarda, les yeux embués de larmes et cria de toutes ses forces : MAMAN ! PAPA ! et se tournait vers moi pleine de colère " Lâche moi ! Lâche moi ! " Mais je refusai de la lacher et qu'elle voit l'horreur de ce qui s'était passé. Nous attendîmes deux bonnes heures avant que quelqu'un ne s'arrête au bord de la route pour appeler les secours.

Ma petite sœur à hurlé pendant les deux heures et j'ai pleuré tout ce temps là. Quand les secours sont arrivés, ils ont confirmés le décès de nos parents et nous ont confié aux services sociaux. Nous fûmes placés dans une famille d'accueil provisoire puis avons encore changé quelques mois après. Cette famille était vraiment de ce qu'il y avait de parfait mais malheureusement devait choisir entre ma soeur et moi, n'ayant pas les moyens de nous élever toutes les deux. Je savais que ma soeur était trop fragile pour subir un nouveau changement de foyer et je voyais bien que le couple me préférait. J'eus l'idée de voler quelque chose et allai dans un magasin qui vendait des lunettes de soleil et décidait d'en prendre une. Rien de grave me direz vous mais le couple décida de garder ma jeune soeur en pensant qu'elle était d'une meilleure graine. Ils avaient des préjugés mais je savais qu'ils prendraient soin d'elle. Sarah eut du mal à me laisser partir mais lui promit de lui envoyer aussi souvent que je le pourrais des lettres et des petits cadeaux. J'étais soulagée qu'elle serait heureuse même si j'étais placée dans une famille un peu moins accueillante que la dernière.


CHAPITRE SECOND - Comment s'est révélée ta nature

Ma nature s'est très vite révélée à moi. En vérité nos parents ne nous ont jamais caché ce que nous étions mais évitaient tout de même de se transformer à tort et à travers quand l'envie les prenait. C'est à mes quinze ans que je subissais ma première mutation, à la pleine lune. C'était un soir alors que j'étais de sortie sans avoir demandé l'avis de mes parents adoptifs ; je traînais dans un bar histoire de m'amuser un peu et  me changer les idées. Au bout du deuxième verre, les douloureux souvenirs de mon enfance refirent surface et je décidai sur un coup de tête de rentrer. Sur le chemin, un mec m'aborda. Du haut de mes quinza ans je lui dis que je n'étais pas intéressée et continuai mon chemin. Je crus qu'il lâcha l'affaire puisque je ne le revis pas pendant vingt bonnes minutes. Lorsque je rentrai dans une petit ruelle, j'entendis des sifflements puis des rires et des hurlements. En me retournant je compris que j'étais suivi et que le mec d'auparavant faisait partie de la bande. J'en conclus qu'il avait du appeler des renforts. Prise de panique, je me mis à courir pour échapper à mes poursuivants. Ayant un peu bu, je ne courais pas totalement droit et finis par m'écrouler à terre. L'un des leur me tira un pied tandis qu'un autre me gifla afin de m’immobiliser. Je n'avais aucune chance, ils étaient quatre. Je me débâtis mais ça ne les empêcha pas de me frapper. Je leur hurlai d'arrêtait, les suppliait mais ils n'entendais rien trop aveuglés par leur désir sexuel. L'un des leur me pénétra sans retenue. Je hurlai d'abord puis me laissai faire, brisée puis un souvenir apparu dans ma tête. Sarah. Son image me fit l'effet d'une bombe et lorsque j'imaginais la tristesse qu'elle éprouverait en sachant ce qui m'était arrivé. C'est ce soir là qu'eus lieu ma transformation. C'est ce soir là que je tua quatre jeunes hommes sans aucune pitié.  


CHAPITRE TROISIEME - Ta vie depuis lors.

Depuis cette incident, je ne suis plus la même. Néanmoins une chose à changée. A mes 18 ans je pris la garde de ma petite soeur et m'installa dans l'école que j'avais trouvé qui convenait tout à fait à notre nature. Désormais, nous ne séparons plus que pour des urgences et nous habitons ensemble. On pourrait penser qu'avec tout ça, je suis quelqu'un de triste et de brisée mais il n'en est rien. Bien que j'ai perdu ma virginité d'une manière violente, j'ai regagné à travers mon crime, ma dignité qui m'avait été enlevé. Depuis je me sens revivre bien que je déteste par dessus tous les humains et encore bien plus que les vampire j'essaie de me contrôler lors de mes transformations afin de ne blesser personne. Je peux dire que je me sens vraiment bien dans cette école. Elle me correspond totalement et me laisse être celle que je suis ! Ces derniers temps des humains se promènent dans les murs de notre école et on a fini par les surnommer les égarés du au fait qu'il ne sont pas là où ils devraient être. Bref, ils me font plus de la peine qu'autre chose à devoir vivre en cohabitation des vampires. Je ne sais pas quand la situation redeviendra normale mais cette situation m'amuse bien.







« Derrière l'écran »


#1 - Prénom/Pseudo : Léa / Colibri
#2 - Age : 18 ans
#3 - Passions : Le rp, un peu de graphisme, l'écriture, le jeu de rôle et les mots mêlés ah ah !
#4 - Comment avez-vous connu le forum? J'y suis admin :)
#5 - Qu'en pensez-vous ? I love it
#6 - Code du règlement ? Code bon'

©C.Jacks'Lamiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vanellopée ☼ Le coeur d'une femme est un océan de secret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le coeur d'une femme est un océan de secret ▲ Elena Gilbert
» NEELA + Le coeur d'une femme est un océan de secret.
» Le coeur d'une femme est un océan de secrets ~ Blake&Emily ♥
» stasya ⊰ le coeur d'une femme est un océan de secrets.
» (f) ALEXANDRA DADDARIO + « le cœur d'une femme est un océan de secret. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✎ Le bureau des inscriptions :: [ Présentations validées ]-